Bronchiolite : les bons gestes pour limiter la contagion

L'épidémie de bronchiolite touche l'ensemble de la France, excepté la Corse selon Santé publique France. La salive, les éternuements, la toux et les mains peuvent transmettre le virus au nourrisson. Nos conseils pour protéger les bébés.

Bronchiolite : les bons gestes pour limiter la contagion
© oneblink-123rf

Chaque hiver, cette maladie bronchique due au virus du rhume touche près de 30% des nourrissons. Selon le dernier bulletin hebdomadaire de Santé publique France, l'épidémie de bronchiolite gagne du terrain en France métropolitaine. Alors que sept régions étaient touchées la semaine dernière, tous les départements de l'hexagone (excepté la Corse) sont concernés. Du 26 novembre au 2 décembre, les passages aux urgences chez les enfants de moins de deux ans ont en effet augmenté de 31% par rapport à la semaine précédente. Néanmoins, "la sévérité de l'épidémie n'est pas supérieure à celle des années antérieures", rassure Santé publique France. 

Comment se transmet la bronchiolite ? La bronchiolite débute par un simple rhume viral, souvent transmis par les personnes proches du bébé par la salive, la toux ou les éternuements. Ce rhume dégénère en toux sèche, et entraîne ensuite une gêne respiratoire importante accompagnée d'une toux grasse et d'une difficulté à s'alimenter. Une fièvre relativement modérée et une fatigue font aussi partie des symptômes de la bronchiolite qui survient en automne et en hiver de façon épidémique. Cette maladie des bronches provoquée par le Virus Respiratoire Syncytial (VRS) est plutôt bénigne. Néanmoins, elle est très contagieuse et touche près de 30 % des bébés. Pourtant, des gestes simples peuvent limiter la contamination des nourrissons et leur permettre de passer l'hiver sans difficulté. Dans un guide d'information sur la bronchiolite, l'Inpes livre quelques conseils.

  • En prévention :

 Se laver les mains avec du savon avant de s'occuper du nourrisson. Le lavage des mains doit se faire plusieurs fois dans la journée et durer au moins 30 secondes pour être efficace.

- Eviter les lieux publics confinés et très fréquentés tels que le métro ou les centres commerciaux (risque de contact avec des personnes enrhumées).

- Ne pas échanger les biberons, sucettes ou couverts non nettoyés

- Laver régulièrement les jouets et les doudous

- Eviter les lieux enfumés qui irritent les voies aériennes de l'enfant.

- Aérer chaque jour la chambre du nourrisson en moyenne 15 minutes et maintenir à une température de 19°C.

- Eviter d'embrasser l'enfant lorsqu'on a un rhume et si besoin, porter un masque chirurgical avant de s'occuper de bébé.

  • Lorsque l'enfant est malade :

- Nettoyer le nez du nourrisson avec du sérum physiologique au moins six fois par jour, particulièrement avant de lui donner à boire ou à manger

-Lui proposer régulièrement à boire pour éviter les risques de déshydratation. N'hésitez pas également à fractionner ses repas en lui donnant à manger plus souvent, en plus petites quantités.

- En cas de gêne respiratoire et de difficultés à s'alimenter, consulter le médecin rapidement.

- Suivre à la lettre le traitement du médecin, y compris les séances de kinésithérapie qui permettent de désencombrer les bronches.

- Surélever le matelas de bébé pour l'aider à mieux respirer.

- Ne jamais fumer près de votre enfant.

Dans la plupart des cas, la bronchiolite est soignée en 5 à 10 jours mais la toux peut persister pendant 2 à 3 semaines.

Lire aussi :