Dexaméthasone : indication, prix, efficace contre le Covid-19 ?

La dexaméthasone (Dectancyl®...) est un médicament de la famille des stéroïdes connu pour ses puissants effets anti-inflammatoires et qui réduirait la mortalité chez les personnes sévèrement atteintes par le Covid-19. L'OMS appelle à augmenter sa production mondiale. Quel est son mode d'action ? Ses effets secondaires ? Son prix ?

Dexaméthasone : indication, prix, efficace contre le Covid-19 ?
© lightfieldstudios - 123RF

[Mis à jour le mardi 23 juin 2020 à 14h41] Selon un essai britannique, la dexaméthasone permettrait de réduire d'un tiers la mortalité chez les personnes atteintes d'une forme sévère de Covid-19. Le 22 juin, l'Organisation mondiale de la Santé demande à augmenter la production et la distribution de ce puissant stéroïde "peu coûteux". "Le prochain défi consiste à augmenter la production et à distribuer rapidement et équitablement la dexaméthasone dans le monde entier, en se concentrant sur les endroits où elle est le plus nécessaire", a indiqué Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l'OMS, lors d'une conférence de presse virtuelle. Et de rappeler que "la dexaméthasone ne doit être utilisée que pour les malades de Covid-19 en état grave ou critique, sous étroite surveillance clinique" et qu'il "n'existe aucune preuve que ce médicament fonctionne pour les patients atteints d'une affection bénigne ou à titre préventif, et il pourrait causer des dommages ".

Définition : c'est quoi la dexaméthasone ?

La dexaméthasone est un médicament qui appartient à la famille des corticostéroïdes (plus simplement appelés corticoïdes ou stéroïdes). Ces médicaments sont principalement utilisés pour leur effet anti-inflammatoire et anti-allergique. Ces traitements anti-inflammatoires stéroïdiens sont disponibles sous plusieurs formes : on peut les inhaler, les recevoir par voie orale, par voie topique, par injection intraveineuse ou intramusculaire. Ils sont délivrés uniquement sur prescription médicale (liste I)

→ Voir la fiche médicament Dexaméthasone.

Quel est son mode d'action ?

Elle a une puissance anti-inflammatoire 25 fois plus élevée que le cortisol.

La dexaméthasone est un corticoïde synthétique. Autrement dit, il est composé d'hormones produites chimiquement qui sont très semblables au cortisol, naturellement sécrété par les glandes surrénales (au-dessus du rein). Lorsque la dexaméthasone est administrée à un patient, elle agit sur l'organisme en empêchant les globules blancs d'attaquer le tissu sain, ce qui diminue l'inflammation. Dans le détail, elle est capable de se fixer sur des récepteurs présents sur un certain nombre de protéine impliquées dans la réaction inflammatoire et de moduler leur expression génique. On estime que la dexaméthasone a une puissance anti-inflammatoire 25 fois plus élevée que le cortisol produit naturellement dans l'organisme. 

Est-il efficace contre le Covid-19 ?

Mené par des chercheurs britanniques sur 6 400 patients au Royaume-Uni, l'essai clinique Recovery, dont les premiers résultats ont été publiés le mardi 16 juin, a montré que l'utilisation de dexaméthasone pouvait réduire significativement la mortalité chez les malades gravement atteints de Covid-19. Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont administré de la dexaméthasone à 2 104 malades pendant 10 jours et ont comparé leur état de santé avec un autre groupe de 4 321 patients, qui eux, n'avaient pas reçu de traitement. Au terme de leur analyse, ils ont constaté que :

  • La mortalité des malades les plus affectés - ceux sous ventilation artificielle - était réduite d'un tiers
  • La mortalité des malades à qui on administrait de l'oxygène par masque, sans les intuber, était réduite d'un cinquième.
  • Aucun bénéfice pour les patients malades qui ne recevait aucune assistance respiratoire.

