Hêtre : bienfaits, bourgeon, feuille, indications

Le hêtre booste le système immunitaire et soulage de nombreux maux du quotidien. Quelles sont ses propriétés médicinales ? De ses feuilles ou de ses bourgeons ? Indications, bienfaits santé, contre-indications, utilisation... Découverte avec Julia Monnier, naturopathe à Paris.

Hêtre : bienfaits, bourgeon, feuille, indications
©  rbiedermann - 123RF

Définition

Également appelé hêtre commun ou Fagus sylvatica, le hêtre appartient à la famille des fagacées. Il s'agit d'un grand arbre, pouvant atteindre jusqu'à 50 mètres de hauteur, principalement présent en Europe centrale, et dont la floraison survient au printemps. 

Nom de la plante

Le hêtre commun est appelé en latin Fagus sylvatica. Ses noms vernaculaires sont : fayard, fau, fou, fouillard.

Parties utilisées 

Bourgeons, écorce, feuilles sont les parties de la plante qui sont utilisées.  

Quels sont les bienfaits santé ?

Les bourgeons de hêtre stimulent l'immunité

Les bienfaits santé du hêtre varient selon la partie qui est utilisée. 

Décoction d'écorce (infusion) : l'écorce de hêtre est dotée de nombreuses propriétés : "elle est fébrifuge (elle contribue à faire baisser la fièvre), elle permet de soulager les rhumatismes et est astringente (elle resserrer les pores). Des vertus antiseptiques intestinales lui sont également attribuées, l'écorce de hêtre est efficace contre les infections intestinales (diarrhée, gastro-entérite)", indique Julia Monnier.  

Macérât de bourgeons : les bourgeons de hêtre stimulent l'immunité, préviennent les problèmes articulaires et favorisent l'élimination des toxines. Ils sont également prisés pour leur action anti-allergique et antihistaminique

Infusion de feuilles de hêtre : anti-inflammatoire, l'infusion de hêtre se révèle très efficace pour soulager les prurits et autres plaies cutanées. Elle joue également un rôle dans la régulation des émotions et la sensation de faim. 

Poudre de charbon de bois de hêtre : désinfectant intestinal, le charbon de bois de hêtre est employé pour soulager la diarrhée, les ballonnements et les flatulences. Il existe sous forme de gélules, mais aussi sous la forme de poudre. La naturopathe recommande la posologie suivante : 1 cuillère à soupe dans un verre d'eau ou 2-3 gélules (selon la dose préconisée par le laboratoire) à prendre à jeun et 30 minutes avant le petit déjeuner. À consommer à distance de la prise de médicaments. 

Sous quelle forme : bourgeon, feuille... ?

La forme utilisée dépend des bénéfices recherchés. Les bourgeons de hêtre stimulent l'immunité tandis que les feuilles en infusion sont anti-inflammatoires. 

Précautions d'emploi et contre-indications

"Le charbon de hêtre doit être consommé entre les repas, et à distance de la prise de médicaments car la prise simultanée annule les effets des médicaments et autres compléments alimentaires. Le macérât de hêtre contient de l'alcool. Quelle que soit sa forme, le macérât de hêtre est interdit aux enfants, aux femmes enceintes et allaitantes, ainsi qu'aux personnes sensibles à l'alcool", prévient notre interlocutrice. 

Quels sont les effets secondaires ?

Aucun effet secondaire n'a été signalé. En cas d'intolérance, arrêter immédiatement. 

Grossesse

Le hêtre est formellement contre-indiqué pendant la grossesse. 

Merci à Julia Monnier, naturopathe à Paris.

Phytothérapie