Erreurs qui empêchent de dormir : écrans, tisane, chauffage

Scroller sur son téléphone, manger trop ou trop peu le soir, boire des tisanes, du thé ou du café, fumer, trop chauffer sa chambre, dormir sans volets, faire la grasse mat' le weekend... Voici 10 erreurs fréquentes à ne plus faire pour retrouver un sommeil de qualité.

Erreurs qui empêchent de dormir : écrans, tisane, chauffage
© toa55 - 123RF

Bien dormir impose de respecter un bon environnement de sommeilc'est-à-dire de porter une attention particulière à la chambre à coucher. Ses couleurs sont-elles apaisantes ? Propices à la détente ? N'est-elle pas trop lumineuse la nuit ? N'est-elle pas trop chauffée ? Un bon sommeil demande également de respecter des règles d'hygiène : surveiller ses repas surtout le soir, surveiller ses boissons aussi, faire de l'activité physique au bon moment de la journée pour qu'elle n'entrave pas l'endormissement, se tenir loin des écrans et de leur lumière bleue nocive, surtout quand on approche l'heure du coucher...  Enfin, pour réussir à vous endormir facilement, ne négligez pas les signes qui montrent qu'il est temps d'aller vous coucher : yeux qui piquent, bâillements... Ignorer ces signes, volontairement ou non, est responsable d'un endormissement compliqué lorsque vous décidez d'aller (enfin) vous coucher. 

Erreur 1 : Boire une tisane avant de dormir

Valériane, passiflore... Oui ces plantes proposées dans les tisanes spécial sommeil peuvent aider à s'endormir plus vite. Mais elles ont aussi l'inconvénient de donner envie de faire pipi... à cause de l'eau qu'elles font boire juste au coucher. Or être obligé (e) de se lever pour aller uriner, rien de tel pour avoir un sommeil perturbé ! Il faut éviter de consommer tout ce qui contient trop d'eau : tisane, thé, soupe... Mieux vaut les consommer bien avant l'heure d'aller dormir. 

Erreur 2 : Mettre le chauffage trop fort dans sa chambre

La température centrale du corps doit baisser pour bien dormir. C'est impossible s'il fait 22°C ou 23°C dans votre chambre ! Avoir trop chaud ralentit le processus d'endormissement et favorise également les éveils nocturnes. La température idéale d'une chambre à coucher est comprise entre 18°C et 20°C. Mieux vaut une atmosphère un peu fraîche et dormir avec plus de couvertures ! 

Erreur 3 : Faire une trop longue sieste

Pour récupérer des nuits courtes, vous avez l'habitude de dormir les après-midi quand vous le pouvez et/ou les jours de week-end. Mais attente à ne pas prolonger ce temps de repos. Les siestes trop longues dérèglent le cycle de sommeil et amputent la durée de sommeil nocturne. Une sieste qui ne perturbe pas le sommeil nocturne ne dépasse pas 20 minutes. Et elle se termine avant 15 h. Les siestes après 15 h nuisent au sommeil nocturne. 

Erreur 4 : Être sur son téléphone le soir

Ordinateur, tablette, smartphone, télévision... Nous passons beaucoup de temps sur des écrans, y compris lors de nos soirées. C'est une erreur car la lumière bleue diffusée par les écrans retarde l'endormissement, cela car notre cerveau y voit la même lumière que la lumière de jour ! Alors, pour un sommeil de qualité, bannissez les écrans une heure au minimum avant le coucher. Et ne dormez pas avec votre smartphone sur la table de nuit. Il émet des lumières bleues pendant la nuit...

Erreur 5 : Résister aux signes du sommeil

Bâillements, yeux qui piquent, paupières lourdes... Votre organisme vous indique qu'il a besoin de repos. Vous ignorez volontairement ces signes car vous voulez continuer à travailler, lire, écouter de la musique...C'est une erreur de résister au sommeil car après lorsque vous décidez d'aller vous coucher vous avez du mal à vous endormir. 

Erreur 6 : Faire la grasse matinée le weekend

Qu'il est bon de dormir trois heures de plus le samedi matin. Oui, mais... Il y a un MAIS, et de taille. Le fait de retarder son réveil de plus de deux heures supplémentaires par rapport à la durée de sommeil habituelle est responsable d'un début de dérégulation de notre horloge interne. Se lever à heures régulières à un effet synchroniseur sur le cycle veille/sommeil et facilite l'endormissement. Alors, le week-end ou pendant les vacances, ne décalez pas trop vos heures de lever, quitte à vous coucher plus tôt et/ou à faire une courte sieste en tout début d'après-midi. 

Erreur 7 : TOUT faire dans son lit

Les experts du sommeil sont unanimes : votre lit doit être utilisé uniquement pour le sommeil et l'activité sexuelle ! Les activités stimulantes, comme lire ou regarder la télévision, ne doivent pas avoir lieu au lit. Toutes les stimulations visuelles, auditives ou intellectuelles retardent l'arrivée du sommeil. 

Erreur 8 : Dormir les volets ouverts

Vous dormez dans une chambre sans volet, les volets ouverts ou sans rideaux ? Ou bien encore vous avez une veilleuse ou laissez une lampe de chevet allumée ? Cette habitude nuit à votre sommeil. Dormir dans l'obscurité la plus complète facilite la sécrétion de mélatonine qui est l'hormone du sommeil. Résultat : un sommeil plus profond et de meilleure qualité.

Erreur 9 : Boire un thé ou un café le soir

Chaque soir, vous avez l'habitude de boire du thé en travaillant ou en regardant la télévision... Erreur ! Dans les deux heures précédant le coucher, évitez toutes les sources de caféine et de théine (café, thé, chocolat...). Autres excitants auxquels il faut renoncer : la cigarette qui est un excitant comparable à la caféine et la pratique d'un exercice sportif intense trop près de l'heure du coucher. Attention également à la consommation d'alcool : il peut aider à s'endormir mais il provoque des réveils nocturnes en deuxième partie de nuit. 

Erreur 10 : Dîner copieux le soir

Vous déjeunez léger et mangez plus au dîner ? C'est une habitude néfaste pour la qualité du sommeil. Lorsque vous prenez un repas trop consistant le soir, votre organisme doit monopoliser toute son énergie pour assimiler les graisses et les protéines. Cette digestion lourde va troubler votre sommeil et peut même provoquer des réveils intempestifs et des rêves angoissants. A l'inverse, trop peu manger au dîner est également un facteur de mauvais sommeil, la carence énergétique empêchant de s'endormir et entraînant des réveils nocturnes !  

Sommeil