8 aliments santé pour se réchauffer l'hiver

En hiver, le corps a besoin de faire le plein de vitamines et de minéraux pour affronter les virus et éviter la fatigue. Il doit aussi produire davantage de chaleur pour le réchauffer. Voici les aliments prioritaires à mettre au menu !

8 aliments santé pour se réchauffer l'hiver
© ALF photo - stock.adobe.com

L'hiver, notre corps doit produire davantage de chaleur pour le réchauffer. Est-ce que ça implique qu'on brûle plus de calories ? Oui, mais en revanche, ça ne veut pas dire qu'il faut manger plus gras. Même si vous pouvez vous faire plaisir de temps en temps (oui aux tartiflettes et aux plats en sauce !), le reste du temps, il faut simplement continuer à manger équilibré, sans sauter de repas. Quels aliments permettent de se réchauffer en hiver ?

1. Un jus de citron chaud pour faire face aux infections

Pourquoi ? Parce que son taux élevé en vitamine C et ses propriétés antiseptiques font du citron un fruit énergisant, bien utile pendant l'hiver pour faire face aux infections. Autres bienfaits : le citron contient de puissants flavonoïdes naturels (antioxydants), qui pourraient jouer un rôle contre les maladies dégénératives du cerveau, comme la maladie d'Alzheimer. En tant que fluidifiant sanguin, le citron protège le système vasculaire. C'est aussi un fruit diurétique.
Pratique : préférez le citron non traité dont le zeste est plus riche en substances nutritives. A température ambiante, il se conserve une dizaine de jours, mais une fois coupé (ou cuit), il perd ses vitamines, il faut donc le consommer rapidement. Astuce : pressez le jus d'un citron dans vos boissons chaudes en cas de maux de gorge pour désinfecter les petites irritations.

2. Des endives gratinées riches en fibres

Pourquoi ? Très appréciée des régimes hypocaloriques et des régimes "détox", l'endive a tout pour plaire. Elle est riche en fibres, en minéraux et en vitamines. Côté santé, elle facilite le transit intestinal et aurait une action sur la régulation de la pression artérielle.
Pratique : choisissez des endives bien fermes, avec des feuilles blanches et brillantes, sans taches. Elles se conservent 4 à 6 jours dans le bac du réfrigérateur. Elle se déguste crue, en salade, accompagnée de noix et de fromage mais on les préfère en gratin l'hiver ou cuite à la vapeur.

3. Des légumes verts en soupe ou pôelée pour leur vitamine C

Pourquoi ? Parce qu'il n'y a pas que les fruits qui boostent la forme : ces légumes verts sont des concentrés de vitamine C. Ils sont aussi riches en fibres, faut-il le rappeler. Mais pas seulement : le brocoli est bourré de vitamines, peu calorique, et posséderait des vertus anti-cancer en raison de nombreux antioxydants. Le poireau est très digeste, peu calorique et incontournable pour vos potages d'hiver. Les épinards sont riches en calcium et en magnésium. Pratique : Cuisinés et mélangés à des féculents, ces légumes de saison seront plus facilement appréciés par les enfants. Enfin, en soupe, ils hydratent (le froid entraine la déshydratation) et réchauffent ! 

4. Des lentilles riches en fer et céréales complètes

Pourquoi ? Les lentilles, tout comme les flageolets ou les pois chiches sont des légumineuses, riches en céréales complètes. Idéales donc pour lutter contre le froid pendant l'hiver. Riches en protéines, elles peuvent, en accompagnement de légumes variés, vous apporter un menu équilibré. Enfin, même si le fer contenu dans les lentilles est moins bien absorbé que le fer d'origine animale, il peut être intéressant d'en consommer en cas d'anémiePratique : si vous êtes sujettes aux gaz intestinaux, mieux vaut mixer les lentilles et les consommer en soupe.

5. Une assiette de pâtes pour avoir de l'énergie

Pourquoi ? Parce que les féculents (les pâtes, mais aussi le riz...) sont des sucres lents et qu'en hiver, il est toujours bon de faire des réserves en glucides, sources d'énergie. Comme ça, quand la température baisse, vous avez tout ce qu'il faut pour éviter de frissonner ! Riches en sucres lents, gardez aussi en tête que les pâtes ne font pas grossir. Pratique : préférez les pâtes complètes, plus riches en fibres et plus rassasiantes. Misez sur une cuisson al dente pour un index glycémique plus bas. Enfin, si les pâtes ne font pas prendre de poids, les sauces qui les accompagnent, si. Alors évitez la crème fraîche, les lardons et le fromage et préférer une sauce tomate avec un peu d'origan et un oignon éventuellement. 

6. Du poisson pour éviter la carence en vitamine D

Pourquoi ? Parce qu'en hiver, la vitamine D nous fait cruellement défaut, en raison du manque d'ensoleillement. Au final, déprime et fatigue est au rendez-vous. Et la meilleure source alimentaire de vitamine D, c'est le poisson, en particulier le poisson gras (thon, sardines, saumon, hareng…). Ils sont en plus riches en acides gras insaturés dont les oméga 3, qui participent à notre santé cardiovasculaire. A noter que les fruits de mer sont intéressants aussi pour leur fort apport en magnésium. Pratique : selon les recommandations du ministère de la Santé, on conseille de consommer du poisson au moins deux fois par semaine, qu'il soit frais ou surgelé.

7. Une compote de pommes pour couper la faim

Pourquoi ? La pomme contient des vitamines (A, B1, B2, B6, C), des minéraux et des oligoéléments (calcium, manganèse, fer, iode, potassium, phosphore...). Riche en fibres, elle facilite la digestion et permet de réguler le transit intestinal. C'est enfin un coupe-faim peu sucré et idéal. Pratique : les pommes se conservent une semaine environ à température ambiante, plus longtemps si vous les rangez dans le bac à légumes de votre réfrigérateur. Les vitamines et les sels minéraux se concentrent dans la peau de la pomme. Pour en profiter au maximum, préférez les pommes bio non traitées. L'hiver quand il fait froid, préparez-vous une compote de pommes maison, nature ou avec un peu de cannelle ou de sucre vanillé.

8. Des soupes de légumes pour faire le plein de vitamines

Pourquoi ? Parce que ça réchauffe évidemment, mais aussi parce que c'est le plat idéal pour faire le plein en vitamines et en minéraux, tout en apportant peu de calories.

En entrée ou en plat complet (en y ajoutant du fromage, du poisson, des lardons, etc.), c'est un incontournable de l'hiver. Le plus ? C'est également facile à préparer même si les formes déshydratées (en sachet) sont parfois un peu riches en sel. L'idéal est de la préparer avec des légumes de saison : poireau, carottes, potiron, champignons, etc.
Pratique : réduisez au maximum le temps de cuisson afin de limiter les pertes vitaminiques. Vous pouvez aussi faire votre potage avec des légumes surgelés. Pratiques à cuisiner, ils sont de bonne qualité nutritionnelle. C'est aussi une bonne astuce pour faire manger des légumes aux enfants. En soupe, le goût passe mieux !

Bienfaits et méfaits des aliments