Lifting mammaire : technique, déroulé de l'opération, résultats

Les seins peuvent se relâcher ou tomber. Pour y remédier, il existe une opération de chirurgie esthétique appelée lifting mammaire. Le point sur les différentes techniques, le déroulé de l'opération, les risques et le prix.

Lifting mammaire : technique, déroulé de l'opération, résultats
© belchonock - 123RF

Définition : qu'est-ce qu'un lifting mammaire ?

Le lifting mammaire est une intervention chirurgicale esthétique qui vise à retirer un excès de peau au niveau de la poitrine pour remonter les seins qui tombent.

Indications : dans quels cas le faire ?

Le lifting mammaire s'adresse aux femmes qui ont les seins qui tombent ou dont l'aréole trop basse. Cet affaissement des seins peut être lié à une grossesse, au vieillissement ou à une variation de poids.

Techniques

Il existe trois grandes techniques de lifting mammaire, dont le choix dépend du chirurgien mais aussi du degré de relâchement de la poitrine :

Certaines femmes profitent de l'opération pour ajouter des prothèses mammaires mais généralement, la poitrine retombe si les implants sont trop lourds au bout de six mois. "Quand on a besoin d'un lifting des seins, c'est souvent parce que la peau n'est pas solide pour supporter la lourdeur des seins alors c'est un peu idiot de rajouter des implants, sauf si les seins ne sont pas trop volumineux. De nos jours, pour augmenter le volume de la poitrine après un lifting des seins, on peut opter pour une greffe de graisse qui est une technique moins invasive et qui permet d'obtenir de jolis résultats", explique le Dr Laurence Benouaiche.

Il faut distinguer le lifting mammaire de la réduction mammaire que l'on effectue lorsque les seins sont trop gros. "Dans ce cas-là, si on enlève plus de 300 grammes, l'intervention est prise en charge par la sécurité sociale. Il faut noter que les risques, notamment de saignements et de mauvaise cicatrisation, sont plus élevés. Il s'agit d'une intervention médicale qui peut se faire chez une jeune femme à partir de 18 ans", ajoute la spécialiste.

Déroulé de l'opération

L'intervention dure environ 1h30, sous anesthésie générale. La patiente entre à 12h et sort le lendemain matin. Des fils résorbables qui partent tous seuls sont posés. Un pansement adapté est posé pour quelques jours. La douleur, acceptable, est quant à elle contrôlée par les antalgiques.

lifting mammaire avant apres
Etapes d'un lifting mammaire © CHEN I CHUN - 123RF

Risques et complications

"Le risque majeur est d'avoir un hématome mais il est très faible car on ne fait pas de décollement. On enlève juste de la peau puis on repositionne la glande mammaire dans un nouveau sac cutané. Parfois, on observe une sensibilité de l'aréole mais cela reste extrêmement rare", note le Dr Laurence Benouaiche.

Résultats

"Le résultat est visible immédiatement mais il est apprécié à partir de la fin du premier mois, où les seins retrouvent une forme naturelle, après la fonte de l'œdème postopératoire", indique le chirurgien esthétique.

Convalescence

Un soutien-gorge de contention remplace le pansement modelant. La patiente doit le porter pendant un mois. En fonction de l'activité de la patiente, il faut compter 1 à 3 semaines d'arrêt. La cicatrisation est suivie en consultation régulièrement, en alternance avec une infirmière à domicile. Généralement, il faut compter dix jours pour cicatriser totalement. Le sport ne doit pas être repris avant un mois.

Contre-indications

Il n'y a pas de contre-indications particulières. "L'arrêt du tabac est demandé et en fonction du risque de phlébite, on adaptera le traitement anticoagulant", observe le Dr Laurence Benouaiche.

Prix et remboursement

Contrairement à la réduction mammaire, le lifting mammaire n'est pas pris en charge par la Sécurité sociale. Il faut prévoir dans les 5500€ TTC.

Merci au Dr Laurence Benouaiche, chirurgien plastique et esthétique à Paris.

Esthétique