Mal sous le pied : talon, devant, marche, causes, soulager

Le pied peut être le siège de nombreuses douleurs mécaniques ou inflammatoires qui réduisent drastiquement la mobilité au quotidien. Douleur à la marche, au réveil, fracture, inflammation, sciatique, hallux valgus... Tour d'horizon des causes les plus fréquentes avec notre médecin du sport.

Mal sous le pied : talon, devant, marche, causes, soulager
© Aleksej - stock.adobe.com

Quelle est la cause d'un mal sous le pied en marchant ?

Un mal sous le pied en marchant peut être le signe de nombreuses pathologies, selon sa localisation : 

La peau : une lésion ou une plaie cutanée plus ou moins profonde et étendue. Marcher sur une coupure, c'est douloureux. En-dessous de la peau, il y a un petit peu de graisse qui peut être le siège d'une inflammation.

L'aponévrose plantaire : cette membrane qui s'étend du talon jusqu'aux orteils permet de maintenir l'arche du pied. Elle peut se fissurer ou se déchirer de manière brutale à la suite d'un traumatisme et provoquer un bleu au niveau de la plante du pied. Cette membrane peut aussi être responsable de douleurs progressives liées à l'affaissement de la voûte plantaire

Les muscles lombricaux : ce sont des muscles intrinsèques qui se trouvent au niveau du pied et peuvent parfois avoir des lésions.

Des lésions tendineuses de la voûte plantaire : il y a de nombreux tendons qui passent, notamment les tendons fléchisseurs des orteils.

Une tuméfaction des nerfs : le plus connu s'appelle le syndrome de Morton. Le nerf situé entre le deuxième et le troisième espace des métatarsiens (os du pied) est irrité. 

Les os et articulations : peuvent être le siège d'un dérangement articulaire auquel on peut remédier par des techniques de mobilisation. 

► Une fracture de fatigue : les personnes qui courent beaucoup peuvent se faire des fractures de contrainte, notamment au niveau des métatarsiens, qui font mis à contribution lors de la course. 

► Des douleurs projetées qui proviennent de la cheville, du genou, d'une sciatique, d'un trouble postural, d'un trouble métabolique et notamment d'une crise de goutte au niveau du gros orteil, ou de douleurs à l'ongle.

Quelle est la cause d'un mal sous le pied au réveil ?

Un mal sous le pied au réveil est généralement lié à un phénomène mécanique : le réveil en appui d'une fasciite plantaire, une arthrite ou une arthrose. Le surpoids peut également être à l'origine de douleurs sous le pied au réveil, compte tenu du poids qui pèse dessus. 

Quelle est la cause d'un mal sous le talon ? 

La principale cause de douleur au talon est la fasciite plantaire ou aponévrosite plantaire, qui correspond à une douleur du tissu conjonctif qui s'étend des orteils jusqu'au talon. "Lorsque ce tissu, appelé aponévrose plantaire, tire de manière excessive sur le talon, il se crée une douleur de traction au niveau de l'attache de cette membrane sur le talon. Cela n'a rien à voir avec l'épine calcanéenne qui est une excroissance naturelle d'évolution osseuse du talon. Cette pathologie peut être favorisée par le port de chaussures inadaptées, le surpoids, un pied plat, une station debout prolongée ou encore une pratique sportive soutenue et régulière. Elle est souvent liée à un trouble postural avec traction inadaptée de la chaine muculotendineuse postérieure mollet-tendon d'Achille-talon-pied", explique le Dr Marc Rozenblat. Une douleur au talon peut également être due à un traumatisme ou à une tendinopathie du tendon d'Achille.

Quelle est la cause d'une douleur à l'avant du pied ?

La douleur située à l'avant du pied s'appelle la métatarsalgie. Le plus souvent, elle est liée au port de chaussures inadaptées, à un pied creux, à la pratique trop intense d'une activité sportive ou encore à un hallux valgus. "Il peut également s'agir d'un syndrome de Morton, qui se traduit par une irritation des nerfs situés à l'avant du pied ; d'une sésamoïdite, douleur des deux petits os sous la tête métatarsienne du gros orteil ; ou encore d'une douleur des articulations de l'avant-pied (articulations métatarso-phalangiennes)", ajoute le médecin du sport. 

Quand s'inquiéter et qui consulter ?

En cas de douleur sous le pied qui persiste depuis plus de 5 jours, il convient de consulter son médecin traitant. Celui-ci pourra établir un premier diagnostic à l'examen clinique qui sera confirmé ou non par des examens complémentaires, notamment d'imagerie et de biologie. Si nécessaire, le patient pourra être adressé à un médecin du sport et/ou une prescription pourra être ordonnée à un masseur-kinésithérapeute.

Comment soulager une douleur sous le pied ?

"Le premier réflexe à adopter pour soulager une douleur sous le pied, quelle qu'elle soit, c'est de mettre le pied en décharge grâce à l'application de la technique BREF : bandage, mise au repos, élévation, froid.  Par la suite, il est primordial de s'aider d'une ou deux cannes-béquilles pour marcher afin de limiter l'impact sur le pied", informe le spécialiste. En parallèle, il existe tout un panel de traitements spécifiques pour la peau, les tendons, les nerfs et les muscles. Des chaussures spéciales qui permettent de ne poser que le talon peuvent également être prescrites, notamment pour les personnes souffrant d'une pathologie de l'avant-pied. Attention toutefois aux anti-inflammatoires qui sont prescrits un peu trop facilement, selon le médecin du sport. "En cas de douleur récente, il faut savoir que, quel que soit le tissu lésé, l'inflammation est la première phase de la cicatrisation. Les anti-inflammatoires sont, certes, efficaces sur la douleur, mais ils bloquent le processus inflammatoire, retardant ainsi le processus de cicatrisation", prévient le Dr Marc Rozenblat. De manière générale, les activités sportives exerçant un impact sur le pied doivent être évitées et interrompues pendant toute la durée de la cicatrisation. D'autres activités de compensation peuvent alors être conseillées. Selon la pathologie en cause, le port d'orthèses plantaires peut aussi être préconisé. 

Merci au Dr Marc Rozenblat, médecin du sport, Président du Syndicat National des Médecins du Sport Santé et de la Société Française de Médecine Manuelle Orthopédique et d'Ostéopathie Médicale.

Douleur