Lipothymie : c'est quoi, différence avec la syncope, traitement

La lipothymie ou le malaise lipothymique correspond à un malaise sans perte de connaissance. Bénin, il survient le plus souvent sous le coup d'une forte émotion ou d'un stress. Quelle différence avec une syncope ou un malaise vagal ? Quelles sont ses causes et quels traitements pour soigner une crise ?

Lipothymie : c'est quoi, différence avec la syncope, traitement
© RFBSIP - Adobe Stock

Définition : qu'est ce que la lipothymie ou le malaise lipothymique ?

Le malaise lipothymique désigne la survenue d'un malaise sans perte de connaissance ou avec une perte de connaissance incomplète. Dans le langage courant, on parle généralement de vertige, d'évanouissement ou de vapeurs pour désigner la lipothymie. Ce trouble brutal est caractérisé, entre autres, par une perte d'équilibre, une sensation de vide, le rétrécissement du champ de vision ou encore l'apparition d'étoiles devant les yeux.

Différence avec la syncope ou le malaise vagal

La syncope correspond à un malaise brutal, de courte durée, accompagné d'une perte de connaissance.

Le malaise vagal peut, lui aussi, entraîner une perte de connaissance. Il est causé par une stimulation trop importante du nerf vague. Autrement dit, il résulte d'une chute de la pression artérielle, associée à un ralentissement du rythme cardiaque, provoqués par un déséquilibre entre les systèmes nerveux sympathique et parasympathique.

Symptômes

La lipothymie est caractérisée par une sensation de soudaine faiblesse généralisée avec impression par le patient que ses jambes ne le portent plus, un voile noir devant les yeux ou un brouillard visuel, des acouphènes (perception de bourdonnements ou de sifflements), parfois des palpitations ou des sueurs. Tout ou partie de ces symptômes apparaissent brutalement de façon concomitante à une sensation d'évanouissement imminent mais disparaissent spontanément, généralement en moins d'une minute :

  • Des vertiges, avec la sensation de "tête qui tourne"
  • Une faiblesse générale
  • Une pâleur
  • Des troubles de la vision, notamment un " voile " noir devant les yeux
  • Des troubles de l'audition, comme la survenue de bourdonnements
  • Des sueurs
  • Des nausées

Causes

Parmi les causes les plus fréquentes, on retrouve : 

  • Un choc émotionnel
  • Une intense douleur
  • Une peur, une phobie, une panique
  • La prise de certains médicaments
  • L'hypoglycémie
  • Une chaleur trop intense
  • Une déshydratation
  • Une hypotension

Traitement : comment soigner une lipothymie ?

"Lorsque le malaise survient, les bons réflexes sont de vous allonger les jambes surélevées, pendant au moins 10 minutes pour rétablir la circulation cérébrale, desserrer les vêtements, col et ceinture, le temps que la sensation disparaisse, et de vous isoler dans un endroit calme, idéalement légèrement frais", recommande le Dr Monique Quillard, médecin généraliste.

Une fois le malaise passé, le traitement repose sur :

  • La prise de sucre rapide en cas de malaise dû à une hypoglycémie
  • Le fait de boire de l'eau pour traiter la déshydratation et soulager la chaleur
  • Du repos, surtout en cas de choc émotionnel
  • De la relaxation pour évacuer le stress

Prévention : comment éviter une lipothymie ?

De par son caractère soudain, il est bien difficile de prévenir une telle crise. Mais dès que vous en ressentez les premiers signes, prenez un peu de sucre et reposez-vous pour éviter l'emballement. "Si ces malaises se répètent et s'accompagnent d'autres symptômes comme des douleurs à la poitrine ou des difficultés respiratoires, prenez rendez-vous avec votre médecin traitant pour bilan", conseille notre expert.

Quand s'inquiéter ?

Le malaise lipothymique est généralement bénin. Toutefois, si vous en faites régulièrement ou que ces malaises s'accompagnent d'autres symptômes comme des dyspnées (difficultés à respire)r, des convulsions ou des douleurs à la poitrine, il faut consulter un médecin sans attendre.

Symptômes et questions diverses