Naturopathie : définition, formation, bienfaits santé

La naturopathie est un ensemble de méthodes de soins naturels et biologiques. Comment ça marche ? Est-elle efficace pour perdre du poids, pour soulager une allergie, l'acné, l'eczéma ou l'anxiété ? Comment trouver un bon naturopathe ? Notre guide.

Naturopathie : définition, formation, bienfaits santé
© microgen - 123RF

Définition : qu'est-ce que la naturopathie ?

La naturopathie est une médecine traditionnelle occidentale, non conventionnelle, reconnue par l'OMS. "Son approche est holistique. Elle s'intéresse à l'individu dans sa globalité au sein de son environnement", comme la définit Amélie Mounier naturopathe. Il faut ainsi comprendre dans quel environnement immédiat vit une personne pour mieux identifier ses troubles.

La naturopathie ne guérit pas, au sens médical du terme.

"La naturopathie dispose d'un ensemble de méthodes naturelles appartenant aux médecines complémentaires, comprenant :

  • l'alimentation,
  • la phytologie (l'étude des plantes médicinales),
  • l'aromatologie (l'étude des huiles essentielles),
  • l'hydrologie (l'usage de l'eau).

"La naturopathie comporte également l'exercice physique, la gestion du stress et des émotions, les techniques manuelles, respiratoires et de relaxation pour ne citer que les principales. Ces méthodes visent à instaurer une bonne hygiène de vie et à développer la force vitale de l'organisme dans le but de maintenir un état de santé optimal." La naturopathie ne guérit pas, au sens médical du terme. Elle agit sur les déséquilibres du terrain, à la recherche de la cause première des troubles de la personne. "Elle donne ensuite au corps les moyens de se régénérer en permettant de mobiliser ses capacités d'auto guérison", indique notre interlocutrice. 

Origines de la naturopathie

L'origine de la naturopathie remonte à Hippocrate, médecin grec en 400 avant J.C. Elle a ensuite été remise au gout du jour grâce au courant hygiéniste aux Etats Unis et Allemagne au XIXe siècle. En France, c'est dans les années 1930-40 qu'elle réapparait sous l'égide de Pierre Valentin Marchesseau.                                          

Quand utiliser la naturopathie ?

"La naturopathie s'inscrit dans une approche intégrative, complémentaire à la médecine allopathique. "Le praticien naturopathe s'attache à chercher les causes des dysfonctionnements de l'organisme et y apporter des solutions pour permettre au consultant de retrouver un équilibre durable", indique la naturopathe. La naturopathie vise :

  • Les troubles ponctuels ou chroniques : la prise ou la perte de poids, la fatigue, le stress, les troubles du sommeil, une faiblesse du système immunitaire, des troubles digestifs, cutanés, respiratoires ou encore circulatoires, les douleurs articulaires et musculaires, également les troubles féminins du cycle ou de la conception.
  • La prévention santé afin de conserver son équilibre ou renforcer sa vitalité pour préserver son capital santé.
  • L'accompagnement et le soulagement des effets secondaires chez les personnes sous traitements médicaux lourds, en complémentarité du traitement allopathique et en accord avec le médecin traitant.

Les réponses apportées en naturopathie sont adaptées à chaque personne, élaborées sur-mesure. "La cure choisie par le naturopathe est toujours en fonction de l'énergie vitale du consultant. Une cure de détoxination sera privilégiée si l'énergie est bonne, pour nettoyer et assainir son organisme. Une cure de revitalisation permettra de relancer les énergies avant d'envisager la "détox".  L'apport d'aliments vitalogènes est dans ce cas nécessaire (notamment des aliments hautement vitalisant comme les fruits et légumes crus par exemple), combiné au retour d'un sommeil réparateur, et de la reprise d'une activité en douceur", indique la naturopathe.

Bienfaits santé de la naturopathie

La naturopathie a fait l'objet d'études cliniques. Il n'existe toutefois pas de préconisation. Les résultats permettent néanmoins de lui attribuer des bienfaits sur la prévention active de la santé et pour son maintien. Les résultats cliniques sont observables sur :

  • les troubles respiratoires répétitifs ou chroniques,
  • la fatigue,
  • le surpoids,
  • les troubles aigus bénins.
  • les affections rhumatismales et arthritiques chroniques (sur une échelle variable en fonction des personnes et de l'ampleur de leurs troubles, la naturopathie apporte des résultats cliniquement prouvés),
  • les troubles dermatologiques,
  • les troubles menstruels,
  • le stress,
  • l'anxiété,
  • la déprime,
  • les troubles du sommeil,
  • le vieillissement et les troubles de l'âge.

Indications : pour qui ?

La naturopathie s'adresse à tout le monde, "du plus jeune au plus âgé, grâce à son approche individualisée et adaptative, en fonction de la vitalité disponible", précise la naturopathe. Elle est d'autant plus efficace dès le plus jeune âge lorsque la capacité d'auto guérison est grande et le terrain moins "encrassé" qu'un adulte. La naturopathie accompagne également les personnes sous traitements médicaux, par une approche complémentaire pour soutenir, gérer du stress, faciliter les drainages, revitaliser...

Qui consulter ?

Le naturopathe est un praticien de santé, défini comme "un hygiéniste" ou "un éducateur de santé". Il exerce, en France, en cabinet privé et de façon libérale, ou dans le cadre de structures associatives ou d'enseignes de diététique commercialisant des produits biologiques, naturels qui incluent des compléments alimentaires."Sa formation comprend la connaissance du fonctionnement du corps humain à travers l'anatomie et la physiologie. Il est donc important de consulter un naturopathe ayant reçu une formation complète", conseille la naturopathe. Ces praticiens sont référencés par les organismes officiels de formation, les écoles.

"Un praticien sérieux ne demande pas de revenir tous les 15 jours"

Comment trouver un naturopathe sérieux ?

Les naturopathes ayant suivi un cursus complet sont généralement affiliés à un organisme de formation, une association ou un syndicat professionnels. Ces praticiens affichent leur affiliation et sont référencés dans les annuaires des naturopathes diplômés et certifiés de l'OMNES, la FENA, l'AFPN, l'APNF ou encore le SPN. "Un praticien sérieux ne demande pas de revenir tous les 15 jours. Il ne fait pas non plus une liste de compléments alimentaires onéreux, précise la naturopathe. Généralement le bouche-à-oreille fonctionne bien pour choisir un naturopathe", et il est important de se sentir en confiance dès le premier rendez-vous.

Quelle formation pour devenir naturopathe ?

La formation de naturopathe en France se fait au sein d'écoles privées, avec des programmes en commun structurés lorsqu'elles font partie d'une fédération ou d'une organisation professionnelle. Elle représente 1 200 heures minimum, avec des stages et un mémoire. La formation en présentiel peut durer d'une année à 3-4 ans selon les écoles, avec des cours à temps plein ou deux week-ends par mois.

Le cursus comprend une formation à l'anatomie, à la physiologie, aux pathologies, aux principes fondamentaux de la naturopathie et aux techniques, au bilan de vitalité et à l'accompagnement. Les examens ont lieu en continu, avec un final (écrit et oral), complété éventuellement par l'examen de la FENA (qui n'est pas obligatoire pour le moment).

Prix des consultations en naturopathie

Le prix de la consultation varie d'un praticien à un autre, selon les régions, de 50 à 130 €. La première séance est souvent plus chère que les suivantes, elle dure de 1h30 à 2h afin de permettre au naturopathe de réaliser son anamnèse (bilan de vitalité) approfondie.

Merci à Amélie Mounier, naturopathe certifiée FENA, à Vincennes.

Remèdes naturels et autres médecines douces