Kétoconazole : utilisation de l'antifongique, mycose, danger

"Kétoconazole : utilisation de l'antifongique, mycose, danger"

Le kétoconazole est une molécule antifongique qui possède une action puissante sur les champignons et les levures. Quand est-elle utilisée ? Quels sont les médicaments qui en contiennent ? Quels effets secondaires et dangers ? Explications avec Anh Nguyen, pharmacienne naturopathe.

Définition : c'est quoi le kétoconazole ?

Le kétoconazole est une substance antifongique de la famille des imidazolés, c'est-à-dire qu'elle lutte contre les champignons qui sont susceptibles de se développer, au niveau de la peau notamment.

Comment agit le kétoconazole ?

"Le kétoconazole est un antifongique à large spectre qui peut agir sur les dermaphytes et les levures. En dermatologie, il inhibe la synthèse des leucotriènes. En cas de doute, une rapide étude in vitro permet de déterminer si le champignon incriminé est sensible ou pas au kétoconazole", explique Anh Nguyen.

Indications : quand et pourquoi prendre du kétoconazole ?

Le kétoconazole est utilisé pour éliminer un grand nombre de champignons, à savoir : les blastomyces, les candidas, les coccidioïdes, les cryptococcus, les Drechslera longirostrata, les épidermophytons, les geotrichums, les histoplasmae, les paracoccidioïdes, les pityrosporums et les torulopsis. Par ailleurs le kétoconazole sert à traiter la plupart des agents de mycoses sous-cutanées : Basidiobolus ranarum, Fonsecaea pedrosoi, Hendersonula toruloidea, Madurella et Petriellidium boydii. Le kétoconazole est plus particulièrement employé en usage topique sous forme de crème ou de gel ou encore de savon, pour traiter les dermites séborrhéiques et les pityriasis versicolors.

Le kétoconazole contre une mycose

"Le kétoconazole est très efficace en cas de mycose cutanée, qu'il s'agisse de candidoses cutanées, de dermatophytoses cutanées ou inguinales (ongles) ou encore dans le pied d'athlète (infection mycosique qui touche la peau située entre les orteils). Chez l'adulte, il est principalement prescrit sous forme de crème, en application sur le site infecté par le champignon, à raison de 2 fois par jour sur 3 semaines au moins selon la mycose", indique la pharmacienne.

Le kétoconazole en cas de pityriasis versicolor

"Le pityriasis versicolor est une infection mycosique de la couche superficielle de la peau due à une levure appelée Malassezzia furfur. Elle se caractérise par l'apparition de taches squameuses et dépigmentées (blanches, notamment après une exposition au soleil). Le plus souvent c'est le gel unidose 2% qui est prescrit : à raison d'un lavage du corps de la tête au pied en une fois seulement avec une pose de 5 minutes. Il faudra bien rincer. Les sachets de gel moussant 2% peuvent également être utilisés à raison de 2 applications par semaine sur 1 mois", développe notre interlocutrice.

Quels sont les médicaments contenant du kétoconazole ?

Le kétoconazole se retrouve dans plusieurs médicaments comme kétoconazole Arrow®, kétoconazole Ratiopharm®, kétoconazole Sandoz®,  Kétoderm®, Ketolium® et Nizoral®. Néanmoins, l'Agence européenne des médicaments (EMA) préconise la suspension des médicaments à base de kétoconazole qui se prennent par voie orale (les risques de provoquer des lésions hépatiques étant supérieurs aux bénéfices qu'on peut en attendre).

Sous quelle forme est-il disponible ? 

Le kétoconazole est disponible sous différentes formes : 

  • gel moussant en récipient-unidose ou gel en sachet-dose pour le corps et les cheveux ;
  • crème pour une action antifongique locale ;
  • comprimé indiqué notamment en cas de syndrome de Cushing uniquement (endocrinologie)

Le kétoconazole est-il disponible sans ordonnance ?

Le kétoconazole est délivré exclusivement sous prescription médicale.

Quels sont les effets secondaires et dangers du kétoconazole ?

En application locale (peau et cuir chevelu), le kétoconazole est une substance susceptible de provoquer des effets secondaires. Les plus courants, bien qu'ils soient loin d'être systématiques, sont des réactions allergiques, des brûlures locales, une sensation de sécheresse au niveau de la peau et des démangeaisons ainsi qu'une augmentation de l'écoulement des larmes. Plus rarement, on peut observer une chute des cheveux et une modification de leur texture (ils deviennent plus gras ou plus secs et cassants) et de leur couleur, notamment chez les personnes qui ont des cheveux gris ou teints.

Quelles sont les contre-indications du kétoconazole ?

En dermatologie, le kétoconazole est contre-indiqué en cas d'hypersensibilité à la substance active ou à l'un des excipients suivants : Monolauryléthersulfosuccinate disodique, laurylsulfate de sodium, di-hydroxéthylalkanamide, dioléate de macrogol 120 méthylglucose, chlorure d'hydroxypropyl lauryl dimethyl ammonium, imidurée, érythrosine (E127), hydroxyde de sodium, chlorure de sodium, eau purifiée.

Merci à Anh Nguyen, pharmacienne naturopathe

Source : Base de données publique des médicaments

Principes et substances actives