Huile de nigelle : bienfaits, utilisation, peut-elle être dangereuse ?

L'huile végétale de nigelle (cumin noir) est réputée pour ses bienfaits sur l'acné, les cheveux et la santé en général. Guide d'utilisation, précautions, dangers... Découverte des secrets d'une huile incontournable.

Huile de nigelle : bienfaits, utilisation, peut-elle être dangereuse ?
© Mohammed Anwarul Kabir Choudhury-123RF

Quels sont les bienfaits de l'huile de nigelle ?

La nigelle (Nigella Sativa) appelée aussi cumin noir, faux cumin, poivrette, sésame noir ou nielle est utilisée depuis près de 2 000 ans comme épice et remède naturel en Orient, et notamment en Egypte où elle est qualifiée d'"or des Pharaons". La petite graine de cette plante ne doit pas être confondue avec le carvi et le cumin. L'huile de nigelle est une huile dite "végétale" parce qu'elle est obtenue à partir de graines oléagineuses (ou de fruits pour d'autres huiles végétales). L'huile de nigelle à la couleur jaune-vert à orangé-ambré est composée d'acides gras (linoléique) essentiels.

Pour la peau

Appliquée sur la peau, elle participe à la reconstitution des lipides. L'apport de tels lipides permet de limiter les pertes en eau de la peau et de lui apporter ses qualités adoucissantes et nutritives. Ses principales indications sont :

  • Sur les peaux à problèmes, l'huile de nigelle est apaisante et purifiante, elle prévient la formation des petits boutons d'acné, et calme les irritations.
  • Sur les problèmes dermatologiques : l'huile de nigelle participe à calmer l'ezcéma, le psoriasis, et apporte ses bénéfices sur les furoncles et les mycoses, en complément des autres traitements médicamenteux.
  • Sur les peaux sèches et squameuses, l'huile de nigelle est nourrissante et régénérante. 
  • Sur les peaux matures : ses propriétés antioxydantes lui procurent un effet anti-rides, de lutte contre les signes de vieillissement cutané, notamment pour les peaux sèches et sensibles.

Pour les cheveux et les ongles

L'huile de nigelle est revitalisante pour les cheveux et renforce les ongles cassants. Elle est utile :

  • Sur les cheveux secs, ternes et cassants
  • Sur les cuirs chevelus irrités
  • Sur les ongles mous, fragiles et cassants.

Pour la santé 

Traditionnellement utilisée en Orient et décrite comme ayant de nombreuses vertus thérapeutiques, les petites graines de nigelle dont est extraite l'huile ont fait l'objet de plusieurs études scientifiques visant à étayer ses usages populaires. Parce qu'elle contient de la thymoquinone, la nigelle a démontré des vertus :

  • anti-allergiques et anti-asthmatiques : elles permettent de diminuer les symptômes des allergies saisonnières et de la rhinite allergique, grâce à ses propriétés anti-histaminiques et broncho-dilatatrices liées à la présence de nigellone dans leur composition. 
  • antioxydantes : grâce à leur teneur en vitamine E, en acides gras et en caroténoïdes à l'action anti-radicalaire.
  • anti-inflammatoires, immunostimulantes et anti-microbiennes : grâce à leur teneur en huiles essentielles, elles stimulent le système immunitaire et font barrage aux microbes.
  • hypoglycémiantes, digestives, anti grignotage liés à la présence de nigelline dans leur composition, qui est un principe actif amer, stimulant des systèmes digestif et intestinal. "Son action est favorable sur la glycémie, détaille Astrid Heratchian, naturopathe. Cette huile peut ainsi réguler les envies de manger des aliments sucrés et donc le grignotage."

Comment utiliser l'huile de nigelle ?

L'huile de nigelle ne doit pas être utilisée à l'état pur car elle est fortement concentrée en huile essentielle. Elle doit être diluée de 10 à 30 % avec une autre huile végétale de votre choix : jojoba, avocat, carotte, amande douce...

L'huile de nigelle ne doit pas être utilisée à l'état pur.

