Hépatite A : symptômes, vaccin, combien de temps elle dure ?

L'hépatite A est une maladie virale du foie dont la transmission se fait principalement par l'ingestion d'aliments ou d'eau infectés par des matières fécales. Heureusement, un vaccin existe pour éviter la contagion. Quels sont les symptômes et existe-il des traitements pour la soigner ?

Hépatite A : symptômes, vaccin, combien de temps elle dure ?
© koolsabuy - 123RF

Définition : qu'est-ce que l'hépatite A ?

L'hépatite A est la plus fréquente des maladies virales du foie, et la forme la moins sévère des hépatites. C'est notamment la seule à ne jamais devenir chronique. Elle est due à l'infection par un virus de la famille des picornavirus qui provoque des lésions inflammatoires au niveau du foie. L'eau et les aliments contaminés sont les principaux vecteurs de transmission du virus de l'hépatite A à l'homme, par la voie digestive. Un manque d'hygiène est très souvent l'origine du virus. L'hépatite A est une maladie immunisante, ce qui signifie qu'on ne peut la contracter qu'une seule fois dans sa vie.

L'hépatite est asymptomatique dans 60 à 80% des cas chez l'enfant.

Symptômes

La période d'incubation du VHA, entre la contamination et l'hépatite elle-même, dure en moyenne 30 jours. "La contagiosité commence durant la période d'incubation, environ 2 semaines avant l'hépatite, et dure jusqu'à environ 10 jours après les symptômes" détaille le Dr Marion Lagneau, gastro-entérologue. 

L'hépatite est asymptomatique dans 60 à 80% des cas chez l'enfant. Elle est plus souvent symptomatique chez les adultes. S'il y a des symptômes, ce sont les suivants :

  • ictère ou jaunisse (yeux jaunes, urines foncées) (plus particulièrement à l'âge adulte),
  • fatigue,
  • fièvre
  • éventuellement des troubles digestif (nausées, vomissements).

Transmission : comment attrape-t-on une hépatite A ?

Le virus de l'hépatite A est très résistant en milieu extérieur, et est excrété dans les selles de personnes contaminées. La transmission se fait donc principalement par l'ingestion d'aliments ou d'eau infectés par des matières fécales. On parle de transmission oro-fécale. "Mais elle peut aussi être directement interhumaine, en cas d'hygiène défectueuse des mains", précise le Dr Lagneau.

Ce virus est plus présent dans les pays où les conditions sanitaires ne sont pas optimales : mauvaises conditions d'assainissement de l'eau, non-respect des règles d'hygiène de base. On trouve ainsi des zones à haute endémicité en Afrique, en Asie, au Moyen-Orient et en Amérique latine. "Une contamination est également possible par la consommation de fruits de mer et de coquillages et des végétaux consommés crus et contaminés" ajoute la spécialiste.

Le virus de l'hépatite A est très contagieux.

Est-ce contagieux ?

Le virus de l'hépatite A est très contagieux. D'autant plus que sa contagiosité commence pendant sa période d'incubation, à savoir 2 à 4 semaines avant l'apparition des premiers symptômes quand il y en a.

Combien de temps dure l'hépatite A ?

Passée la période d'incubation qui peut durer entre 15 et 40 jours, l'hépatite A dure en moyenne 10 à 20 jours. Cependant, comme l'explique la gastroentérologue, "il a été observé chez l'adulte quelques formes prolongées avec une fatigue marquée et durable". Dans des cas exceptionnels, l'hépatite A peut être très grave et provoquer une défaillance hépatique. On parle alors d'hépatite fulminante.

Dépistage

L'hépatite A étant la plupart du temps asymptomatique dans sa phase aiguë, elle est rarement diagnostiquée au cours de celle-ci. Certains symptômes ou anomalies de la fonction hépatique identifiés au cours des tests sanguins de routine peuvent conduire au dépistage de l'hépatite A, par un test sérologique.

Diagnostic sérologique

Un test sanguin peut être prescrit par le médecin à son patient en présence de manifestations cliniques évoquant le virus, afin de mettre en évidence l'infection. "Les tests montrent alors une hépatite aiguë avec élévation parfois majeure du taux des transaminases" précise le Dr Lagneau. La sérologie (étude réalisée à partir d'une analyse de sang) permet d'identifier des anticorps dirigés contre le virus de l'hépatite A et ainsi de diagnostiquer une hépatite A aiguë. L'hépatite A fait partie des maladies à déclaration obligatoire en France.

Sérologie positive

Les anticorps Ig M anti-VHA sont détectés dans le sérum dès les premiers symptômes qui persistent 1 à 3 mois. Ils sont la preuve d'une infection aiguë et d'une contamination récente. Un résultat positif confirme donc une infection récente par le VHA.

Les anticorps Ig G anti-VHA : ces anticorps apparaissent juste après les Ig M, et persistent toute la vie. "L'infection par le virus A, une fois guérie, confère une immunité permanente" explique la spécialiste.

Si les IgM anti-VHA sont négatifs, et que les anticorps totaux anti-VHA sont positifs, cela témoigne d'une infection ancienne ou d'une vaccination efficace.

Traitement : comment soigner l'hépatite A ?

Il n'existe pas de traitement spécifique de l'hépatite A.  La guérison se fait spontanément en quelques semaines. Seules des mesures préventives, telles que la vaccination, permettent d'éviter de contracter le virus de l'hépatite A.

Des traitements naturels ?

Le Dr Lagneau est formelle : il n'en existe aucun !

Vaccin hépatite A

"Le vaccin contre l'hépatite A permet de se protéger efficacement de l'infection au VHA pendant 10 à 20 ans" explique le Dr Lagneau. Il est composé de virus inactivé. Il en existe trois sortes, qui nécessitent une première injection suivie d'un rappel entre 6 mois et un an après la première injection. La vaccination contre l'hépatite A est particulièrement recommandée aux voyageurs se rendant dans un pays à haute endémicité. La première injection doit être faite au moins 15 jours avant le départ. La vaccination est également recommandée :

  • Aux personnes infectées de manière chronique par le virus de l'hépatite B ou de l'hépatite C,
  • Aux personnes ayant une consommation excessive d'alcool,
  • Chez les jeunes vivant dans les établissements pour l'enfance et la jeunesse handicapées, et travaillant en collectivité
  • Chez les personnes atteintes de mucoviscidose,
  • Pour les enfants, à partir d'un an, nés dans une famille dont au moins un des membres est originaire d'un pays où l'hépatite A est particulièrement présente et qui sont susceptibles d'y séjourner
  • Chez les homosexuels masculins.

Prix du vaccin

Les vaccins contre l'hépatite A coûtent 50 euros pour les adultes et 45 euros pour les enfants. Ils ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale lorsqu'ils sont dans le cadre d'une consultation de la médecine des voyages.

Merci au Dr Marion Lagneau, gastro-entérologue.