Masque de catégorie 1 : tissu, UNS1, AFNOR, jetable, achat

Chargement de votre vidéo
"Masque de catégorie 1 : tissu, UNS1, AFNOR, jetable, achat"

Le port d'un masque de catégorie 1 (UNS1), plus filtrant et plus efficace face à la propagation du Covid-19 et de ses variants, est recommandé par décret pour le grand public. En version lavable (tissu) ou jetable (chirurgical), il est aussi obligatoire à l'école. Où l'acheter ? En pharmacie ? A quel prix ? C'est quoi le masque de type 2R ?

[Mis à jour le lundi 22 février à 12h01] Depuis le 8 février 2021, tous les élèves à partir de 6 ans (écoles primaires, élémentaires, collèges, lycées...) et les personnels de tous les établissements scolaires doivent porter un masque chirurgical ou en tissu de catégorie 1 que ce soit dans les espaces clos ou les espaces extérieurs. En janvier 2021, le Haut Conseil de Santé publique recommandait en effet le port de masques de catégorie 1 (UNS1), autrement dit, des équipements de protections qui filtrent au moins 90 % des particules de 3 microns, plutôt que d'autres masques en tissu (catégorie 2, artisanaux ou fait- main...) moins efficaces en période de Covid-19 et notamment, face à l'arrivée des variants en France. Un décret publié le 27 janvier 2021 au Journal Officiel confirme que les masques de catégorie 1 répondent aux prescriptions des autorités sanitaires. Comment savoir si son masque est de catégorie 1 ? Quelles différences avec les autres masques en tissu ? A quelles normes répond-il ? Où est-il obligatoire ? A l'école ? Où l'acheter ? En pharmacie ? Guide d'utilisation et conseils du Dr Sandrine Nail-Billaud, pharmacienne en officine et professeur en immunologie au CHU d'Angers. 

Définition : c'est quoi un masque de catégorie 1 ?

Face à la pénurie de masques au début de la crise sanitaire, les entreprises et les laboratoires se sont mobilisés pour sélectionner les matières permettant la réalisation de masques alternatifs ou grand public dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. Ces masques étaient destinés à prévenir la projection de gouttelettes potentiellement contaminées par le virus. Ainsi, deux nouvelles catégories de masques à usage non sanitaire ont été créées dans le respect des spécifications de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et en lien avec l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES). Il s'agit des masques de catégorie 1 (UNS1) et des masques de catégorie 2 (UNS2) qui sont tous les deux des équipements de protection contre la Covid-19 avec comme différence leur capacité de filtration. 

Les masques grand public de catégorie 1 (UNS1) filtrent au moins 90 % des particules de 3 microns. Ils n'ont pas les performances des masques chirurgicaux et des FFP2, prévient l'INRS sur son site internet. Il s'agit de masques "textile" à usage non sanitaire ou médical, la plupart du temps lavables et réutilisables et qui sont testés et conformes à la note d'information interministérielles du 29 mars 2020. Le Haut Conseil de Santé Publique recommande, dans un avis du 18 janvier 2021, de privilégier ces masques, beaucoup plus filtrants que les masques de catégorie 2. 

Les masques grand public de catégorie 2 (UNS2) filtrent au moins 70 % des particules de 3 microns. Le Haut Conseil de Santé Publique déconseille ces masques car ils ne sont pas assez filtrants. L'Association française de normalisation (Afnor) ne les recommande pas non plus. Le décret du 27 janvier 2021 a demandé aux fabricants ayant opté pour un seuil de filtration de 70 % (catégorie 2) d'informer le consommateur de manière claire et visible que ces masques ne répondent pas aux prescriptions des autorités sanitaires. 

Masque de catégorie 1 ou 2 : quelles différences ?

