Plante diurétique : liste, maigrir, hypertension, reins

Les plantes diurétiques sont des plantes médicinales qui ont une action au niveau des reins. Découvrez les plantes diurétiques et dans quels cas les utiliser, avec l'aide de Christopher Vazey, naturopathe.

Plante diurétique : liste, maigrir, hypertension, reins
© marcuszpics-123RF

Définition : qu'est-ce qu'une plante diurétique ? 

Une plante diurétique est une plante qui a la capacité d'augmenter la diurèse, c'est-à-dire le travail de nettoyage des reins. "Une plante diurétique augmente le volume des urines et la concentration des toxines dans l'urine, les reins filtrant le sang des toxines" explique Christopher Vasey, naturopathe. Le chiendent, le pissenlit, l'orthosiphon, le frêne, la piloselle, la queue de cerise, le bouleau, la queue-de-cerise, le cassis/feuille et la reine-des-prés sont des exemples de plantes diurétiques.

Quelles sont les plantes diurétiques les plus puissantes ? 

"La piloselle est un puissant diurétique qui a aussi une action désinfectante sur les voies urinaire" indique le naturopathe. "La bruyère et le pissenlit sont également de puissants diurétiques" enseigne-t-il. Cependant, notre expert précise que ces plantes diurétiques n'ont pas les mêmes effets selon la personne qui les prend.

Quelles sont les plantes diurétiques pour maigrir ? 

Les plantes diurétiques peuvent être utiles s'il existe un excès d'eau dans l'organisme. Cette rétention d'eau concerne surtout les femmes. Les plantes drainantes favorisent la perte de l'eau piégée dans les cellules. "Les plantes diurétiques recommandées si vous faites de la rétention d'eau sont la piloselle, l'orthosiphon" enseigne Christopher Vasey. "L'orthosiphon stimule aussi le métabolisme" ajoute-t-il. Elle peut vous aider à mieux brûler les calories en plus de lutter contre la rétention d'eau.

Quelles sont les plantes diurétiques pour les reins ? 

Toutes les plantes diurétiques stimulent les reins. "Elles peuvent être utilisées en cas de paresse rénale lorsque les reins éliminent moins qu'ils ne devraient. Cela permet aux reins d'éliminer l'urée, la créatine, l'acide urique" explique Christopher Vasey.

Quelles sont les plantes diurétiques bonnes pour l'hypertension ?

Des reins qui dysfonctionnent à cause d'une dégénérescence, d'une sténose ou à cause de filtres bouchés en raison d'un excès de toxines peuvent freiner le sang qui traverse les reins pour retourner dans la circulation sanguine. "Le sang qui a du mal à traverser les reins fait pression et le cœur doit pomper plus fort pour que le sang traverse les reins" explique le naturopathe. C'est pourquoi les pathologies rénales favorisent l'hypertension artérielle ou peuvent l'aggraver. Les plantes diurétiques peuvent améliorer les problèmes hypertension artérielle modérée, en complément d'une hygiène de vie ou des traitements médicamenteux. "Les plantes diurétiques conseillées si vous avez de l'hypertension artérielle sont le bouleau, la queue de cerise, la piloselle, le frêne" enseigne le naturopathe.

Quels sont les dangers des plantes diurétiques ? 

"Les plantes diurétiques sont douces. Elles n'ont pas les inconvénients des diurétiques pharmaceutiques qui déséquilibrent la teneur minérale des tissus" informe Christopher Vasey. Cependant, l'utilisation des plantes médicinales n'est pas anodine et toute plante peut interagir avec des médicaments (anticoagulants, diurétiques, HTA, diabète, etc.). Demandez donc conseil à votre médecin ou votre pharmacien avant de prendre une plante diurétique.

Quelles sont les contre-indications des plantes diurétiques ?

Il existe cependant des contre-indications qui peuvent être spécifiques à chaque plante. La piloselle est déconseillée en cas d'hypotension trop importante. La reine-des-prés est déconseillée pour les femmes enceintes et allaitantes. L'orthosiphon est contre-indiquée en cas d'œdème du cœur et des reins. Le pissenlit est contre-indiqué si vous souffrez de calculs biliaires

Merci à Christopher Vasey, naturopathe et auteur de Manuel de détoxication, Editions Jouvence,  2014

Sources :
- Joëlle Pierrard, Mincir avec la naturopathie en respectant sa nature, Editions Eyrolles, 2020
- Michel Pierre, Caroline Gayet, Ma bible des secrets d'herboriste, Editions Eyrolles, 2016

Autour du même sujet

Phytothérapie