Eréthisme cardiaque : cause, conséquences, que faire ?

L'éréthisme cardiaque se caractérise par une sensation de battements "forts" dans la poitrine. Quels sont les symptômes ? Les conséquences ? Les traitements ? Explications avec le Dr Claude Kouakam, cardiologue à l'Institut Cœur Poumon du CHU de Lille.

Eréthisme cardiaque : cause, conséquences, que faire ?
© iakovenko

Définition : c'est quoi l'éréthisme cardiaque ?

L'éréthisme cardiaque est un phénomène qui se traduit par une accélération du rythme cardiaque sous l'influence du système nerveux sympathique. Le sujet sent que son cœur bat violemment (palpitations), il entend même parfois son pouls à l'intérieur de son crâne. Cette accélération peut être mise en évidence par le médecin au cours de l'auscultation et/ou de l'échographie cardiaque. Des bêtabloquants peuvent être prescrits chez les personnes très inquiètes ou invalidées. "L'éréthisme cardiaque n'est pas une pathologie mais un état qui donne au sujet l'impression que son cœur bat plus vite. En temps normal, on ne sent pas battre son cœur, sauf en cas d'extrasystoles ou de vives émotions. Les personnes atteintes d'éréthisme cardiaque ressentent battre leur cœur, même lorsqu'elles sont au repos. On parle alors de cœur éréthique", précise le Dr Claude Kouakam, cardiologue. 

Quelle est la cause d'un éréthisme cardiaque ?

L'éréthisme cardiaque est essentiellement lié à l'état psychologique et émotionnel du sujet. "Très souvent, cet état se retrouve chez les personnes qui ont tendance à être émotives, anxieuses. Le stress et la fatigue constituent également des facteurs favorisants. Des palpitations peuvent également survenir en cas de carences en vitamines, en calcium, en phosphore, en magnésium. Il n'y a pas nécessairement d'anomalie ou de pathologie sous-jacente", développe le cardiologue. L'éréthisme cardiaque peut également être le révélateur d'une hyperthyroïdie.

Quels sont les symptômes d'un éréthisme cardiaque ?

L'éréthisme cardiaque se manifeste par une sensation de battements violents dans la poitrine. Il se manifeste à l'échographie par des contractions cardiaques très vigoureuses.

Une sensation de battements "violents" dans la poitrine

Quelles sont les conséquences d'un éréthisme cardiaque ?

L'éréthisme cardiaque n'entraîne pas forcément de conséquences si son origine n'est pas pathologique, ce qui est plus souvent le cas. Il est important de bien faire la distinction entre éréthisme cardiaque et tachycardie. "Dans la tachycardie, le cœur bat de manière anormalement rapide, avec un rythme cardiaque supérieur à 120 battements par minute. Cela peut-être le signe d'un véritable le trouble du rythme cardiaque. À contrario, l'éréthisme cardiaque n'est pas nécessairement associé à une augmentation du rythme cardiaque. Le cœur peut battre à 50 ou 70 bpm, ce qui représente un rythme cardiaque normal, mais il va cogner fort dans la poitrine et le sujet va ressentir ses battements cardiaques, et avoir l'impression que son cœur bat vite !", détaille le spécialiste. 

Traitement : comment soigner un éréthisme cardiaque ?

Le traitement repose, en premier lieu, sur la relaxation. Sont notamment préconisés la sophrologie, la méditation, la respiration, la cohérence cardiaque, le yoga...Si ces techniques pour se détendre ne sont pas suffisantes, un traitement anxiolytique peut être prescrit. En cas de tachycardie associée, c'est-à-dire si le sujet ressent son cœur battre vite dans sa poitrine (plus de 100 battements par minute au repos), des bêtabloquants peuvent être prescrits afin de ralentir le rythme cardiaque et diminuer la force de contraction du cœur. Par conséquent, le patient ne ressentira plus les battements de son cœur.

Merci au Dr Claude Kouakam, cardiologue à l'Institut Cœur Poumon du CHU de Lille.

Cardiologie-Circulation