Caractéristique Masque de catégorie 1 Masque de catégorie 2
Filtration au moins 90 % des particules de 3 microns au moins 70 % des particules de 3 microns
Densité du tissu non tissé 400g/m² non tissé 200g/m²
Recommandé ? répond aux recommandations des autorités sanitaires ne répond pas aux recommandations des autorités sanitaires

Les masques en tissu de catégorie 1 élaborés selon les normes de l'Afnor assurent une filtration d'au moins 90 % des particules d'une taille égale ou supérieure à 3 microns et sont recommandés par le Haut Conseil de Santé publique. Ces masques doivent répondre à des critères techniques requis dans le décret 27 janvier 2021 pour être commercialisés sous l'appellation "catégorie 1" ou "UNS1" (pour usage non sanitaire de catégorie 1). Ces critères sont : 

  • une respirabilité permettant un port pendant un temps de quatre heures ;
  • une perméabilité à l'air supérieure à 96 litres par mètre carré et par seconde, pour une dépression de 100 pascal ;
  • une forme permettant un ajustement sur le visage avec une couverture du nez et du menton et ne comprenant pas de couture sagittale ;
  • lorsqu'ils sont réutilisables, les niveaux de performances devant être maintenus après au moins cinq lavages.
Logo masque de catégorie 1 ou UNS1
Logo masque de catégorie 1 ou UNS1 © Ministère de l'Economie et des Finances

Comment reconnaître un masque de catégorie 1 ?

La catégorie (1 ou UNS1) doit clairement être indiquée à côté de l'inscription AFNOR sur l'emballage, la notice ou l'étiquette du masque en tissu (voir les logos à droite). Si la catégorie n'est pas clairement indiquée, un logo mentionnant la capacité de filtration à 90% peut être présent. Ce logo pourra d'ailleurs être rendu obligatoire à partir du 1er mars 2021 pour que les masques en tissu soient autorisés à la vente. Par ailleurs, généralement, les masques de catégorie 1 sont très épais par rapport aux masques en tissu de catégorie 2. Les masques jetables de catégorie 1 sont les masques chirurgicaux bleus et blancs, dotés d'un marquage CE, de la norme EN 14 683 et de la mention "type I". 

Masque de catégorie 1 : obligatoire à l'école ?

Depuis le 1er février 2021, tous les élèves à partir de 6 ans (écoles primaires, élémentaires, collèges, lycées...) et les personnels de tous les établissements scolaires doivent porter un masque chirurgical ou en tissu de catégorie 1 que ce soit dans les espaces clos que dans les espaces extérieurs, selon le nouveau protocole sanitaire à l'école publié en janvier 2021 sur le site du ministère de l'Education nationale. Ce nouveau protocole repose sur les avis successifs du HCSP, notamment celui du 20 janvier 2021, qui a été émis dans un contexte d'émergence de variants du Covid en France. Jusqu'au 1er février, les masques en tissu artisanaux ou de catégorie 2 étaient acceptés en classe. Ce qui n'est plus le cas. "Il y a désormais une certaine méfiance avec les masques "fait main" car ces masques artisanaux sont arrivés à un moment où il y avait très peu de stocks de masques chirurgicaux. Cette alternative de faire soi-même des masques était, au début de la pandémie, tout à fait valable à condition de respecter la norme Afnor qui était proposée au départ par le CHU de Grenoble. Cette protection était sans doute mieux que rien et permettait quand même un certain degré de filtration. Mais avec les lavages répétés et l'usure du tissu et des coutures, ces masques n'étaient à terme plus vraiment efficaces. D'autant plus que maintenant, l'offre en termes de masques chirurgicaux ou de catégorie 1 est complètement revenue à la normale. On en trouve partout avec des prix très acceptables. Ils sont donc à privilégier pour les enfants", explique notre interlocutrice. 

Masque de catégorie 1 en tissu lavable

Les masques de catégorie 1 peuvent être en tissu donc lavable. Pour avoir la mention "catégorie 1", ils doivent répondre aux normes AFNOR - SPEC S76-001 et avoir été testés et certifiés par la Direction générale de l'Armement (DGA) ou par l'Institut Français du Textile-Habillement. La catégorie ou les performances de filtration doivent clairement figurer sur la notice, l'emballage ou sur l'étiquette du masque. Pour être efficace, "un masque en tissu de catégorie 1 doit être changé dès qu'il devient humide et au moins toutes les 4 heures", rappelle notre interlocutrice. Le protocole de lavage est celui préconisé par l'ANSM : le masque doit être lavé en machine pendant au moins 30 minutes à 40 degrés ou à la main avec du savon. Les masques grand public sont lavables 50 fois maximum. Cela peut être moins : dans tous les cas, il convient de ne pas dépasser le nombre de cycles préconisé par le fabricant et mentionné sur l'emballage.