  • Sur la peau (acné notamment) : une fois mélangée à une autre huile végétale, étaler les deux huiles sur le visage, le cou, le corps comme vous étaleriez une crème. En cas d'acné, additionner 3 gouttes d'huile essentielle de tea tree, de romarin à verbénone ou de lavande aspic.
  • Sur les cheveux, le cuir chevelu et les ongles : l'huile de nigelle peut avantageusement être mélangée avec de l'huile de ricin, toute aussi indiquée pour fortifier les extrémités en kératine et apaiser les démangeaisons du cuir chevelu.
  • Par voie interne : la consommation d'huile de nigelle (cumin noir) peut être occasionnelle, dans des plats. Fortement aromatique, une petite quantité suffit prévient la naturopathe : "Une demie cuillère à café maximum. Pour son usage en cure : une demie cuillère à café (2 ml) maximum par jour diluée pour moitié dans une autre huile végétale alimentaire (olive par exemple), ou dans un jus de fruit, du sucre d'agave ou de coco (si vous n'êtes pas diabétique), durant 12 semaines consécutives, pas plus sans l'avis d'un praticien de santé", souligne l'experte.

L'huile de nigelle peut-elle être dangereuse ?

L'huile de nigelle (cumin noir) ne doit pas être utilisée chez les femmes enceintes et les jeunes enfants en raison des huiles essentielles qu'elle contient. Pour cette même raison, elle ne doit pas être appliquée sur les yeux et les muqueuses au risque d'une irritation, prévient la naturopathe. En cas d'utilisation par voie interne, il est conseillé de la diluer pour moitié dans une autre huile végétale alimentaire (olive, tournesol...), dans du sucre naturel ou un jus de fruit. Enfin, des dermatologues* ont indiqué en 2010 que l'huile de nigelle pouvait être à l'origine d'allergies de la peau. En France, un cas grave de réaction allergique cutanée a été observé après ingestion et application sur la peau d'huile de nigelle achetée sur un marché.

Quelle précautions prendre ?

Compte tenu de sa forte teneur en huile essentielle (thymoquinone et para-cymène notamment), l'huile végétale de nigelle s'utilise toujours mélangée à une autre huile végétale, comme celle de jojoba, d'amande douce, ou à un macérat de calendula par exemple pour les applications sur la peau, et à une huile alimentaire telle olive, tournesol, colza en usage par voie interne.

→ Tester toujours la tolérance cutanée de l'huile de nigelle pour prévenir d'éventuelles réactions allergiques, conseille la naturopathe. Mettre 1 à 2 gouttes dans le creux du poignet. Sans réaction après 4 heures, le produit peut être appliqué sur la peau, dilué dans une autre huile végétale pour moitié, et sur de petites surfaces du corps.

Sa consommation, si elle est quotidienne, ne doit pas durer plus de 12 semaines consécutives.

L'huile végétale de nigelle est sensible à l'oxydation. Elle est à conserver dans un endroit frais (pas plus de 20°C) à l'abri de l'air (bien refermer le flacon après usage) et de la lumière. "Idéalement elle se conserve au frigo pour éviter le rancissement qui pourrait la rendre toxique, avertit l'experte. Et sa consommation, si elle est quotidienne, ne doit pas durer plus de 12 semaines consécutives."

Peut-on la boire ?

Oui, à très petite dose et diluée. "La recommandation est de 1/2 cuillère à café (2 ml) d'huile de nigelle (cumin noir) par jour au maximum diluée pour moitié dans une autre huile." Son goût fortement épicé s'accorde très bien avec les plats orientaux, les pains pitas, les pois chiches, les haricots et le fromage. "Sa consommation, si elle est quotidienne, ne doit pas durer plus de 12 semaines consécutives."

Source : Avenel-Audran M : Quoi de neuf en dermato-allergologie en 2010 ? 10th Congress of the European Society of Contact Dermatitis et 31e cours d'actualisation en dermo-allergologie du GERDA. Strasbourg, 15-18 septembre 2010.

Merci à Astrid Heratchian, naturopathe, spécialiste des troubles digestifs, du rééquilibrage alimentaire, de la nutrition et perte de poids, en consultation et téléconsultation.

Remèdes naturels et autres médecines douces