Malaise vagal : que faire et comment l'éviter ?

Le malaise vagal est relativement courant et demeure généralement sans gravité. Ses causes sont nombreuses et les signes annonciateurs sont facilement identifiables, ce qui permet d'éviter les mauvaises chutes.

Qu'est-ce qu'un malaise vagal ?

Un malaise vagal résulte d'une chute de la pression artérielle, associée à un ralentissement du rythme cardiaque, provoqués par un déséquilibre entre les systèmes nerveux sympathique et parasympathique. Le débit sanguin devient alors trop faible pour irriguer convenablement le cerveau. Le manque d'oxygène conduit à la perte de connaissance temporaire.

Symptômes

La personne concernée affiche soudainement une faiblesse musculaire, transpire abondamment, puis s'évanouit. La perte de connaissance est généralement précédée par des palpitations, des troubles visuels, des vertiges, des acouphènes et/ou des tremblements. Le malaise s'accompagne également de maux de tête et de troubles digestifs.

Causes du malaise vagal

Le malaise vagal peut survenir dans divers contextes : émotion forte, douleur vive, fatigue intense, effort physique important, atmosphère trop chaude et confinée, etc. À noter qu'un vertige peut survenir au réveil, lorsque l'on passe trop rapidement de la position allongée prolongée à la station debout : la pression artérielle chute alors brusquement, car le corps n'a pas eu le temps de s'adapter. Si le ressenti peut sembler similaire, il ne s'agit toutefois pas d'un malaise vagal : on parle alors d'hypotension orthostatique.

Que faire en cas de malaise vagal ?

Dès l'apparition des signes annonciateurs, aisément reconnaissables, il est recommandé de s'allonger ou de s'asseoir pour éviter la chute, puis de surélever les jambes. "En cas d'évanouissement, la personne revient toujours spontanément et rapidement à elle", précise le Dr Handschuh. Il est toutefois conseillé de surélever les jambes afin de favoriser le retour sanguin vers le cœur, puis d'attendre quelques minutes avant de se relever doucement. Si la personne demeure inconsciente, il faut la positionner en position latérale de sécurité (PLS), puis contacter les secours (le 15 ou le 112), car la chute a pu occasionner un traumatisme.

Traitements et quand consulter ?

La plupart du temps bénin et anecdotique, le malaise vagal ne nécessite pas de traitement médical. En revanche, s'il se répète souvent ou s'il intervient en dehors des contextes évoqués plus haut, une consultation médicale est nécessaire pour éliminer toute autre cause de ces symptômes.

A retenir : 

  • Il s'agit d'un type de malaise courant et bénin
  • Il se manifeste par une perte de connaissance courte, mais non systématique
  • Il ne nécessite pas de traitement, sauf en cas de récidive

Merci au Docteur Richard Handschuh, médecin généraliste.

Malaise vagal : que faire et comment l'éviter ?
Malaise vagal : que faire et comment l'éviter ?

Sommaire Définition Symptômes Causes Que faire ? Traitements et quand consulter ? Qu'est-ce qu'un malaise vagal ? Un malaise vagal résulte d'une chute de la pression artérielle, associée à un ralentissement du...