Selon les responsables de l'essai, "une mort sur huit pourrait être évitée grâce à ce traitement chez les patients placés sous ventilation artificielle", indiquent-ils dans un communiqué. De son côté, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a salué cette "percée scientifique" "C'est le premier traitement avéré qui réduit la mortalité chez les patients atteints par le Covid-19 sous assistance d'oxygène ou de respirateur", a commenté le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, dans un communiqué diffusé le 16 juin. "C'est une bonne nouvelle et je félicite le gouvernement britannique, l'université d'Oxford et les nombreux hôpitaux et patients au Royaume-Uni qui ont contribué à cette percée scientifique qui sauve des vies", a-t-il poursuivi. Les services de Santé du Royaume-Uni (NHS) vont donc utiliser pour la première fois le dexamethasone pour traiter le Covid-19, a annoncé le ministre de la Santé britannique, Matt Hancock sur son compte Twitter, précisant que le Royaume-Uni disposait de 200 000 traitements prêts à l'emploi stockés depuis le mois de mars.  Le 22 juin 2020, l'Organisation mondiale de la Santé appelle les fabricants à augmenter la production de ce puissant stéroïde pour le distribuer "rapidement et équitablement dans le monde entier, en se concentrant sur les endroits où elle est le plus nécessaire", indique son patron lors d'une conférence virtuelle. 

L'essai Recovery doit encore être confirmé dans les prochains jours.

En France, "on a donné très tôt les corticoïdes chez des patients qui avaient le Covid-19 parce que ça diminuait l'inflammation au niveau des poumons et on sait que c'est un traitement qui marche, on l'a utilisé à grande échelle", a indiqué le mercredi  17 juin sur France Inter Karine Lacombe, cheffe du service des maladies infectieuses de l'hôpital Saint-Antoine. Rappelons que deux ans avant l'essai clinique Recovery, qui doit encore être confirmée, une précédente étude avait déjà montré que ce traitement pouvait "améliorer la survie des infections respiratoires graves d'origine bactérienne", commente le Dr Djillali Annane, chef de service de réanimation de l'hôpital de Garches le 17 juin sur LCI. 

Indications : quand prendre de la dexaméthasone ?

La dexaméthasone est indiquée dans la prise en charge de (liste non exhaustive) :

  • la BPCO
  • certains cancers (la dexaméthasone permet de lutter contre la prolifération des cellules cancéreuses)
  • l'asthme
  • la fibrose pulmonaire
  • la fièvre typhoïde
  • les hépatites
  • la maladie de Crohn
  • l'œdème de Quincke
  • le lupus érythémateux
  • la polyarthrite rhumatoïde
  • la sclérose en plaques
  • la neuropathie
  • la tendinite
  • l'urticaire
  • la conjonctivite allergique
  • l'otite externe
  • pour prévenir le rejet de greffes d'organes...

Quel est son nom commercial et son générique ?

→ Nom commercial des médicaments ayant pour principe actif la dexaméthasone : Dectancyl® (comprimés), Auricularum® (poudre), Chibro Cadron® (collyre), Cyloxadex® (gouttes), Dexafree® (collyre), Frakidex® (collyre ou pommade), Maxidex® (collyre), Framyxone®, Maxidrol® (collyre ou pommade), Mepacyl®, Neofordex®, Ozurdex® (dispositif d'injection), Polydexa® (gouttes), Sterdex® (pommade), Tobradex® (collyre).

→ Générique des médicaments ayant pour principe actif la dexaméthasone : Dexaméthasone Mylan® (solution injectable en ampoule)

Quels laboratoires la commercialisent ?

Laboratoire Nom commercial du médicament
Sanofi-Aventis France Dectancyl®
Grimberg Auricularum®
Théa Chibro Cadron®, Dexafree®, Sterdex®
Alcon Cyloxadex®, Maxidex®, Maxidrol®
Chauvin Frakidex®
Jolly-Jatel Framyxone®
CTRS Neofordex®
Allergan Ozurdex®
Bouchara-Recordati Polydexa®

Injection, ampoule, pommade... Quelle est sa voie d'administration ?

