Crampe nocturne : causes et remèdes anti douleur

"Crampe nocturne : causes et remèdes anti douleur"

Les crampes peuvent survenir la nuit, souvent au mollet ou au pied, et se manifester par des contractures musculaires très douloureuses. Elles peuvent être isolées ou correspondre à un symptôme de certaines pathologies.

Définition

La crampe nocturne est une contracture musculaire bénigne, survenant au repos, qui affecte dans la majorité des cas les muscles fléchisseurs des membres inférieurs. C'est pourquoi elles surviennent plus fréquemment au niveau du mollet, du pied, ou des orteils.

Symptômes

La douleur se manifeste par une douleur brutale, alors que le muscle est totalement contracté et dans l'incapacité de se relâcher. Le membre atteint est en extension incoercible. La crampe dure de quelques secondes à plusieurs minutes et disparaît spontanément. Lorsqu'elle a duré longtemps, des douleurs et une gêne peuvent persister au niveau du muscle atteint.

Quelles sont les causes des crampes nocturnes ?

Les causes des crampes musculaires nocturnes sont difficiles à déterminer. "Les crampes des mollets sont plus fréquentes chez les variqueux mais toutes les crampes nocturnes ne sont pas d'origine veineuse" souligne le Dr Michèle Cazaubon, angiologue dans son livre "Programme Jambes lègères". "Très souvent des anomalies des voûtes plantaires sont en cause. Un manque de calcium ou de magnésium peut aussi être à l'origine des crampes" poursuit-il. Les personnes qui prennent des diurétiques peuvent aussi souffrir de crampes à cause d'une chute de potassium dans le sang (hypokaliémie). Elle pourra être confirmée par prise de sang et corrigée. L'incidence des crampes nocturnes augmente par ailleurs en présence de différents facteurs de risques :

  • la grossesse,
  • l'âge,
  • une activité sportive intensive,
  • une obésité
  • un régime alimentaire inadapté (pauvre en sels minéraux et fibres)
  • une hydratation insuffisante.

Certains médicaments ont pour effet secondaire de provoquer des crampes. Certaines maladies neurologiques peuvent aussi en être à l'origine, comme les neuropathies.

Qui et quand consulter ?

En cas de crampes nocturnes récurrentes, et si ce symptôme s'installe dans le temps, n'hésitez pas à consulter votre médecin traitant. En effet, la crampe musculaire nocturne peut être un des effets secondaires d'un traitement, ou la manifestation de différentes maladies comme l'artériopathie oblitérante des membres inférieurs ou les neuropathies périphériques. Un bilan biologique s'impose face à des crampes récidivantes.

Quels traitements contre une crampe nocturne ?

Le traitement de la crampe en phase aiguë consiste à étirer le muscle atteint, en accompagnant ce geste de massages sur la zone endolorie. Pour une crampe survenant au niveau d'une jambe et d'un mollet, il est conseillé de se mettre en position assise, jambe à plat et pied relevé. Pour une crampe survenant au niveau du pied, ramener les orteils vers la poitrine permet de la soulager. Si la douleur persiste, des massages circulaires de la zone endolorie avec une crème ou un gel rafraîchissant peuvent être efficaces. Si les crampes sont chroniques, des traitements médicamenteux existent mais ils ne doivent pas être prescrits sur le long terme. La cause des crampes doit être traitée. "Pour éviter la recrudescence des crampes, notamment chez le sportif, les techniques de cryothérapie sont efficaces pour la récupération musculaire. De nombreux centres médicalisés sont équipés pour cette pratique" informe le Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste. 

Quels remèdes en cas de crampes nocturnes ?

Plusieurs remèdes peuvent être tentés pour soulager la douleur d'une crampe nocturne. Parmi les plus réputés : 

  • Marcher pieds nus sur une surface froide permet de soulager les crampes.
  • Mettre un morceau de savon de Marseille (dans un collant par exemple) dans son lit
  • Se masser avec des huiles essentielles : mélanger 75 gouttes d'huile essentielle de lavandin super, 50 de gaulthérie odorante, 25 de myrte rouge et 5ml de macérat huileux d'Arnica. Masser la zone douloureuse avec 6 à 8 gouttes du mélange. A utiliser chez les adolescents et les adultes. Contre-indiqué pendant la grossesse, l'allaitement, et les enfants de moins de 6 ans.
  • Faire une cure de de magnésium peut éventuellement être efficace.

Conseils et prévention

  • Pour prévenir l'apparition de crampes nocturnes, il faut avant tout avoir un régime alimentaire équilibré avec des apports hydriques suffisants et une alimentation diversifiée (légumes et fibres). Cela permet un apport suffisant en oligo-éléments.
  • Les exercices d'étirement musculaire dans la journée permettent d'éviter les crampes nocturnes.
  • Pour les sportifs, ne pas oublier ces règles d'or : échauffement avant l'effort, entraînement de fond suffisant et progressif, bonne hydratation, des gestes techniques précis et correctement exécutés et enfin un matériel adapté (forme des chaussures, taille de la raquette de tennis, etc.).

Sources :

Se soigner par les huiles essentielles, Théophane de la Charie, Editions du Rocher, 2019.

Programme Jambes légères, Dr Michèle Cazaubon, Editions Alpen, 2005

Sommeil