Evusheld : dès 12 ans, pour qui, quels effets secondaires ?

Evusheld (tixagévimab et cilgavimab) est un traitements par anticorps monoclonaux utilisé du Covid-19. Tous les immunodéprimés âgés de 12 ans et plus peuvent prendre ce médicament. Quelles sont ses indications ? Son efficacité contre le Covid-19 et Omicron ? Ses effets secondaires et contre-indications ? Les réponses.

Evusheld : dès 12 ans, pour qui, quels effets secondaires ?
© Ted S. Warren/AP/SIPA

Le traitement Evusheld contre le covid-19 est préconisé pour tous les patients immunodéprimés dès l'âge de 12 ans (s'il pèse au moins 40 kg), insuffisamment ou non répondeurs après un schéma vaccinal complet ou non éligibles à la vaccination et à haut risque de développer une forme grave de la maladie par la Haute Autorité de Santé (HAS). Actuellement en France, quatre traitements font l'objet d'un accès précoce pour la prise en charge des personnes à haut risque de forme grave de la maladie Covid-19 : Xevudy®, Paxlovid®, Ronapreve® et Evusheld®. Quelles sont les indications de ce traitement ? Est-il efficace contre le variant Omicron du Covid-19 ? Quels sont ses effets secondaires ? Quand sera-t-il disponible en France

Définition : c'est quoi le traitement Evusheld ?

Il ne doit pas être administré aux personnes ayant au moins deux facteurs de risque cardiovasculaire

Evusheld est un médicament qui permet de réduire le risque de contracter le Covid-19 ayant comme substances actives le tixagévimab et le cilgavimab, des anticorps monoclonaux. Ce médicament nécessite une prescription hospitalière et l'administration se fait par voie intramusculaire sous surveillance médicale. "Le traitement doit être administré dans des conditions permettant de prendre en charge une réaction allergique" préconise la HAS. Le médicament peut être donné en traitement ou avant l'exposition.

Quel laboratoire a mis au point Evusheld ?

Le laboratoire AstraZeneca a mis au point Evusheld.

Quelle est la composition d'Evusheld ? 

Evusheld contient les substances actives le tixagévimab et le cilgavimab. Le tixagévimab et le cilgavimab sont des "anticorps monoclonaux" qui agissent spécifiquement contre le virus SARS-CoV-2 en l'empêchant de pénétrer dans les cellules humaines. Chaque boîte contient 2 flacons : 1 flacon contenant 150 mg de tixagévimab dans 1,5 mL de solution et 1 flacon contenant 150 mg de cilgavimab dans 1,5 mL de solution. Les autres composants sont : l'histidine, le chlorhydrate d'histidine, le saccharose, le polysorbate 80 et l'eau.

Quelles sont les indications d'Evusheld ?

L'association de tixagévimab et de cilgavimab est destinée à prévenir le risque de contracter la COVID19. Ce médicament est indiqué en prophylaxie pré-exposition de la Covid-19 chez les personnes de 12 ans et plus pesant au moins 40 kilos :

  • Ayant un déficit de l'immunité lié à une pathologie ou à des traitements (dont notamment les patients atteints d'un cancer solide ou les patients dialysés) et faiblement ou non répondeurs après un schéma vaccinal complet conformément aux recommandations en vigueur.
  • Ou non éligibles à la vaccination et qui sont à (très) haut risque de forme sévère de Covid-19.

Sont considérés comme à très haut risque de forme sévère de Covid-19 : Receveurs de greffes d'organes solides, receveurs d'une greffe allogénique de cellules souches hématopoïétiques, hémopathies lymphoïdes : leucémies lymphoïdes chroniques traitées ou non, lymphomes non hodgkiniens et myélomes sous traitement, y compris les patients receveurs de thérapie cellulaire génique de type CAR-T cell ou d'anticorps thérapeutiques bi-phénotypiques, patients recevant un traitement par anticorps anti-CD20 ou inhibiteurs de BTK ou azathioprine, cyclophosphamide et mycophénolate mofétil, sujets porteurs d'un déficit immunitaire primitif. Cette indication est susceptible d'évoluer en fonction de l'état des connaissances scientifiques et du contexte épidémiologique. L'association de tixagévimab et de cilgavimab n'est pas destinée à être utilisée comme substitut de la vaccination contre le SARS-CoV2.

Quelle est l'efficacité d'Evusheld contre le Covid ? 

