Tension artérielle : normale, élevée, basse, mesure, âge

Chargement de votre vidéo
"Tension artérielle : normale, élevée, basse, mesure, âge"

La tension artérielle ou "pression artérielle" correspond à la force exercée par le sang sur les parois des artères. Qu'est-ce qu'une tension systolique et diastolique ? Quels chiffres quand la tension est normale ? Elevée ? Basse ? Quelles sont les normes selon l'âge ? Homme/femme ? Définition, tableaux, mesures et traitements.

En France, près de 15 millions de personnes souffrent d'hypertension artérielle. Une personne sur cinq n'est pas traitée et une personne sur deux parmi celles qui sont traitées n'atteignent pas l'objectif de 140/90 mmHg. Pourtant, l'hypertension artérielle représente le premier facteur de risque d'accident vasculaire. Qu'est-ce qu'une tension artérielle normale ? Elevée ? Basse ? Quelles normes selon l'âge ? Que faire pour baisser sa tension ? Au contraire, l'augmenter ? Définition et tableaux de mesures. 

Définition : qu'est-ce que la tension artérielle ?

La pression (ou tension) artérielle correspond à la pression exercée par le sang, pompé par le cœur, contre les parois des artères. La pression artérielle est définie comme une force qui permet de faire circuler le sang à travers tous les organes. Elle est déterminée par deux valeurs la pression artérielle systolique, valeur la plus élevée et la pression artérielle diastolique, la moins élevée. Les valeurs de pression artérielle sont indiquées par deux nombres dont l'unité est le millimètre de mercure (mmHg). Pour faire simple :

  • Le chiffre du haut (le plus élevé) est la pression du sang lorsque le coeur se contracte = pression ou tension systolique
  • Le chiffre du bas (le moins élevé) est la pression du sang dans les artères quand le coeur se relâche = pression ou tension diastolique

Tension artérielle systolique

La pression artérielle systolique, correspond à la valeur de la pression artérielle au cours de la contraction ventriculaire cardiaque, ou systole. C'est la pression présente dans les vaisseaux au moment où le cœur se contracte. La pression systolique correspond à la valeur la plus haute : par exemple, pour une tension artérielle de 13/8, il s'agit du chiffre 13.

Tension artérielle dialostique

La pression artérielle diastolique correspond à la valeur de la pression artérielle au moment de la de la relaxation ventriculaire cardiaque ou diastole. Cette pression est celle qui existe dans les artères entre 2 contractions cardiaques, pendant la phase de relâchement et de remplissage du cœur. La pression diastolique correspond au chiffre le plus bas. Par exemple, pour une tension artérielle de 13/8, il s'agit du chiffre 8.

Quelle est la tension artérielle normale ?

  • La pression artérielle est dite normale lorsqu'elle est inférieure à 14,5/9 ou 145/90 mmHg et supérieure à 10/7 ou 100mmHg /7mmHg.
  • La tension artérielle est en moyenne plus élevée chez l'homme que chez la femme jusqu'à la période de la ménopause, ce qui s'inverse ensuite.
  • La tension artérielle augmente avec l'âge, en fonction de l'élasticité des artères.

Il existe des variations "physiologiques de la tension artérielle". Elle augmente dans les situations de stress puis diminue lorsque le calme revient. En début de grossesse, la tension artérielle diminue pour retrouver des chiffres normaux en fin de grossesse. La tension artérielle diminue pendant les phases de repos. Le bruit peut augmenter la pression artérielle. L'activité physique ou le sport: le cœur augmente son débit lors d'un effort provoquant une élévation de la tension artérielle. La tension artérielle diminue pendant le sommeil. L'effet "blouse blanche" correspond à l'élévation de la tension artérielle provoquée par le stress d'une consultation médicale à la vue d'une blouse blanche.

Tableau : quelle est la tension normale selon l'âge ?

Chez l'homme :

Valeurs moyennes de la tension artérielle systolique
Âge Tension (en mmHg)
20-29 ans 107
30 - 39 ans 111
40 à 49 ans 115
50 - 59 ans 118
60-69 ans 120
70 -79 ans 123
Valeurs moyennes de la tension artérielle diastolique
Âge Tension (en mmHg)
20-29 ans 69
30 - 39 ans 74
40 à 49 ans 77
50 - 59 ans 78
60-69 ans 75
70 -79 ans 70

Chez la femme :

Valeurs moyennes de la tension artérielle systolique
Âge Tension (en mmHg)
20-29 ans 101
30 - 39 ans 105
40 à 49 ans 108
50 - 59 ans 116
60-69 ans 120
70 -79 ans 128
Valeurs moyennes de la tension artérielle diastolique
Âge Tension (en mmHg)
20-29 ans 66
30 - 39 ans 69
40 à 49 ans 70
50 - 59 ans 72
60-69 ans 71
70 -79 ans 70

Comment lire les chiffres d'une tension ?

