Pneumaturie : causes, diagnostic, comment la soigner

La pneumaturie correspond à une rare anomalie de la miction, se traduisant par la présence d'air ou de gaz dans les urines. Comment la détecter et quels sont les traitements possibles ? Un point avec le Pr Alexandre De la Taille, urologue au CHU de Mondor à Créteil.

Pneumaturie : causes, diagnostic, comment la soigner
© milkos

Quelle est la définition de la pneumaturie ?

Normalement, l'aspect des urines est jaune clair et limpide. Mais, dans de rares cas, on y remarque la présence d'air. "La pneumaturie se manifeste par de petites bulles dans les urines, conséquence de la présence de gaz, et par une sensation d'uriner de l'eau gazeuse", explique le Pr Alexandre De la Taille.

Quelles sont les causes ?

Elles sont nombreuses. "La pneumaturie fait partie des symptômes de fistule colo-vésicale, soit une anomalie de communication entre les intestins et la vessie. Ce type de fistule est généralement associé à une diverticulite (inflammation) ou à la présence d'une tumeur maligne", précise le Pr de la Taille. Une pneumaturie peut également être due à une infection urinaire ou à une cause iatrogène : introduction artificielle d'air après un sondage, par exemple.

Quels sont les symptômes de la pneumaturie ?

Elle est souvent associée à d'autres symptômes selon sa cause. "En cas de fistule, la pneumaturie peut s'accompagner de fièvre, de fécalurie (présence de selles dans les urines) et de troubles digestifs. En cas de cystite, la présence de gaz dans les urines est liée aux symptômes classiques d'une infection urinaire : brûlures, urgence de miction, urines trop ou pas assez abondantes", indique notre expert.

Comment faire le diagnostic de la pneumaturie ?

L'examen des urines est un premier outil de diagnostic. Mais une imagerie sera nécessaire pour le poser de façon définitif : une radiographie de l'abdomen ainsi que des examens complémentaires peuvent s'avérer nécessaires pour déterminer la cause exacte de la pneumaturie. Dès lors la réalisation d'un scanner ou d'une IRM sera indispensable pour vérifier la présence d'une fistule colo-vésicale. 

Comment soigner une pneumaturie ?

Le traitement de la pneumaturie est celui de sa cause. "La fistule colo-vésicale nécessite une intervention chirurgicale. Elle consiste à retirer la partie du côlon malade et à suturer la vessie. Dans le cas d'une infection urinaire, le médecin prescrit généralement un traitement antibiotique", précise le professeur.

Est-ce qu'une pneumaturie est un signe d'infection urinaire ?

Oui, une pneumaturie peut révéler une infection urinaire à germes anaérobies, le plus souvent due à un diabète ou à une fistule vésico-intestinale. 

Merci au Pr Alexandre De la Taille, urologue au CHU de Mondor à Créteil.

Reins