Actisoufre : gorge, sinusite, quand l'utiliser ?

Actisoufre® est un médicament utilisé dans le traitement d'appoint du rhume. Quelle est son autre indication ? Comment bien l'utiliser ? Peut-on l'obtenir sans ordonnance ? Quels sont ses effets secondaires ?

Actisoufre : gorge, sinusite, quand l'utiliser ?
© nenetus-123RF

C'est quoi Actisoufre et comment agit-il ?

Le médicament Actisoufre® est composé de sulfure de sodium (substance chimique contenant du soufre) et d'un extrait de levure Saccharomyces cerevisiae (ou levure de bière) riche en vitamines et en oligo-éléments. C'est un traitement local qui exerce une action antiseptique et anti-inflammatoire sur les voies respiratoires supérieures (nez et pharynx). Il permet également de protéger les muqueuses respiratoires et de réguler la production des sécrétions. 

Indications : quand utiliser Actisoufre ?

Actisoufre® est un médicament utilisé pour traiter les inflammations chroniques des voies respiratoires supérieures comme un rhume et une rhinopharyngite chronique (inflammation des fosses nasales et du fond de la gorge). Il peut également être utilisé pour soulager une rhinite dans un contexte de sinusite, en complément d'un autre traitement tel qu'un antibiotique ou un antalgique.

Est-il disponible avec ou sans ordonnance ?

La spécialité commerciale Actisoufre® est procurable en pharmacie sans ordonnance.

Comment utiliser Actisoufre ?

L'utilisation d'Actisoufre® varie selon sa voie d'administration (nasale, buccale) et sa forme pharmaceutique (flacon pressurisé, ampoule en verre).
Le flacon pressurisé (ou spray) s'utilise exclusivement par voie nasale chez le nourrisson. Il est recommandé de coucher l'enfant ou de l'asseoir avec la tête inclinée sur le côté afin d'éviter la contraction des muscles du larynx. La solution est ensuite administrée par une introduction délicate de l'embout nasal dans la narine et par une pulvérisation en faisant pression sur le spray. Pour la pulvérisation dans la deuxième narine, la tête doit être inclinée de l'autre côté. La solution ne doit jamais être administrée lorsque la tête est positionnée en arrière. Chez l'adulte et l'enfant à partir de 3 ans, le spray nasal est souvent utilisé en position assise. Pour l'administration orale, l'embout buccal est introduit dans la bouche puis la dose est délivrée par une pression exercée sur le spray. 
Concernant l'ampoule en verre, elle contient une suspension destinée à être avalée ou à être administrée par voie nasale. Avant l'administration, l'ampoule doit être agitée et ouverte par cassage d'une première extrémité puis de l'autre extrémité au-dessus d'un flacon compte-gouttes ou d'un verre pour libérer son contenu. Pour la pulvérisation nasale, il faut placer sa tête en arrière, libérer la suspension dans une narine en pressant le flacon, attendre 30 secondes pour laisser le produit au contact des sécrétions, se redresser puis avaler. Si le fait d'avaler les sécrétions provoque un inconfort, il faut boucher une narine, respirer 3 à 4 fois par cette narine et expulser la solution dans le lavabo par expiration. Après avoir fait de même dans la deuxième narine, l'opération doit être répétée jusqu'à l'épuisement du médicament. Par voie orale, le contenu de l'ampoule doit être dilué dans 10 mL d'eau (l'équivalent d'une cuillère à dessert) puis avalé au cours d'un repas. 

Combien de temps peut-on prendre l'Actisoufre ?

La durée maximale de traitement n'est pas définie, le patient doit respecter la prescription établie par le médecin ou la durée conseillée par le pharmacien. En cas de persistance ou d'aggravation des symptômes au bout de quelques jours, une consultation médicale s'impose.

Quels sont les effets secondaires d'Actisoufre ?

Actisoufre® peut être à l'origine de troubles digestifs comme des douleurs de l'estomac lorsqu'il est administré par voie orale. En outre, le médicament présenté en flacon pressurisé contient du parahydroxybenzoate de méthyle sodique pouvant être responsable d'une réaction allergique s'il est avalé par des patients ayant une sensibilité aux conservateurs de la même famille. Aucun effet secondaire n'a été rapporté avec Actisoufre® administré par voie nasale. 

Chez qui Actisoufre est-il contre-indiqué ?

Le médicament Actisoufre® ne présente pas de contre-indications particulières. Son utilisation est à proscrire uniquement chez les patients allergiques à l'un des composants du médicament. En l'absence d'études approfondies, Actisoufre® est déconseillé chez la femme enceinte ou allaitante.

Quel est le prix d'Actisoufre et quel remboursement ?

Quelle que soit la forme pharmaceutique, Actisoufre® est en vente libre en pharmacie. Le prix étant fixé librement, il oscille de manière très variable d'une pharmacie à une autre allant généralement de 5 à 9 € pour le spray, et de 6 à 10 € pour la boîte de 30 ampoules. Même lorsqu'il est prescrit par un médecin, Actisoufre® ne fait l'objet d'aucun remboursement par l'Assurance maladie, il reste intégralement à la charge du patient.

Source : Base de données publique des médicaments, ANSM 

Définitions et conseils