Triple pontage coronarien : les détails de l'opération

Le triple pontage coronarien est une intervention chirurgicale visant à rétablir la circulation du sang dans l'artère coronaire lorsque celle-ci est bouchée. Il permet notamment de prévenir les infarctus. Risques, convalescence, espérance de vie, complication : tout savoir sur cette opération

Définition

Le pontage coronarien désigne une intervention de chirurgie cardiaque. Celle-ci consiste à créer un "pont" afin de contourner une ou plusieurs parties bouchées de l'artère, et rétablir un flux sanguin normal vers le cœur. Les artères coronaires sont divisées en de nombreuses branches, ce qui explique que le pontage peut être simple ou multiple en fonction du nombre de lésions à traiter.

Indications

Le pontage coronarien est recommandé par le cardiologue pour soigner les sténoses coronariennes (rétrécissements des artères coronariennes). Ces rétrécissements surviennent lorsque les artères sont obstruées par des dépôts de graisse dont les principaux facteurs de risque sont l'excès de cholestérol, le tabagisme, le diabète et l'obésité. Le pontage coronarien permet également de prévenir les infarctus et d'augmenter l'espérance de vie. Cette intervention est proposée lorsque les lésions des artères ne peuvent pas être traitées par des médicaments, et lorsqu'il n'est pas possible d'avoir recours à l'angioplastie (dilatation des artères) ni à la pose d'un stent (dispositif visant à élargir l'artère).

Particularités du triple pontage coronarien

Le fait de recevoir un triple pontage coronarien n'a pas de lien avec la gravité de la pathologie. Il est indiqué en cas de sténoses multiples à contourner : trois dans le cas du triple pontage. A noter que le pontage coronarien peut aussi être simple, double, quadruple, voire quintuple.

Déroulement

"Pour pratiquer un pontage coronarien, le chirurgien prélève les artères mammaires (situées derrière le sternum), les veines saphènes (dans la jambe)  ou l'artère radiale : il les utilise pour créer une ou plusieurs déviations depuis l'artère aorte jusqu'à la partie saine de l'artère coronaire", explique le Pr. Francis Junthier, chirurgien thoracique et cardiovasculaire. L'utilisation d'artères est privilégiée en raison de leur plus grande durabilité. L'intervention requiert une ouverture dans le sternum afin d'accéder au cœur et aux artères. Une fois les greffons prélevés, le chirurgien établit une circulation extra-corporelle (CEC) à l'aide d'une machine, afin de remplacer temporairement le travail du cœur et des poumons. Il procède ensuite au pontage en implantant la veine ou l'artère prélevée entre l'aorte et la partie située en aval de l'obstruction. L'intervention se déroule sous anesthésie générale et selon le nombre de pontages à réaliser, dure habituellement entre 2 et 5 heures.

Suites opératoires

Après un pontage coronarien, le patient reste entre 24 et 72 h en soins intensifs pour une surveillance rapprochée. Une hospitalisation d'une à deux semaines est nécessaire.

La durée de l'arrêt de travail est habituellement de 3 mois,

Risques et complications

Bien que l'opération soit lourde, les complications sont rares. "Les complications graves sont entre 1 et 3 %, précise le Pr. Junthier. Elles sont identiques à celles des autres chirurgies cardiaques : hémorragies, AVC, infection, insuffisance rénale, infarctus. Les progrès de l'anesthésie réanimations ont permis de limiter de façon importante les douleurs post-opératoire."

Convalescence : 1 à 2 mois

Elle est en moyenne de un à deux mois. Un suivi doit être mis en place avec le cardiologue, avec des visites régulières une à deux fois par an. Pour éviter de nouveaux rétrécissements, un traitement médical sera mis en place (anti-agrégants plaquettaires, bétabloquants, inhibiteurs de l'enzyme de conversion et hypocholestérolémiants). En parallèle, il est indispensable d'adapter son hygiène de vie : pratique d'une activité physique (marche ou vélo), alimentation saine et équilibrée, perte de poids si nécessaire et arrêt du tabac.

Reprise du travail

La durée de l'arrêt de travail est habituellement de 3 mois, elle peut être réduite en cas de travail de bureau ou augmentée en cas de travail manuel.

Espérance de vie après

Il ne peut pas être chiffré. "Mais le pontage coronarien est la seule thérapeutique invasive ayant fait la preuve de son efficacité pour allonger l'espérance de vie des patients atteints de coronaropathie, précise le Pr. Ce bénéfice est d'autant plus important que les comorbidités sont importantes (diabète notamment) et la maladie coronaire sévère."

Merci au Pr. Francis Junthier, chirurgien thoracique et cardiovasculaire.

Triple pontage coronarien : les détails de l'opération
Triple pontage coronarien : les détails de l'opération

Sommaire Définition Indications Particularités Déroulement Suites opératoires Risques, complications Convalescence Reprise du travail Espérance de vie Définition Le pontage coronarien désigne une intervention...