Vasodilatateur : pourquoi, liste, dangereux ?

Les vasodilatateurs sont des médicaments qui dilatent les vaisseaux sanguins, notamment en cas d'hypertension, d'insuffisance cardiaque ou de troubles érectiles. Indications, contre-indications, effets secondaires…Comment les utiliser avec la pharmacienne Françoise Couic Marinier.

Vasodilatateur : pourquoi, liste, dangereux ?
© atlasfoto-123RF

Définition : c'est quoi un vasodilatateur ?

Un vasodilatateur est une substance qui accroît le diamètre des vaisseaux sanguins (veines, artères). Le sang ayant plus de place, il circule mieux et la pression artérielle diminue. Les vasodilatateurs peuvent être des médicaments. 

Quelle est la liste des médicaments vasodilatateurs ?

"De nombreuses familles de médicaments ont une action vasodilatatrice, notamment les bêtabloquants, les anti-hypertenseurs centraux, les vasodilatateurs veineux (dérivés nitrés), les inhibiteurs calciques ainsi que les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine 2", explique Françoise Couic Marinier, docteur en pharmacie et aromathérapeute.. Vasodilatateurs périphériques : 

  • Cartylene, Naftidrofuryl Biogaran
  • Pentoxifylline Biogaran
  • Naftidrofuryl Eg
  • Pentoxifylline Eg
  • Naftilux
  • Naftidrofuryl Zenvita 
  • Pentoxifylline Mylan

Dérivés nitrés : 

  • Dinitrate d'isosorbide
  • Nitroglycérine
  • Mononitrate d'isosorbide
  • Tétranitrate de pentaérythyrile
  • Trinitine

Inhibiteurs calciques : 

  • Diltiazem
  • Nifédipine
  • Vérapamil
  • Amlodipine
  • Félodipine
  • Isradipine
  • Nicardipine
  • Nimodipine
  • Nitrendipine
  • Lacidipine
  • Manidipine
  • Lercanidipine
  • Clévidipine.

Inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (ECA) : 

  • Captopril
  • Énalapril
  • Bénazépril
  • Fosinopril
  • Lisinopril
  • Quinapril
  • Ramipril
  • Trandolapril
  • Perindopril erbumine
  • Hydralazine
  • Prazosine

Quelles sont les indications des vasodilatateurs ?

Les vasodilatateurs sont indiqués en cas d'hypertension artérielle, d'insuffisance cardiaque, de maladie de Raynaud (trouble de la circulation du sang affectant les extrémités) ou d'impuissance masculine. Certains aliments, comme l'ail ou le café, ont également un effet dilatateur.

Quels sont les effets secondaires des vasodilatateurs ?

"Chaque vasodilatateur a ses propres effets secondaires. Mais ceux que l'on retrouve le plus fréquemment sont : une diminution de la pression artérielle (hypotension), des étourdissements, des vertiges, des maux de tête, des troubles du rythme cardiaque (bradycardie, tachycardie), des bouffées de chaleur ainsi que des troubles digestifs. D'autres peuvent provoquer des effets indésirables plus graves comme des ulcérations buccales, des œsophagites ou encore des atteintes rénales", indique la pharmacienne. 

Quels sont les vasodilatateurs les plus puissants ?

"Tous les vasodilatateurs sont puissants. C'est la posologie administrée qui fait la puissance du médicament", nuance la spécialiste. 

Quels sont les vasodilatateurs naturels ?

Même si un traitement naturel ne peut jamais remplacer une prescription médicale, il existe de nombreux aliments ayant des propriétés vasodilatatrices : l'ail, la grenade, le chocolat noir, les noix, la pastèque, l'oignon, la betterave, le citron, le piment de Cayenne, les poissons gras. L'activité sportive possède également un effet vasodilatateur des artères, ce qui permet d'abaisser la tension artérielle et de lutter contre l'hypertension. 

Quelles sont les contre-indications des vasodilatateurs ?

"Si les contre-indications sont propres à chaque vasodilatateur, ils sont formellement contre-indiqués en cas d'hypotension", informe notre interlocutrice. 

Merci à Françoise Couic Marinier, docteur en pharmacie et aromathérapeute, auteur du livre " Le guide Terre vivante des huiles essentielles ", aux éditions Terre Vivante.

Types de médicaments