Port du masque : transport, médecin, où en décembre ?

"Port du masque : transport, médecin, où en décembre ?"

Epidémiologistes et membres du gouvernement appellent à porter le masque dans les lieux de promiscuité comme les transports en commun. Hôpital, médecin, pharmacie, train... Où faut-il obligatoirement mettre un masque ? Où est-il uniquement recommandé ?

[Mis à jour le 30 novembre 2022 à 12h22] Alors que l'épidémie rebondit en France, épidémiologistes et membres du gouvernement appellent à la vigilance. "Portons le masque dès que nous sommes avec des personnes fragiles ou dans des zones de promiscuité, comme les transports en commun. Ce sont des petits gestes qui sauvent des vies, nous le savons. Ils sont décisifs pour faire reculer l'épidémie", a déclaré Elisabeth Borne, Première ministre, lors de la séance des questions au gouvernement, à l'Assemblée nationale du 29 novembre 2022. Même recommandation pour le Pr Anne-Claude Crémieux : "Si vous voulez être en forme pendant les fêtes, c'est maintenant qu'il faut se protéger [...] Mettez des masques, mettez des masques quand l'incidence, l'augmentation du coronavirus est aussi importante. C'est le cas aujourd'hui ", prévient la professeure de maladies infectieuses mercredi 30 novembre sur franceinfo. Porter un masque de protection (chirurgical, en tissu, FFP2) permet de limiter les risques de contamination au Covid et d'éviter de contaminer son entourage. Le masque fait donc partie intégrante des outils de prévention. De son côté, bien que la situation sanitaire n'exige pas actuellement de revenir aux mesures obligatoires, l'Académie nationale de médecine recommande, dans un communiqué du 2 novembre, le port d'un masque de type FFP2 dans les espaces publics clos pour les personnes âgées ou porteuses de comorbidités, pour l'entourage et les professionnels de santé qui sont en contact avec des personnes vulnérables, et pour les femmes enceintes, même quand elles sont à jour dans leurs vaccination, ainsi que le port d'un masque de type chirurgical dans les hôpitaux, les dispensaires, les centres de soins et les pharmacies, et dans les espaces fermés accueillant du public, tels que les transports en commun en période d'affluence. Mais dans quels lieux est-il uniquement "conseillé ? Obligatoire ? Pour qui ? En pharmacie ? A l'hôpitalRègles en vigueur cet automne.

Où le masque est-il obligatoire aujourd'hui ?

Le masque n'est plus obligatoire en France depuis le 1er août 2022. Y compris dans les hôpitaux, les pharmacies, chez les médecins... Enfin, de manière générale. Car un arrêté publié au Journal Officiel indique que le responsable de l'établissement ou du service médico-social peut décider de le rendre obligatoire dans les hôpitaux, cliniques, centres de santé, cabinets médicaux, officines de pharmacie, Ehpad... Par exemple, les hôpitaux de Paris (AP-HP) ont décide de maintenir cette mesure : "le port du masque reste obligatoire à l'intérieur des bâtiments hospitaliers de l'AP-HP (pas dans les espaces extérieurs) pour les personnels, patients et visiteurs", ont-ils indiqué à nos confrères du Figaro le 28 juillet 2022. Autrement dit, le port du masque reste obligatoire à partir de 6 ans dans les établissements des hôpitaux de Paris (il y est obligatoire pour les soignants, les patients et les visiteurs). L'Académie de Médecine recommande de porter un masque dans les hôpitaux, les dispensaires, les centres de soins et les pharmacies, et dans les espaces fermés accueillant du public, tels que les transports en commun en période d'affluence.

Où le masque est-il recommandé ?

"Portons le masque dès que nous sommes avec des personnes fragiles ou dans des zones de promiscuité, comme les transports en commun. Ce sont des petits gestes qui sauvent des vies, nous le savons. Ils sont décisifs pour faire reculer l'épidémie", a insisté Elisabeth Borne, Première ministre, lors de la séance des questions au gouvernement, à l'Assemblée nationale du 29 novembre 2022. Par exemple :

  • transports en commun (train, bus, taxi...)
  • salles de spectacles (concerts...)
  • centres commerciaux
  • bars
  • restaurants
  • établissement culturel (cinéma, musée...)
  • salles de réunion
  • établissements de santé, Ehpad...

L'Académie de Médecine a également partagé ses recommandations et recommande de le porter dans les hôpitaux, les dispensaires, les centres de soins et les pharmacies, et dans les espaces fermés accueillant du public, tels que les transports en commun en période d'affluence.

Le masque est-il obligatoire dans les transports ?

Le masque n'est plus obligatoire dans les transports mais il est "fortement recommandé" de le porter, rappelle le ministère de la Santé François Braun "pour se protéger et protéger les autres contre le coronavirus". Brigitte Autran, la présidente du Covars (Comité de veille et d'anticipation des risques sanitaires) qui remplace le Conseil scientifique recommande de "porter des masques de façon très fréquente". 

Le masque est-il obligatoire dans un train ?

Le port du masque n'est plus obligatoire dans les transports, donc dans les trains et TGV mais il y est fortement recommandé par le gouvernement et le président de la SNCF. 

Le masque est-il obligatoire en avion ?

En Europe, non. L'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) et le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) ont publié, le 11 mai 2022, une mise à jour des mesures de sécurité sanitaire pour les voyages aériens, "abandonnant la recommandation du port obligatoire de masques médicaux dans les aéroports et à bord des vols" [depuis le 16 mai officiellement].

Le masque est-il obligatoire à la pharmacie ?

Non, depuis le 1er août, le masque n'est plus obligatoire dans les pharmacies. En revanche, le chef de l'établissement a le droit de continuer à imposer le port du masque pour les personnes à partir de 6 ans. 

Le masque est-il obligatoire chez le médecin ?

Non, depuis le 1er août, le masque n'est plus obligatoire dans les cabinets médicaux et chez le médecin. En revanche, le chef du cabinet médical a le droit de continuer à imposer le port du masque pour les personnes à partir de 6 ans. 

Le masque est-il obligatoire à l'hôpital ?

Depuis le 1er août, le masque n'est plus obligatoire à l'hôpital. Néanmoins, selon le site du Service-Public, les chefs des établissements de santé ont le droit de continuer à imposer le port du masque à l'intérieur des bâtiments, dans les établissements suivants (à partir de 6 ans) :

  • Hôpitaux, cliniques, centres de santé
  • Cabinets des professionnels médicaux et des psychologues, ostéopathes, chiropracteurs et psychothérapeutes
  • Officines de pharmacie
  • Laboratoires d'analyses médicales
  • Ehpad : Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes
  • Domiciles des personnes âgées ou handicapées qui reçoivent des soins (l'obligation peut être imposée par l'employeur du professionnel qui effectue des interventions à domicile)s.

A partir de quel âge le masque est-il obligatoire ?

Dans les lieux imposant le port du masque, le port du masque est obligatoire dès l'âge de 6 ans.

Quelle amende si on ne porte pas le masque ?

Ne pas porter de masque dans un lieu où il est obligatoire peut être sanctionné d'une contravention de 4e classe qui est définie par une amende forfaitaire de 135 euros. Mais le montant de l'amende varie selon les villes. Son montant est indiqué lors de la parution de l'arrêté préfectoral.

Sources 

Fin du "pass vaccinal" et du masque obligatoire. Gouvernement. 14 mars 2022.

Protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l'épidémie de Covid-19. Version applicable au 1er septembre 2021

Port du masque "grand public" obligatoire en lieux clos - FAQ du site du Ministère des Solidarités et de la Santé.

Se protéger du coronavirus