Soigner une carie dentaire

La carie est une maladie infectieuse de la dent causée par une bactérie présente dans la bouche et favorisée par la consommation de sucre et une mauvaise hygiène bucco-dentaire. Non soignée, elle détruit la dent. Quels soins réaliser ? Quelles sont les causes ? Comment calmer la douleur ? On fait le point.

Soigner une carie dentaire
© 123RF-IEGOR LIASHENKO

Qu'est-ce qu'une carie dentaire ?

On appelle "carie" une maladie infectieuse de la dent qui endommage l'émail puis la dentine en formant une cavité. Il s'agit du problème bucco-dentaire le plus fréquent au monde. Elle est causée par les bactéries présentes naturellement sur la plaque dentaire. Ces bactéries transforment les résidus alimentaires en substances acides qui attaquent l'émail des dents. La carie est favorisée par la consommation de sucre et une mauvaise hygiène bucco-dentaire. En l'absence de soins, la carie progresse, atteint la pulpe dentaire et détruit la dent. Elle touche indifféremment canines, incisives ou molaires. 

Stades

La carie évolue progressivement en quelques semaines.

  • Au départ, seul l'émail de la dent est atteint sans provoquer de douleur particulière. A ce stade elle ne peut être dépistée et traitée que par un dentiste.
  • Si aucun traitement n'est fait, elle atteint la dentine et donne une sensibilité au chaud et au froid. Un plombage peut alors être proposé pour restaurer la dent.
  • Lorsque la carie atteint la pulpe dentaire, c'est-à-dire la partie interne de la dent, il apparaît une douleur vive et persistante. Un traitement de canal et une restauration sont indispensables pour éviter l'extraction. Dans certains cas, le dentiste doit protéger la dent traitée à l'aide d'une couronne dentaire pour éviter davantage de dommages.
  • Lorsque l'infection se propage de la pulpe dentaire à la racine de la dent, un abcès dentaire peut se former, provoquant une douleur vive et lancinante. Des antibiotiques sont alors nécessaires et le dentiste doit vider l'abcès du pus qu'il contient avant d'éliminer toutes les traces d'infection. Un abcès dentaire doit impérativement être traité en urgence, car il peut entraîner de graves complications comme une septicémie.

Carie dentaire interdentaire

Les caries apparaissent souvent dans les espaces interdentaires situés entre les dents car ils sont difficiles d'accès lors du brossage. Sans une consultation régulière chez le dentiste, leur évolution peut passer inaperçue jusqu'à l'apparition d'une douleur. L'utilisation de brossettes interdentaires est très utile pour prévenir leur apparition.

Carie sous couronne

Une carie sous couronne est une carie qui se développe sur une dent ayant déjà été préalablement traitée et sur laquelle une couronne a été posée. Les dents dévitalisées peuvent très bien se carier une nouvelle fois, surtout si au moment de la pose de la couronne les canaux n'ont pas été complètement obturés. Ces caries sous couronne ont la particularité de ne pas entraîner de douleur car la dent dévitalisée est, par définition, dénuée de nerf. Ce type de carie est très problématique car elle peut rapidement devenir un foyer infectieux avec un risque d'abcès.

Causes

La carie est causée par l'association de plusieurs facteurs :

  • Une hygiène bucco-dentaire insuffisante ;
  • Un manque de salive ;
  • Un régime, la consommation de médicaments ou de drogues ;
  • Une carence en fluor (le fluor protège efficacement contre les caries) ;
  • Une consommation excessive de café et/ou d'alcool et de sucre.

Les bactéries de la plaque dentaire se nourrissent des sucres pour fabriquer de l'acide qui va attaquer les couches dures de la dent, provoquant une cavité dans la dent. Si celle-ci n'est pas traitée, les bactéries continuent leur percée et détruisent la dentine qui protège la pulpe. Plus les bactéries sont en contact avec les sucres et plus le risque de carie augmente.

Symptômes : la fameuse "rage de dents"

carie dentaire
© 123RF- designua

Une carie dentaire peut évoluer pendant plusieurs semaines ou mois sans provoquer de douleurs. Les premières manifestations de la carie dentaire sont une sensibilité au changement de température sur la dent, une tache (point noir) et parfois un mauvais gout dans la bouche. C'est lorsque la dentine (la pulpe à l'intérieur de la dent) est attaquée que des douleurs très vives apparaissent, allant parfois jusqu'à la "rage de dents". Si la dent n'est pas soignée, des complications peuvent apparaître, comme la formation d'un abcès (boule au niveau de la gencive et de la joue) et la mort de la dent, dégageant une odeur fétide très nauséabonde.

Complications

La carie dentaire peut avoir des complications à la fois sur les dents et la santé en général. Elle peut causer des douleurs soudaines et continuelles, parfois violentes, aux dents et à la mâchoire, des abcès (parfois accompagnés de fièvre et d'une enflure du visage) une mauvaise haleine, mais aussi la perte de la dent cariée, des difficultés à mastiquer les aliments et des difficultés de prononciation. Dans les cas les plus graves, il existe un risque de septicémie létale. Elle peut aussi affecter l'apparence, l'estime de soi et le bien-être.

