Embolie gazeuse : signes, délai, cause, diagnostic

"Embolie gazeuse : signes, délai, cause, diagnostic"

L'embolie gazeuse (veineuse, artérielle) est le terme utilisé pour désigner la migration de bulles d'air dans la circulation sanguine. Quels sont les symptômes d'une embolie gazeuse ? Le délai d'apparition ? Les causes ? Réponses avec le Dr Jean-Yves Mandorla, anesthésiste au centre hospitalier de Bastia.

Définition : qu'est-ce qu'une embolie gazeuse ?

L'embolie gazeuse est une forme d'embolie assez rare. On parle d'une embolie gazeuse lorsque des bulles d'air (au moins 20 ml d'air) ou de gaz migrent dans la circulation veineuse. "Lorsque les bulles passent dans la circulation pulmonaire, on parle alors d'embolie car cela forme un bouchon", souligne le Dr Jean-Yves Mandorla, anesthésiste au centre hospitalier de Bastia.

Quelles sont les différences entre une embolie gazeuse veineuse et artérielle ?

L'embolie gazeuse artérielle est principalement liée aux accidents de plongée. Le risque est important à partir d'une dizaine de mètres sous l'eau. Quand un plongeur remonte à la surface, l'oxygène et l'azote, au lieu de se dissoudre, augmentent dans le sang. Si la remontée est trop rapide, la pression ambiante exercée sur le corps diminue et l'air intra pulmonaire peut s'échapper des poumons et pénétrer dans les vaisseaux sanguins sous forme de bulles de gaz. "Ce sont elles qui vont bloquer la circulation et peuvent causer des paralysies neurologiques. Pour éviter cela, les plongeurs ont un palier à 3 mètres pour laisser le temps aux bulles de gaz de se dissoudre", explique le Dr Mandorla.

Schéma d'une embolie gazeuse

Quels sont les signes immédiats d'une embolie gazeuse ?

Les signes d'une embolie gazeuse veineuse sont :

  • Une hypoxie : chute de la concentration en oxygène
  • Une hypocapnie : chute de la concentration en CO2.
  • Une augmentation du Ph.

Dans le cas d'une embolie gazeuse artérielle, l'organe touché manifeste les symptômes. S'il y a une anomalie au niveau médullaire, cela peut entrainer :

  • Une paralysie
  • Un coma.
  • Parmi les signes immédiats, on constate également une perte de connaissance ou des convulsions.

Quel est le temps d'apparition d'une embolie gazeuse ?

Les symptômes d'une embolie gazeuse apparaissent en l'espace de quelques minutes.

Quelles sont les causes d'une embolie gazeuse ?

Une embolie gazeuse peut être provoquée par l'arrivée accidentelle de bulles d'air ou de gaz dans un vaisseau lors d'une intervention chirurgicale ou encore si une colonne d'air se forme à l'intérieur d'une perfusion.

Y a-t-il un risque d'embolie gazeuse après un vaccin ?

"Non, il n'y a aucun risque d'embolie gazeuse après un vaccin car il faudrait pour cela une quantité énorme de gaz", assure le Dr Mandorla.

Comment pose-t-on le diagnostic d'une embolie gazeuse ?

Lorsqu'il y a du gaz dans le sang, la saturation en oxygène baisse. Lorsqu'une embolie gazeuse survient en réanimation ou au bloc opératoire, il est possible de voir que la concentration du gaz carbonique s'effondre. Pour confirmer l'hypothèse de l'embolie gazeuse, un scanner ou une IRM est effectué.

Quel est le traitement d'une embolie gazeuse ?

Le traitement d'une embolie gazeuse consiste à mettre fin à l'issue d'air dans le système vasculaire. Les patients sont hospitalisés en réanimation et nécessitent une oxygénothérapie importante.

Merci au Dr Jean-Yves Mandorla, anesthésiste au centre hospitalier de Bastia.  

Veines et Circulation