Uvéite : symptômes et traitements d'une inflammation de l'œil

Sous le terme d'uvéite, sont regroupées toutes les inflammations de l'uvée, correspondant à l'iris, le corps ciliaire et la choroïde, ensemble ou séparément. Le principal symptôme est l'œil rouge. Le point sur la définition, les symptômes, les causes et les traitements.

Définition : qu'est-ce que l'uvéite ?

L'uvéite désigne une inflammation de l'uvée, la région de l'œil qui contient l'iris, le corps ciliaire et la choroïde. On parle d'iritis lorsque l'inflammation touche uniquement l'iris. L'uvéite peut être causée par une infection, un virus (herpès), une affection auto-immune ou une maladie inflammatoire telle que la spondylarthrite ankylosante. Un bilan de l'œil réalisé par un ophtalmologiste, parfois accompagné d'analyses sanguines, permettent de poser le diagnostic.

Uvéite antérieure aiguë

L'uvéite antérieure aiguë est une forme d'uvéite secondaire à une maladie contagieuse telle que la syphilis ou l'herpès. L'ophtalmologiste réalise un bilan de l'œil et, si nécessaire, un bilan sanguin afin de confirmer le diagnostic. Les corticostéroïdes et les antibiotiques permettent de la traiter. Si le traitement s'avère inefficace, des immunosuppresseurs peuvent être prescrits.

Uvéite postérieure

L'uvéite postérieure est en général associée à la tuberculose ou à la toxoplasmose. Elle touche surtout la choroïde et s'accompagne souvent d'une rétinite. Le diagnostic est posé par l'ophtalmologiste après un bilan de l'œil. L'antibiothérapie est le traitement de base, associé à des soins locaux de l'œil.

Causes de l'uvéite

Une uvéite peut être d'origine infectieuse, ou être liée à une autre affection :

Elle peut également être la conséquence d'une plaie, de la présence d'un corps étranger dans l'œil, d'une intervention chirurgicale, d'une tumeur oculaire, ou d'un ancien décollement de rétine. L'uvéite peut être héréditaire, certaines personnes présentant des prédispositions génétiques. La cause d'une uvéite n'est toutefois pas toujours connue.

Symptômes

La nature des symptômes dépend de la structure de l'œil affectée. En cas d'uvéite antérieure, qui touche l'iris, l'œil est rouge et douloureux. Une baisse de la vision y est également associée. L'uvéite intermédiaire, moins fréquente, n'est généralement pas douloureuse. Elle se manifeste par l'apparition de petites taches noires dans le champ de vision, et d'une diminution de l'acuité visuelle. L'uvéite postérieure, qui touche le fond de l'œil, est caractérisée par une vision floue, l'apparition de tâches plus ou moins mobiles, et une baisse de la vue. Comme l'uvéite intermédiaire, cette forme d'uvéite n'est pas douloureuse. Il existe une quatrième forme d'uvéite qui rassemble les trois autres, nommée la panuvéite.

Diagnostic

Le diagnostic ne peut être fait que par l'ophtalmologiste, après un interrogatoire minutieux et un examen clinique rigoureux, complet, et comparatif entre les yeux. L'examen à la lampe à fente permet d'affirmer le diagnostic par la découverte de signes inflammatoires endoculaires. L'examen systématique du fond d'œil peut être complété par une angiographie. La ponction de chambre antérieure est systématiquement réalisée en cas de foyer choriorétinien.

Traitement : soigner une uvéite 

Le traitement prescrit dépend du type d'uvéite, et de sa cause, lorsqu'elle est connue. En général, le traitement repose sur des anti-inflammatoires associés à des collyres, pour réduire l'inflammation. Si l'uvéite est associée à une maladie infectieuse, des antibiotiques peuvent être prescrits. Dans les cas les plus sévères, un traitement à base d'immunosupresseurs peut s'avérer nécessaire. La chirurgie n'est que rarement utilisée.

Evolution

Il est conseillé de demander un avis médical en cas d'œil rouge et/ou douloureux, et d'une baisse de l'acuité visuelle. Une uvéite non traitée peut avoir de graves conséquences, principalement une perte de la vision plus ou moins importante. Lorsqu'elle est traitée, l'uvéite guéri facilement, mais des récidives sont possibles et nécessitent une surveillance.

L'uvéite peut traduire une pathologie parfois insoupçonnée. 

Conseils du médecin

L'uvéite est une affection fréquente, révélatrice d'une pathologie parfois insoupçonnée. N'hésitez pas à consulter rapidement votre médecin traitant ou votre ophtalmologue en cas de rougeur de l'œil, de baisse de la vision ou de l'apparition de petites taches noires dans le champ visuel.

Uvéite : symptômes et traitements d'une inflammation de l'œil
Uvéite : symptômes et traitements d'une inflammation de l'œil

Sommaire Définition • Uvéite antérieure • Uvéite postérieure Causes Symptômes Diagnostic Traitements Evolution Conseils du médecin Définition : qu'est-ce que l'uvéite ? L'uvéite désigne une...