Lire sa tension artérielle
Lire sa tension artérielle © FRANCOIS POIRIER - 123RF

La tension artérielle se décompose en deux valeurs : la tension artérielle systolique (chiffre du haut : SYS sur le tensiomètre) et la tension artérielle diastolique (chiffre du bas : DIA sur le tensiomètre). 

  • La tension systolique ne doit pas dépasser 140 (ou 14 si le chiffre est exprimé en cmHg). Dans notre exemple (à droite), la tension systolique est de 117 mmHg ou 11.7 cmHg. La tension est parfaitement dans les normes.
  • La tension diastolique ne doit pas dépasser les 90 mmHg ou 9 cmHg. Dans notre exemple, la tension diastolique est de 72 mmHg ou 7.2 cmHg. La tension est parfaitement dans les normes.
  • Dans cet exemple, la tension du patient est de 11.7/7.2
  • Certains tensiomètres (comme celui sur l'image à droite) donnent aussi le nombre de pulsations par minute (troisième chiffre). Cela n'entre pas en compte pour le calcul de la tension artérielle. 

Tension artérielle basse (hypotension) : le signe de quoi ?

Une tension artérielle trop basse, c'est-à-dire correspondant à une baisse de la tension artérielle en dessous 90 mm Hg pour le maxima, est appelée hypotension. On parle d'hypotension orthostatique lorsque la tension chute de plus de 2 mmHg au passage de la position couchée à la position debout. Les symptômes de l'hypotension sont représentés par :

  • des vertiges,
  • l'apparition de mouches volantes devant les yeux
  • une fatigue.

Tension artérielle élevée (hypertension) : le signe de quoi ?

L'hypertension artérielle est définit comme une pression artérielle augmentée de manière chronique. La pression artérielle systolique ne doit pas dépasser une valeur de 14.5. La pression artérielle diastolique ne doit pas dépasser une valeur de 9. Le terme d'hypertension artérielle correspond à une valeur de tension artérielle supérieure à 14.5/9.La grande majorité des personnes présentant une hypertension artérielle ignorent qu'elles en sont atteintes car l'hypertension artérielle évolue souvent de manière asymptomatique. L'hypertension artérielle est la maladie cardiovasculaire la plus fréquente et en représente le facteur de risque le plus important de pathologies vasculaires. En cas d'hypertension artérielle, lorsque la tension est trop élevée, le cœur doit alors fournir plus d'efforts. Les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de mortalité en France. L'idée de surveiller sa tension artérielle est encore insuffisamment ancrée dans l'esprit d'un grand nombre de personnes.

Un patient est considéré comme hypertendu si, au cours de trois visites dans un intervalle de trois à six mois, une mesure de la tension artérielle effectuée à 2 reprises donne des résultats supérieurs ou égaux à 145 mmHg pour la pression systolique et/ou des résultats supérieurs ou égaux à 90 mmHg pour la pression diastolique. La consommation de réglisse ou de boissons en contenant peut augmenter la pression artérielle. Le surpoids et l'obésité peuvent augmenter la tension artérielle. Des apports alimentaires trop riches en sel peuvent augmenter les chiffres de la tension.

Mesure de la tension artérielle : comment on fait ?

La pression artérielle se mesure soit de manière électronique soit manuellement avec un brassard et un stéthoscope (méthode la plus fiable). Le brassard est gonflé au niveau du bras jusqu'à obtenir l'occlusion artérielle et dégonflé progressivement. Les premiers battements entendus correspondent à la pression artérielle systolique et lorsque ceux-ci s'assourdissent, le chiffre lu sur le manomètre correspond à la pression diastolique.

Traitements : que faire, quand consulter ?

"Il est nécessaire de faire surveiller régulièrement sa tension artérielle car son augmentation peut être asymptomatique"

Il est nécessaire de faire surveiller régulièrement sa tension artérielle car son augmentation peut être asymptomatique. Lorsque des symptômes apparaissent tels que des céphalées, des saignements de nez, des vertiges ou une fatigue inhabituelle, la recherche d'une hypertension artérielle est nécessaire. De nombreuses classes thérapeutiques existent pour stabiliser la tension artérielle. Les médicaments sont choisi en fonction de la cause (qui doit être recherchée), de la tolérance et du degré d'hypertension. Des mesures hygiéno-diététiques et une auto-mesure régulière de la pression artérielle sont proposées en complément du traitement. En cas d'hypotension, on conseille une bonne hydratation et certains médicaments permettent d'augmenter la tension pour la faire revenir dans des valeurs normales.

Hypertension, hypotension : quelle alimentation ?

Merci au Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste. 

Cardiologie-Circulation