Masque de catégorie 1 jetable

"Il existe des masques de catégorie 1 jetables : il s'agit de masques chirurgicaux de type 1, qui eux, filtrent à peu près 95% des bactéries. Ils sont donc plus filtrants que les masque de catégorie 1 en tissu. Les masques chirurgicaux de type 2 filtrent quant à eux 98% des bactéries", explique notre experte. Pour s'assurer que les masques sont conformes à la règlementation, il faut vérifier sur l'emballage la présence :

  • du marquage CE,
  • de la référence datée de la norme EN 14683,
  • du type du masque (en l'occurrence le type 1)
Masque de catégorie 1 (lavable et jetable)
Masque de catégorie 1 (lavable et jetable)
© Viktoria Gorozanina / Kharom Klamphian - 123RF

Le masque chirurgical de type R la mention R permet d'évaluer la résistance du masque aux liquides et aux projections. Le masque chirurgical de type 2R (IIR) garantit une protection optimale face aux virus. Sa matière est résistante aux aérosols et aux liquides. Il a une efficacité de filtration bactérienne supérieure à 98%, une pression différentielle supérieure à 60 Pa/cm² et une pression de la résistance aux projections supérieure ou égale à 16 kPa. 

Caractéristiques et performances Masque de type 1 Masque de type 2 Masque de type 2R
Efficacité de filtration bactérienne ≥ 95% ≥ 98% ≥ 98%
Pression différentielle < 40 Pa/cm² < 40 Pa/cm² < 60 Pa/cm²
Pression de la résistance aux projections - - 16 kPa
Propreté microbienne ≤ 30 ufc/g ≤ 30 ufc/g ≤ 30 ufc/g

Comment porter un masque de catégorie 1 ?

Pour être efficace, le masque doit être correctement positionné : 

  • Se laver les mains avant de manipuler le masque.
  • Ajuster au mieux le masque sur le visage (le masque doit couvrir la bouche et le nez, le bas du masque doit être abaissé sous le menton).
  • Une fois ajusté, ne plus toucher le masque avec les mains et ne pas le placer en position d'attente sous le menton ou sur le front, pour éviter de contaminer l'intérieur du masque.

Pharmacie, internet : où acheter un masque de catégorie 1 ?

Les masques en tissu de catégorie 1 sont disponibles en pharmacie et parapharmacie (officine ou pharmacie en ligne), dans les supermarchés, les magasins de grande distribution (magasins de vêtements...), mais également sur internet. "La catégorie du masque est facilement trouvable sur un produit acheté "physiquement" (en pharmacie, magasin...). En revanche, prudence avec les masques achetés sur internet, notamment sur des marketplaces comme Amazon ou Cdiscount qui proposent des produits pas toujours fidèles à la photo. Il faut être vigilant car la catégorie n'est pas toujours indiquée dans le descriptif, les photos peuvent provenir de banques d'images... Si on souhaite acheter des masques sur internet, il faut privilégier les pharmacies en ligne qui proposent des produits aux normes (les certifications et la catégorie y sont mentionnés)", conseille le Dr Nail-Billaud. 

Liste non exhaustive de marques proposant des masques de catégorie 1 : Le Beau Masque®, Armor-Lux®, Ephygie®, Urban Wheelers®...

Quel est le prix d'un masque de catégorie 1 ?

Le prix est variable selon les marques et les modèles. Les masques de catégorie 1 sont généralement vendus entre 1,50 et 12 euros l'unité (5 euros en moyenne). 

Merci au Dr Sandrine Nail-Billaud, pharmacienne en officine et  Conseil Référent DoctiPharma, professeur en immunologie et parasitologie au CHU d'Angers.

Sources : Masques de protection respiratoire et risques biologiques : foire aux questions, INRS, Santé et Sécurité au Travail / FAQ MASQUES BARRIÈRES, Mise à jour le 29 janvier 2021, AFNOR / COVID 19 : LES INFORMATIONS RELATIVES AUX MASQUES GRAND PUBLIC, Ministère de l'Economie et des Finances.