Ronflements : attention à l'apnée du sommeil !

Ronflement : attention à l'apnée du sommeil ! © 9nong - 123RF
"Le fait de ronfler fort n'est pas anodin. C'est le symptôme principal d'une apnée du sommeil", pose d'emblée la spécialiste du cœur. Attention car l'apnée du sommeil est associée à un risque plus élevé d'AVC, d'infarctus du myocarde, de syndrome métabolique et de dissection aortique, une affection rare qui se caractérise par l'irruption de sang à l'intérieur de la paroi de l'aorte qui la déchire.
• Le réflexe : pensez au dépistage de l'apnée du sommeil. Il s'agit d'un test complet d'une nuit (au moins 6 heures) qui consiste à évaluer plusieurs paramètres neurophysiologiques et respiratoires grâce à des électrodes placées sur la tête, le visage, la poitrine et les jambes.