Trachéite : symptômes, contagion, que faire ?

La trachéite est une inflammation de la trachée, entraînant une toux irritative. Dans la grande majorité des cas, il s'agit d'une affection bénigne, qui n'est pas contagieuse. Elle dure généralement 2 ou 3 semaines. Quand consulter ? Comment la soigner ? Réponses avec le Dr Romain Troalen, médecin généraliste.

Trachéite : symptômes, contagion, que faire ?
© Dan Grytsku - 123RF

Définition : qu'est-ce que la trachéite ?

La trachéite désigne une inflammation de la trachée, le conduit qui relie la gorge aux poumons. Celui-ci peut s'enflammer sous l'effet de plusieurs causes (virus, allergie, tabac…). "La trachéite se traduit donc par une toux plutôt spasmodique (douloureuse), voire irritative (qui donne envie de se gratter)", explique le docteur Romain Troalen, médecin généraliste dans la région de Paris. Il existe deux types de trachéites :

Le plus souvent, la trachéite survient avec des infections ORL associées : une rhinopharyngite, une laryngite ou une bronchite. "On peut dire que la laryngite, pharyngite et la trachéite sont des variantes de la même chose : une inflammation des voies respiratoires hautes, en l'occurrence le larynx, le pharynx et la trachée", précise le médecin.

Symptômes : toux sèche, douleur thoracique, fièvre...

Les principaux symptômes de la trachéite sont des quintes de toux sèche, souvent douloureuses (toux spasmodique), et parfois à associées à une sensation de gêne au niveau du sternum, voire à des douleurs thoraciques. "Les quintes de doux surviennent souvent en position allongée, la nuit, ou lors de changement de position", précise le médecin. La trachéite peut s'accompagner de difficultés à respirer, d'une voix enrouée et de troubles du sommeil dus aux quintes de toux la nuit et aux douleurs. Les symptômes peuvent durer de deux à trois semaines sans que cela soit inquiétant. Si elle est associée à une rhinopharyngite, il peut y avoir aussi des écoulements nasaux et de la fièvre pendant deux à trois jours.

Causes

"Les causes peuvent être un virus (souvent la rhinopharyngite), plus rarement une infection bactérienne, mais aussi une rhinite allergique (acariens, animaux, pollens…)", commence le médecin. Dans la majorité des cas, la trachéite est d'origine virale, mais peut parfois être également provoquée par une bactérie. "Elle peut également être provoquée par des substances irritatives comme le tabac, mais aussi la pollution urbaine ou un produit irritant dans le cadre du travail, surtout s'il s'agit d'une trachéite chronique". La trachéite chronique ou persistante est généralement associée à une autre pathologie, "comme la syphilis, la tuberculose, une masse tumorale, un corps étranger ou encore un reflux gastro-œsophagien ".

La trachéite est contagieuse lorsqu'elle est infectieuse. 

Contagion

La trachéite est contagieuse lorsque son origine est infectieuse. Dans ce cas-là, il faut être vigilant, car avec la toux, les particules se propagent dans l'air et peuvent atteindre d'autres personnes.

Qui consulter ?

Le médecin généraliste est apte à diagnostiquer une trachéite et sa cause. "Si la trachéite chronique persiste au-delà d'un mois, cela peut être grave, le médecin traitant va donc prescrire des examens complémentaires ou rediriger le patient vers un spécialiste, comme l'ORL, ou encore le pneumologue qui peut faire passer les épreuves fonctionnelles respiratoires", explique le docteur Romain Troalen.

Diagnostic et examens

Si la cause d'une trachéite chronique n'est pas clairement identifiée par le diagnostic clinique, la réalisation d'examens complémentaires peut être nécessaire : une fibroscopie, une radiographie ou encore un bilan allergologique, en particulier chez les fumeurs, chez les personnes présentant des difficultés à respirer, et lorsqu'il existe un risque de tumeur. Une fois la cause de la trachéite chronique clairement identifiée, une prise en charge adaptée pourra être mise en place.

Traitement : soigner une trachéite

Le traitement prescrit par le médecin dépend du type de trachéite (aiguë ou chronique) et de sa cause. "Une trachéite virale ne nécessitera pas de traitements", explique le médecin généraliste, seuls des médicaments pour réduire les symptômes comme le paracétamol ou des sirops antitussifs (quand la toux devient vraiment gênante) seront donc prescrits. Mais si la trachéite est d'origine bactérienne, un traitement antibiotique peut s'avérer nécessaire pour la traiter. Pour la trachéite chronique due à la cigarette, les fumeurs sont invités à arrêter leur consommation de tabac. Se tenir à l'écart de la pollution et des allergènes quand cela est possible, ainsi qu'humidifier la chambre et dormir avec un oreiller surélevé peut parfois permettre de soulager les symptômes de la trachéite. "Humidifier l'air avec de la vapeur marche aussi avec la laryngite", précise le médecin.

Prévention

Lorsque la trachéite est allergique, on peut tenter d'éliminer le plus possible la cause si cela est possible (acariens, poils d'animaux…). Si on est fumeur, arrêter le tabac reste la meilleure prévention.

Merci au docteur Romain Troalen, médecin généraliste dans la région de Paris.

Trachéite : symptômes, contagion, que faire ?
Trachéite : symptômes, contagion, que faire ?

Sommaire Définition • Trachéite aiguë • Trachéite chronique Symptômes Causes Contagion Qui consulter ? Diagnostic et examens Traitement Prévention Définition : qu'est-ce que la trachéite ? La trachéite ...