Test Helikit : détecter l'Helicobacter pylori, comment ?

Le test Helikit est un test respiratoire permettant de diagnostiquer la présence de l'infection à Helicobacter pylori. Cette bactérie est responsable de gastrite chronique et de cancers gastriques.

Test Helikit : détecter l'Helicobacter pylori, comment ?
© dusanpetkovic1-Adobestock

L'infection à Helicobacter pylori est responsable de gastrite chronique et favorise le développement des ulcères gastroduodénaux et des cancers gastriques. En France, 15 à 30 % de la population serait infectée. Les méthodes diagnostiques directes sont effectuées grâce à la biopsie de l'estomac. Parmi les autres moyens permettant de diagnostiquer la bactérie Helicobacter pylori, la recherche d'antigènes bactériens dans les selles ou la recherche d'anticorps avec prise de sang. Mais on peut également réaliser un test respiratoire, le test Helikit, pour contrôler la présence de la bactérie avant et après le traitement. C'est quoi le test Helikit ? Où le faire ? Quand est-il indiqué ? En combien de temps obtient-on le résultat ? Faut-il être à jeun ? On fait le point.

C'est quoi le test Helikit ?

Le test Helikit est un test respiratoire permettant de diagnostiquer ou de contrôler la présence de l'infection à Helicobacter pylori. Il se présente sous la forme d'une poudre blanche pour solution buvable contenant 75 mg d'urée 13C en flacon et 1,4 g d'acide citrique anhydre en sachet. 

Où faire le test Helikit ? En pharmacie ?

Le kit est uniquement prescrit par un médecin, à retirer en pharmacie et à réaliser dans un laboratoire de biologie médicale.

Quand faire le test Helikit ? 

Le test Helikit est indiqué dans deux situations :

► Pour savoir si votre estomac a une infection par la bactérie Helicobacter pylori. 

► Pour contrôler si la bactérie a bien été éliminée après le traitement (10 à 20% de cas d'échec). Il peut être effectué à partir d'un mois après la fin du traitement.

Comment est réalisé le test Helikit ?

Photo du test Helikit
Photo du test Helikit © Laboratoire Mayoly Spindler

Le test repose sur la capacité de la bactérie Helicobacter pylori à transformer l'urée en gaz carbonique. Il consiste à avaler une solution d'urée marquée puis à recueillir l'air expiré. Si l'air expiré contient du gaz carbonique lui aussi marqué, cela signifie que la bactérie a transformé l'urée en gaz carbonique et donc qu'elle est présente. Le test respiratoire doit être réalisé sous la supervision d'un professionnel de santé qualifié. Vous ne devez pas avoir bu, ni mangé, ni fumé depuis la veille au soir. En cas de traitement par un médicament qui réduit l'acidité de l'estomac (inhibiteur de la pompe à protons ou IPP) en cours, celui-ci devra être interrompu au moins deux semaines avant le test. Le test se déroulera de la façon suivante :

► Vous devrez boire la moitié d'une solution d'acide citrique. Son goût est proche de celui d'un jus de citron.

► L'air que vous expirez sera recueilli pendant 15 secondes dans 2 tubes identiques.

► Le contenu d'un flacon d'urée marquée au 13C sera dissout dans la solution d'acide citrique restante, que vous devrez boire en totalité.

► Vous devrez ensuite attendre 30 minutes.

► L'air que vous expirez sera ensuite recueilli pendant 15 secondes dans 2 nouveaux tubes identiques, 30 minutes plus tard.

En combien de temps obtient-on le résultat ?

Le résultat est obtenu en 1 heure.

Quel est son prix et est-il remboursé ?

Ce médicament est vendu en pharmacie au prix de 30 €. Il est remboursé à hauteur de 65% par la Sécurité sociale.

Faut-il être à jeun ?

Le test doit être réalisé à jeun (ni aliment, ni boisson, ni tabac depuis au moins 12 heures).

Faut-il une prescription médicale ?

Le kit Helikit est inscrit sur la liste 1 des médicaments, cela signifie qu'il est nécessaire d'avoir une prescription médicale pour l'obtenir.

Quelles sont les contre-indications ?

Si vous avez, ou si l'on suspecte que vous avez une infection de l'estomac (autre que par Helicobacter pylori) ou une inflammation de la paroi de l'estomac (gastrite atrophique) le test est contre indiqué parce que celle-ci peut être à l'origine de résultats positifs erronés. Il est à noter que le test respiratoire est contre-indiqué chez la femme enceinte ou qui allaite. Certains traitements peuvent perturber les résultats du test Helikit :

  • des médicaments qui réduisent la production d'acide dans l'estomac (les inhibiteurs de la pompe à protons)
  • des antibiotiques
  • des médicaments ayant un effet sur l'enzyme uréase qui stimule la réduction de la quantité d'urée

Sources :

- HELIKIT 75 mg, poudre pour solution buvable, Base de données publique des médicaments

- HELIKIT (urée 13 C, acide citrique anhydre), Haute Autorité de Santé (HAS)

Autour du même sujet

Autres analyses