Déchirure ligamentaire : comment la soigner ?

Au poignet, genou, pouce... A la suite d'une chute ou d'un choc, les ligaments peuvent se déchirer, entrainant des difficultés, voire l'impossibilité, d'utiliser l'articulation. C'est fréquent chez les sportifs. Comment diagnostiquer cet accident ? Comment réparer des ligaments ? Les explications du Dr. Ahmed Meziane, chirurgien orthopédiste.

Déchirure ligamentaire : comment la soigner ?
© mkitina4

Quelle est la définition médicale d'une déchirure ligamentaire ?

Les ligaments ont pour mission d'assurer l'union entre les os. La déchirure ligamentaire est consécutive à un choc, violent. C'est une blessure assez fréquente chez les sportifs. Lorsqu'elle survient, elle entraine une douleur immédiate, plus ou moins forte. Il n'est ensuite plus possible d'utiliser l'articulation lésée. Un œdème et un hématome peuvent aussi se former.

Quelles sont les causes ?

Si elle concerne surtout la cheville, elle peut également toucher le genou, le poignet ou le coude. "Un traumatisme (coup), un mouvement involontaire (pied tordu en descendant d'un trottoir, un genou tordu lors d'une chute à ski ou des doigts retourné en réceptionnant un ballon par exemple) ou trop brusque sont souvent à l'origine d'une déchirure ligamentaire", explique le Dr.  Ahmed Meziane,  chirurgien orthopédiste. Certains facteurs favorisent ce type de lésions :

  • Un mauvais échauffement
  • Une fatigue musculaire
  • Un matériel inadapté
  • Un terrain accidenté
  • Une déshydratation
  • Une prédisposition génétique

Comment savoir si on a une déchirure ligamentaire à la cheville ?

Il n'est pas toujours possible de déceler s'il y a déchirure, ni quelle est son importance (partielle ou totale). "Si elle se caractérise par une forte douleur au point de ne pouvoir poser le pied au sol sans douleur, il est nécessaire de recourir à l'imagerie : une échographie ou une IRM principalement, car les ligaments sont transparents à la radiographie standard", précise le Dr. Meziane.

Comment savoir si on a une déchirure ligamentaire à l'épaule ?

Elle se caractérise par une forte douleur à l'épaule, une faiblesse de l'articulation et une perte de mobilité. Une IRM ou une échographie sont toutefois indispensable pour poser le diagnostic.

Comment savoir si on a une déchirure ligamentaire au poignet ?

"Le diagnostic est fait devant des douleurs spontanées localisées au bord au milieu du poignet et lors des mobilisations de l'articulation. Les radiographies permettent d'affiner le diagnostic", indique l'expert.

Comment savoir si on a une déchirure ligamentaire au genou ?

L'examen clinique permet de déterminer s'il y a une déchirure du ligament. "Toutefois, le médecin complètera son analyse par la prescription d'une IRM qui permettra de connaître l'ampleur de la déchirure et s'il y a également un arrachement osseux", explique l'orthopédiste.

Comment savoir si on a une déchirure ligamentaire au pouce ?

Une radiographie de face et de profil est faite : elle ne montre pas de fracture importante, mais quelques fois il existe un arrachement osseux minime à la base du pouce signant l'entorse.

Comment savoir si on a une déchirure ligamentaire pendant la grossesse ?

S'il est préférable d'éviter les radiographies durant la grossesse, elles ne sont pas non plus contre-indiquées. Il sera donc possible de réaliser une radiographie ou une IRM chez une femme enceinte, sans que cela ne soit préjudiciable pour elle ou son enfant à naître.

Comment soigner une déchirure ligamentaire ?

"La mise au repos et l'application de glace sont les premières mesures à prendre, recommande l'expert. Parfois, une attelle ou une contention souple (strapping, chevillée souple …) est mise en place pour maintenir l'articulation et éviter les mauvais placements. La prise d'anti-inflammatoires et d'antalgiques permettent de réduire l'inflammation et de soulager les douleurs. Des séances de rééducation avec un kinésithérapeute sont ensuite prescrites pour retrouver de la mobilité. La rééducation précoce ne permet pas de soulager la douleur". Lorsque la rupture ligamentaire est totale il est nécessaire d'opérer : l'intervention consiste à réunir les deux parties du ligament rompu. L'articulation est ensuite immobilisée durant quelques semaines. Des séances de rééducation sont ensuite prescrites.

Merci au Dr. Ahmed Meziane, chirurgien orthopédiste, spécialiste de la hanche à la clinique Capio, à Domont (95).

Blessures