  • En collyre, la dexaméthasone s'utilise dans le traitement local anti-inflammatoire et antibactérien de l’œil (uvéite, sclérite, épisclérite, conjonctivite allergique, kératite interstitielle, suite à une chirurgie ophtalmologique...)
  • En comprimé à avaler, la dexaméthasone s'utilise dans le traitement des collagénoses (lupus érythémateux disséminé, vascularite, sarcoïdose), des affections dermatologiques (dermatose, angiome du nourrisson, lichen plan, urticaire aiguë), des affections digestives (rectocolite hémorragique, maladie de Crohn, hépatite chronique auto-immune), des affections endocriniennes (thyroïdite...), des affections du sang (purpura, anémie auto-immune...), des affections infectieuses (péricardite, pneumopathie...), des affections des reins (vascularite avec atteinte rénale...), des affections ORL (otite séreuse, polypose, certaines sinusites, asthme persistant...) ou rhumatologiques (polyarthrite rhumatoïde, maladie de Horton)...
  • En poudre à diluer et à avaler, la dexaméthasone s'utilise dans le traitement des otites externes d'origine bactérienne et/ou mycosique ou des otites chroniques.
  • En injection intraveineuse ou intramusculaire, la dexaméthasone s'utilise dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, d'une tendinite ou d'une bursite par exemple. 
  • En pommade (application sur la peau), la dexaméthasone s'utilise dans le traitement des cicatrices chéloïdes et certaines inflammations de l’œil et des paupières. 

Quels sont ses effets secondaires ?

Les médicaments à base de dexaméthasone peuvent diminuer les défenses immunitaires.

Pris sur le long terme, les médicaments à base de dexaméthasone peuvent diminuer les défenses immunitaires et être responsables d'effets secondaires, réversibles ou non. Lors d'un traitement prolongé et à forte dose, ils peuvent entraîner une rétention d'eau et de sel, une hypertension artérielle, une baisse du taux de potassium,, un gonflement du visage et du buste, l'apparition de poils ou taches cutanées violacées, une acné, des troubles du sommeil, une faiblesse puis une fonte musculaire, de l'ostéoporose, des troubles hormonaux et métaboliques, un diabète (réversible), l'arrêt de la croissance chez l'enfant, des troubles des règles, des troubles digestifs (gastrite, ulcère), certaines formes de glaucome...

Quelles sont ses contre-indications ?

Les médicaments à base de dexaméthasone comme le Dectancyl® ne doivent pas être utilisés en dehors d'une prescription médicale. Les personnes diabétiques risquent de déséquilibrer leur diabète s'ils modifient la quantité ou le rythme de la prise de corticoïdes sans avis médical. Les personnes ayant des antécédents de tuberculose, d'ulcère de l'estomac ou du duodénum, les personnes souffrant d'insuffisance rénale, de colite ulcéreuse, d'hypertension artérielle, d'ostéoporose, de myasthénie grave doivent faire l'objet d'une prise en charge médicale particulière. Ces médicaments sont contre-indiqués en cas de :

  • mycose ou infection non contrôlée par un traitement adapté.
  • maladie virale en évolution (hépatite, herpès, zona, varicelle)
  • psychose ou maladie mentale non contrôlée par un traitement adapté.
  • vaccination par des vaccins vivants.
  • antécédents d'allergie à l'un des constituants.
  • troubles de la coagulation ou de prise d'un traitement anticoagulant, en cas d'injection intramusculaire.

Quel est le dosage ?

La posologie est déterminée par un médecin, en fonction du poids et de la maladie traitée.

Un risque d’interaction médicamenteuse ?

La dexaméthasone peut interagir avec les médicaments qui donnent des troubles du rythme cardiaque graves comme :

  • un médicament susceptible de faire baisser la kaliémie (amphotéricine B, certains diurétiques, laxatifs stimulants) ;
  • un antihypertenseur ;
  • un antidiabétique ;
  • un digitalique ;
  • un anticoagulant ;
  • de l'aspirine ou un anti-inflammatoire non stéroïdien, 
  • un médicament contenant de la carbamazépine, du phénobarbital, de la phénytoïne, de la primidone, de la rifampicine, du praziquantel, de l'interféron alfa ou de l'isoniazide.

Quel est son prix et est-il remboursé ?

Le prix dépend du médicament. A titre d'exemple, une boîte de 30 comprimés de Dectancyl® coûte 3.69 euros (hors honoraires de dispensation du pharmacien), remboursée à 65% par la Sécurité sociale. D'autres médicaments à base de dexaméthasone comme Neofordex® par exemple sont vendus à un prix libre et sont non remboursables. 

Sources :

- Base de données publique des médicaments

- Cochrane.org : "Les effets secondaires indésirables de la dexaméthasone", novembre 2018

Conseils médicaments