Temporale, des membres inférieurs : Qu'est-ce qu'une artérite ?

Une artérite est une inflammation des parois des artères liée à un dépôt de cholestérol. Elle peut se produire au niveau de l'artère temporale située près des tempes en cas de maladie de Horton mais peut aussi concerner d'autres artères comme celles des jambes. Zoom sur une maladie qui touche 2 millions de Français(es).

Définition et types d'artérites

L'artérite est une inflammation d'une artère qui provoque un rétrécissement de son calibre (sténose). Environ 90 % des artérites sont provoquées par des plaques d'athérosclérose. L'obstruction de la circulation sanguine est partielle ou totale avec des conséquences parfois dramatiques.

Artérite oblitérante des membres inférieurs

L'artérite des jambes, qui prend également le nom d'artérite distale ou oblitérante des membres inférieurs (ou AOMI), est une pathologie qui provient de la diminution du calibre des artères qui amènent le sang aux membres inférieurs. Elle est essentiellement due à des dépôts de cholestérol sur la paroi des artères. L'artérite des jambes peut, dans certains cas plus rares, être liée à des maladies inflammatoires chroniques ou auto-immunes.

Elle reste longtemps asymptomatique avant de se manifester et peut atteindre une partie ou l'ensemble des membres inférieurs : pied, jambe et cuisse. Elle est parfois à l'origine de complications sévères comme d'une ischémie lorsque l'apport de sang et d'oxygène dans les membres et les muscles n'est plus suffisant. "L'artériopathie oblitérante des membres inférieurs est une pathologie qui, du fait de la réduction de la mobilité du patient, peut conduire parfois à un certain isolement social qu'il faut à tout prix éviter" commente le Dr Claire Lewandowski, spécialisée en médecine générale. .

Artérite temporale ou "maladie de Horton"

La maladie de Horton est une artérite inflammatoire, c'est-à-dire une inflammation de la paroi des artères (vaisseaux qui conduisent le sang du cœur vers les organes), survenant la plupart du temps chez les personnes âgées. Elle atteint particulièrement les artères temporales, qui sont les artères situées sur chaque tempe au niveau de la racine des cheveux.

Pour cette raison, la maladie de Horton est aussi appelée artérite temporale ou encore artérite à cellules géantes, même si d'autres artères peuvent être touchées. Les symptômes principaux de la maladie incluent des maux de tête, une perte de poids, des douleurs et des difficultés lors de la mastication (claudication des mâchoires). Il existe un risque important de troubles visuels, la perte de la vision constituant le risque majeur de la maladie.

Artérite de Takayasu

La maladie de Takayasu est l'inflammation de la paroi des grandes artères, comme l'aorte et ses principales branches. L'aorte est la principale artère du corps : elle conduit le sang depuis le cœur jusqu'aux différents organes, afin de les nourrir. Pour les atteindre, elle se ramifie un peu comme un arbre, en donnant des branches qui se ramifient à leur tour. Dans la maladie de Takayasu les artères présentent des altérations qui entravent l'arrivée du sang vers différents organes, qui présentent alors des signes de souffrance. Les symptômes varient en fonction de l'organe touché.

Artérite des membres supérieurs

L'artérite peut aussi toucher les membres supérieurs, principalement à cause de l'artériosclérose. Elle peut être asymptomatique, ou se manifester par un phénomène de Raynaud, une ischémie permanente douloureuse des doigts, avec trouble trophique pulpaire, ou une claudication de tout le membre supérieur ou de la main.

Comment se manifeste une artérite ?

L'artérite se manifeste différemment selon la région qu'elle concerne, mais elle est souvent asymptomatique à ses débuts. Au niveau de l'artère temporale et de l'artère rétinienne, l'artérite entraîne des maux de tête, des troubles de la vue, des douleurs et une faiblesse musculaire et parfois un amaigrissement. Au niveau des membres inférieurs, l'artérite entraîne une boiterie intermittente à la marche, des crampes dans les jambes (pied, mollet), ainsi que des douleurs même à l'arrêt puis peu à peu la nuit.