Quand consulter ?

Pour éviter les complications d'une carie dentaire, on conseille de consulter un dentiste une fois par an afin de dépister les premiers signes et de traiter le plus rapidement possible. Si la douleur s'installe, un rendez-vous rapide est recommandé. Une radiographie dentaire peut être pratiquée pour détecter les signes d'une carie précoce ou l'avancée d'une carie douloureuse.

Soigner une carie dentaire

Lorsque la carie n'atteint que l'émail, la dent peut être traitée de manière non invasive, par reminéralisation à l'aide de vernis fluorés ou de scellement de sillons.

Lorsque la carie atteint la dentine, une intervention restauratrice est nécessaire. Les tissus dentaires infectés sont totalement éliminés en préservant au maximum les structures de la dent. La cavité formée est obturée avec de l'amalgame dentaire (alliage de mercure et d'argent) ou avec un matériau composite adhésif plus esthétique et plus conservateur.

Lorsque la carie touche la dentine en profondeur, une restauration en résine composite ou en céramique (inlay-onlay), réalisée en laboratoire à partir d'un moulage de la dent, peut être nécessaire pour combler une perte de substance dentaire volumineuse.

Lorsque la carie touche la pulpe de la dent, tout le tissu pulpaire est extrait (pulpectomie ou dévitalisation) et l'intérieur des canaux des racines dentaires est nettoyé et désinfecté. L'intérieur des racines est ensuite obturé à l'aide de cônes de gutta (dérivé du caoutchouc) associés à un ciment de scellement qui bloque la croissance des bactéries encore présentes pouvant être source d'une infection.

Médicaments

Un traitement antalgique sur prescription médicale ou vendu en pharmacie sans ordonnance de type paracétamol est le plus souvent indique pour traiter les douleurs de la carie. Un bain de bouche antiseptique peut être indiqué.

Les médicaments anti-inflammatoire de type AINS n'ont pas leur place dans le traitement médicamenteux de la carie en raison de leur risque d'aggravation de l'infection.

Un antalgique de palier 2 peut être prescrit si le paracétamol ne suffit pas. Seuls les abcès très douloureux sont traités par antibiotique.

Remèdes naturels pour soulager une carie

Un remède naturel ne remplacera jamais une prise en charge par un dentiste mais il peut être utile pour soulager la douleur en attendant le rendez-vous :

Le clou de girofle à serrer légèrement sur la dent douloureuse (propriétés anesthésiantes et antiseptiques) ;

Un bain de bouche d'eau salée à utiliser plusieurs fois dans la journée : faire bouillir de l'eau avec une cuillère à café de sel. Attendre que le mélange ait tiédi avant utilisation ;

Un bain de bouche au vinaigre de cidre en mélangeant une cuillère à café de vinaigre de cidre dans un verre d'eau tiède ;

Un bain de bouche à la menthe poivrée en diluant 1 goutte d'huile essentielle de menthe poivrée dans un verre d'eau tiède ;

Appliquer un glaçon sur la zone douloureuse ;

Prendre Mezereum 5 CH, Kreosotum 5 CH et Fluoricum acidum 5CH, 1 granule le matin et le soir pendant toute la durée des soins.

Prévention : comment éviter les caries

La prévention des caries dentaires passe avant tout par :

  • Une bonne hygiène bucco-dentaire.
  • Éviter les boissons trop sucrées comme les sodas, sirops et jus de fruits. "Les bactéries se nourrissent de sucres pour se multiplier. Le sucre est donc l'ennemi numéro un des dents, surtout le saccharose (sucre en poudre ou en morceaux) et le sucre industriel que l'on retrouve dans les gâteaux, les sodas, les confiseries" indique le Dr Claire Lewandowski, spécialisée en médecine générale.

"Pour éviter les caries, il ne faut pas manger en dehors des repas. Quand on grignote, la salive n'a pas le temps de faire son travail de nettoyage."

  • Une consultation régulière chez le dentiste permettra de dépister une carie dentaire et de la traiter à un stade précoce ;
  • Se brosser les dents au minimum 2 fois par jour le matin et le soir, de préférence après chaque repas
  • Brosser les dents du haut en premier puis celles du bas.
  • Effectuer un mouvement circulaire pour brosser les dents, en allant de la gencive vers la dent.
  • Placer la brosse à dents en diagonale de manière à ce que les poils soient inclinés vers la racine des dents et pivoter la brosse à 45 degrés sur la gencive.
  • Brosser les dents du haut vers le bas : Ne jamais brosser de façon horizontale.
  • Placer la brosse sur chacun des dents et brosser lentement
  • Brosser l'intérieur de chaque dent, en brossant du bas vers le haut.
  • Changer régulièrement de brosse à dents : Les professionnels conseillent un changement de brosse à dents environ tous les 3 à 6 mois

Merci au Dr Claire Lewandowski pour sa validation médicale.

Soigner une carie dentaire
Soigner une carie dentaire

Sommaire Qu'est-ce qu'une carie ? Stades de la carie dentaire Carie dentaire interdentaire Carie sous couronne Causes Symptômes Complications Quand consulter ? Soigner une carie dentaire • Médicaments ...