"L'association de tixagévimab et de cilgavimab réduisait de manière significative le risque de maladie symptomatique positive au COVID-19" conclut la HAS. "Parmi les participants de l'étude PROVENT qui ont reçu l'association de tixagévimab et de cilgavimab, il n'y a eu aucun événement de COVID-19 sévère/critique (caractérisée au moins par une pneumonie : fièvre, toux, tachypnée ou dyspnée et infiltrats pulmonaires). L'incidence des cas d'infections symptomatiques au SARS-CoV2 repérés virologiquement (test positif), survenant après l'injection et avant le jour 183 suivant l'injection du traitement a été réduite d'environ 80%" relève la HAS. "L'association de tixagévimab et de cilgavimab a réduit le risque de développer une COVID-19 symptomatique de 33 %.

L'association de tixagévimab et de cilgavimab a réduit le risque de développer une COVID-19 symptomatique de 33 %

La longue demi-vie d'EVUSHELD permet une durée de protection d'au moins 6 mois après l'administration d'une dose unique de 300 mg" ajoute l'Autorité. L'étude Provent était réalisée dans 5 pays (Etats-Unis, Royaume-Uni, Belgique, France et Espagne). Pour être inclus, les patients devaient être âgés d'au moins 18 ans sans antécédents d'infection par le SARS-CoV-2, ni de vaccination à l'inclusion. Un total de 5 197 patients ont participé à l'étude : 3 460 dans le groupe Evusheld et 1 737 dans le groupe placebo

Posologie : sous quelle forme ?

L'association de tixagévimab et de cilgavimab est administrée par un professionnel de santé sous forme de deux injections intramusculaires, généralement une dans chaque fesse. Evusheld est composé de deux médicaments, le tixagévimab et le cilgavimab. La posologie d'Evusheld selon les recommandations du Haut Conseil de la santé publique (HCSP) du 19 avril 2022 est la suivante :

► Pour les patients relevant des indications d'Evusheld® et recevant une première-dose : l'administration d'une dose de 600 mg (300mg de tixagévimab/300mg de cilgavimab),
► Pour les patients ayant déjà reçu une injection d'Evusheld® : l'administration d'une deuxième dose de 300 mg (150 mg de tixagévimab/150 mg de cilgavimab) dans la mesure du possible et, le cas échéant, le plus rapidement possible,

Quels sont les effets secondaires d'Evusheld ?

Les effets secondaires observés sont les suivants :

  • Affection du système immunitaire (hypersensibilité y compris éruption cutanée et urticaire)
  • Troubles généraux et anomalies au site d'administration (réaction liée à l'injection)
  • Blessures, intoxications et complications liées aux procédures (réaction au site d'injection y compris douleur au site d'injection, érythème au site d'injection, prurit au site d'injection, réaction au site d'injection et induration au site d'injection)
  • céphalées
  • fatigue
  • toux
  • diarrhée
  • douleur oropharyngée
  • Cardiovasculaire : Suite à un signal de disproportion d'évènements cardiovasculaires en défaveur d'Evusheld dans les études PROVENT et TACKLE, et dans l'attente de données complémentaires de pharmacovigilance, la prudence s'impose avant d'envisager l'administration de cette bithérapie chez les patients à haut risque d'évènements cardiovasculaires, indique l'ANSM.
    Les patients doivent être avertis des premiers symptômes d'évènements cardiovasculaires (notamment douleur thoracique, essoufflement, malaise,..) et de consulter immédiatement un médecin en cas d'apparition de ces symptômes.

Chez qui Evusheld est-il contre-indiqué ?

Evusheld est contre indiqué en cas de :

  • Hypersensibilité aux substances actives ou à l'un des excipients du traitement
  • Chez les patients qui présentent une thrombopénie ou tout trouble de la coagulation
  • Pendant la grossesse sauf si le bénéfice potentiel justifie le risque potentiel pour la mère et le fœtus

Quel est son prix et est-il remboursé ?

Nous n'avons pas encore d'information sur son prix ni sur son potentiel remboursement.

Sources : 

- Utilisation d'Evusheld® en prophylaxie pré-exposition de Covid-19, 19 avril 2022, HCSP

- Covid-19 : la HAS élargit l'autorisation d'accès précoce accordée à Evusheld, 18 mars 2022, HAS

- Tixagévimab 150 mg / cilgavimab 150mg, solution injectable (EVUSHELD), mis à jour le 24 février 2022, ANSM.

- Evusheld, une nouvelle bithérapie d'anticorps monoclonaux contre la Covid-19, autorisée en accès précoce. 14 décembre 2021. ANSM

- EVUSHELD (tixagévimab/cilgavimab), décision d'accès précoce. 10 décembre 2021, HAS

- Résumé des caractéristiques du produit - EVUSHELD. ANSM