Causes : une accumulation de cholestérol dans 95% des cas

Dans 90 à 95 % des cas, l'artérite résulte de l'accumulation essentiellement de cholestérol dans certaines artères. Ces dépôts forment des plaques d'athérome au niveau de la paroi interne de l'artère, et provoquent une réaction inflammatoire (c'est l'athérosclérose). Dans d'autres cas (comme la maladie de Horton), la cause serait une réaction immunologique, c'est à dire une maladie auto-immune liée à une vulnérabilité génétique qui s'exprimerait en présence de certains facteurs environnementaux d'origine infectieuse. Des pathologies dégénératives, comme la médiacalcinose (dépôt de calcium sur la zone centrale de la paroi des artères) sont aussi possibles.

Complications

Le processus à l'œuvre dans l'artérite peut provoquer la formation d'un caillot, et dans les cas les plus graves, l'ischémie et la nécrose des tissus irrigués par l'artère. Les conséquences peuvent être très graves : infarctus du myocarde, insuffisance cardiaque, AVC, hypertension artérielle sévère, anévrysme de l'aorte, ou cécité. L'AOMI peut de son côté provoquer des ulcères chroniques des jambes, et aller jusqu'à entraîner une nécrose des du ou des membre(s) inferieur(s) et une amputation.

Examens

Le diagnostic d'artérite est posé lorsque le médecin retrouve les symptômes caractéristiques associés à une diminution de la perception du pouls au niveau de l'artère concernée. Des examens complémentaires confirment le diagnostic : échographie-doppler (qui permet de visualiser la fluctuation du sang au niveau des artères), et artériographie (radio permettant de visualiser le réseau artériel grâce à un produit opacifiant).

Traitements

  • Le traitement de l'artérite de Takayasu ou de la maladie de Horton fait appel aux corticoïdes, sans qu'il n'existe à l'heure actuelle de traitement curatif.
  • Certains médicaments comme les antiagrégants plaquettaires, les bêtabloquants, les statines et les inhibiteurs de l'enzyme de conversion (IEC) peuvent être utilisés pour limiter l'athérosclérose dans le cas d'une AOMI par exemple. Mais là encore il n'existe pas de traitement curatif et c'est la prise en charge des facteurs de risque cardio-vasculaire et un effort physique régulier, comme une marche lente et prolongée, qui limite l'aggravation des symptômes.

Si l'évolution de la maladie est trop avancée, d'autres méthodes peuvent être proposées :

  • une dilatation de l'artère en cause peut être réalisée à l'aide d'un ballonnet introduit dans l'artère rétrécie par l'athérome puis à le gonfler pendant 1mn environ afin de la dilater. Puis le ballonnet est retiré.
  • Il peut être également prescrit des médicaments destinés à éviter la formation de caillots (fluidifiants tels que l'aspirine) et à dilater les artères (vasodilatateurs).
  • Une autre solution peut être la chirurgie avec la réalisation d'un pontage, sorte de "pont" qui contourne la région bouchée. D'autres méthodes chirurgicales existent, comme la désobstruction d'artère.
  • On procède à une amputation dans les cas les plus graves.

Prévention

La prévention de l'artérite passe par une bonne hygiène alimentaire (manger sain, varié et équilibré) et une bonne hygiène de vie : pratiquer un sport de façon régulière (ou au minimum marcher, nager ou faire du vélo chaque jour pendant une demi-heure), ne pas fumer et ne pas boire d'alcool. Il est également recommandé de traiter les problèmes tels que le diabète, l'hypertension artérielle et les troubles du cholestérol, mais aussi le surpoids et de se faire suivre par son médecin s'il y a des antécédents d'artérite dans sa famille.

Merci au Dr Claire Lewandowski, spécialisée en médecine générale.

Temporale, des membres inférieurs : Qu'est-ce qu'une artérite ?
Temporale, des membres inférieurs : Qu'est-ce qu'une artérite ?

Sommaire Définition Artérite oblitérante des membres inférieurs Artérite temporale ou "maladie de Horton" Artérite de Takayasu Artérite des membres supérieurs Symptômes d'une artérite Causes Complications Examens ...