Âge osseux : pourquoi et comment le mesurer ?

Comment l'âge osseux est-il estimé et quelle est son utilité ? Le point sur la conduite à tenir lorsque l'âge osseux est supérieur ou inférieur à l'âge réel avec le Dr Marc Perez, médecin du sport et ostéopathe à Paris.

Définition : qu'est-ce que l'âge osseux ?

L'estimation de l'âge osseux permet d'évaluer le développement et la croissance d'un enfant grâce à une radiographie, généralement du poignet et de la main. Il est obtenu en observant le degré de maturation du squelette, avec une marge d'erreur de deux à trois ans. "Par exemple, l'apparition de l'os sésamoïde du pouce correspond plus ou moins à 13 ans", explique le Dr Marc Perez.

A quoi sert-il ?

"Le calcul de l'âge osseux permet d'estimer la maturation squelettique, également appelée croissance osseuse, et de la mettre en rapport avec l'âge de l'enfant. C'est notamment utile pour déterminer une puberté précoce ou vérifier la véritable identité de jeunes sans papiers qui mentent sur leur âge pour obtenir des avantages" poursuit le médecin du sport et ostéopathe.

Indications : pourquoi le mesurer ?

L'estimation de l'âge osseux ne suffit pas à établir un diagnostic. Elle ne peut être indiquée que pour établir un examen clinique complet dans des situations bien précises, chez l'enfant ou chez l'adolescent. Ainsi l'évaluation de l'âge osseux peut-elle être demandée dans le cadre d'anomalies de la croissance : avance ou retard de croissance. Elle s'avère également utile pour diagnostiquer une anomalie du
développement pubertaire
 : avance pubertaire ou retard pubertaire. 

Calcul de l'âge osseux : comment le mesurer chez une fille ?

En France, la technique la plus fréquemment employée pour estimer l'âge osseux est la méthode de Greulich et Pyle. Elle consiste à étudier la morphologie des os en comparant une radiographie de la main et du poignet à des images de référence pour déterminer le niveau de maturation du squelette (méthode qualitative). Il existe également d'autres méthodes permettant d'évaluer l'âge osseux. Celle de Lefebvre et Koifman est dite quantitative et chronologique : elle consiste à compter plusieurs points d'ossification sur l'ensemble du squelette et des articulations. Elle ne tient cependant pas compte de l'aspect morphologique, et s'avère particulièrement irradiante pour le sujet. Obtenu à partir d'un cliché du bassin, le Test de Risser est plutôt utilisé pour évaluer la maturité osseuse en fin de croissance dans le cadre de la prise en charge d'une scoliose

Comment le mesurer chez un garçon ?

"Le calcul s'effectue de la même manière chez un garçon mais avec des abaques (graphiques permettant de simplifier des calculs) différents. En effet, la forme des os, leur taille, ainsi que le moment d'ossification du cartilage de conjugaison varie avec le sexe" souligne le Dr Perez.

Interprétation de l'âge osseux : âge osseux supérieur à l'âge réel

L'âge osseux doit être confronté à d'autres données pour obtenir des indications sur la croissance et la puberté, parmi lesquelles l'âge civil, l'âge statural ou la taille. D'une manière générale, un âge osseux inférieur à l'âge civil offre plus d'amplitude de croissance.

Que faire ?

"Prendre rendez-vous avec un endocrinologue qui pourra proposer un traitement si nécessaire", note le médecin du sport.

Âge osseux inférieur à l'âge réel

Un âge osseux supérieur ou égal à l'âge civil peut être le signe d'une petite taille à l'âge adulte. Ces indications restent des estimations, et il convient de rappeler qu'un retard important de l'âge osseux par rapport à l'âge civil peut également mettre en
évidence un retard de croissance. En fonction de l'âge osseux et des résultats d'autres examens, le médecin peut prescrire un traitement adapté ou orienter vers un spécialiste (endocrinologue pour les pathologies hormonales). 

Merci au Dr Marc Perez, médecin du sport et ostéopathe, auteur de Ma Bible de l'ostéo-gym, aux éditions LeducS.

Symptômes et questions diverses