Crampes de chaleur : symptômes, risques, les éviter

Pratiquer une activité physique lorsqu'il fait très chaud augmente le risque de crampes de chaleur. Comment les reconnaître ? Les éviter ? Que faire ? Conseils pratiques avec le Dr Ariel Toledano, médecin vasculaire et phlébologue à Paris.

Crampes de chaleur : symptômes, risques, les éviter
© yavdat

Les crampes de chaleur sont relativement bénignes dès lors qu'elles se résorbent spontanément. Elles sont localisées principalement au niveau des mollets mais touchent également les membres supérieurs. Faire du sport sous une forte chaleur fait partie des facteurs de risque. Définition, symptômes, diagnostic et traitements des crampes de chaleur avec le Dr Ariel Toledano, médecin vasculaire et phlébologue.

Définition : c'est quoi les crampes de chaleur ?

Les crampes de chaleur sont des crampes musculaires qui surviennent on fait un effort physique, comme du sport, alors qu'il fait chaud. "Elles sont généralement dûes à une déshydratation et un manque de minéraux. Si vous ne buvez pas assez d'eau et que vous éliminez en surplus les minéraux dont le sodium (chaleur et sport impliquent une transpiration excessive) alors ce déficit entraîne une réaction au niveau du muscle qui se manifeste par une contracture violente dont le ressenti est la crampe" explique le Dr Toledano.

Quelles sont les causes et facteurs de risques ?

Un effort physique combiné à une forte chaleur provoque la crampe de chaleur. "Les personnes les plus à risques de souffrir de crampes de chaleur sont les sportifs, les professions manuelles en extérieur et ceux qui font de l'exercice physique lorsque la température est trop élevéedéveloppe le Dr Toledano. "Plus vous faites de l'exercice physique à température élevée, plus vous vous exposez au risque de crampe de chaleur". Une crampe de chaleur est également liée à une déshydratation, une perte en minéraux et une transpiration excessive liée à la température trop élevée.  "La crampe de chaleur est une alerte" souligne notre interlocuteur.

Où sont localisées les crampes de chaleur  ?

Les crampes de chaleur touchent principalement les mollets mais peuvent également être abdominales. "Un individu qui travaille ses muscles au niveau des membres supérieurs s'expose aussi à des crampes de chaleur" quand il fait du sport, ajoute le médecin vasculaire et phlébologue.

Quels sont les symptômes d'une crampe de chaleur ?

La crampe de chaleur se manifeste par une contracture musculaire et une douleur soudaine au niveau du mollet par exemple mais aussi parfois des abdominaux alors qu'on est en plein effort physique. "On peut observer des troubles cutanés comme des taches blanches qui montrent une perte en eau et minéraux liée à une transpiration excessive. Ces taches surviennent sur les parties exposées au soleil, plutôt le visage mais aussi les bras s'ils sont découverts" ajoute le médecin. En général, la crampe de chaleur apparait pendant l'effort physique, après quelques minutes d'exercice, ou après la séance de sport.

Les crampes de chaleur peuvent-elles survenir la nuit ?

"Les crampes qui surviennent la nuit sont des crampes musculaires mais ne sont pas des crampes de chaleur car elles ne sont pas liées à un effort physique" répond notre expert.

Comment diagnostiquer les crampes de chaleur ?

La crampe est une contracture musculaire, elle ne dure pas très longtemps et se résorbe spontanément la plupart du temps donc ne nécessite pas de diagnostic. "Si la douleur et la contracture sont permanentes, il faut consulter un médecin" préconise le phlébologue.

Quels traitements contre les crampes de chaleur ?

"Lors de la survenue d'une crampe de chaleur, il faut immédiatement étirer le muscle contracté en le massant afin d'apaiser cette contracture musculaire, se mettre à l'ombre et stopper l'activité physique" recommande le Dr Toledano.

"Je préconise également de donner de l'eau enrichie en minéraux, de l'eau salée et/ou des solutions isotoniques pour compenser la déshydratation" ajoute l'expert. Pour prévenir le risque de crampes de chaleur, il faut boire beaucoup d'eau. "Je conseille à mes patients d'alterner les types d'eau qui sont enrichies différemment en minéraux (calcium, magnésium, sodium etc), de manger des produits laitiers riches en calcium, des légumineuses, des féculents complets riches en minéraux et oligo-éléments. Il faut aussi éviter les activités physiques lorsqu'il fait très chaud".

Merci au Dr Ariel Toledano, médecin vasculaire et phlébologue à Paris et auteur du livre à paraître en septembre "Prenez soins de vos jambes " aux éditions du Cerf. 

Symptômes et questions diverses