Déchirure du psoas : symptômes, traitements

Peu connues et peu décrites dans la littérature médicale, les lésions traumatiques du psoas sont rares. Elles surviennent généralement lors des pratiques sportives qui sollicitent beaucoup ce muscle. Le point avec Cyril Sellier, kinésithérapeute et préparateur sportif.

Déchirure du psoas : symptômes, traitements
© Leszek Glasner

Définition : qu'est-ce que le psoas ?

Le psoas est un muscle pair et symétrique qui s'étend de chaque côté des vertèbres lombaires jusqu'à la partie antérieure de la cuisse au niveau du petit trochanter du fémur. "C'est un puissant stabilisateur antérieur de la hanche qui intervient dans de très nombreux gestes sportifs : frappe de ballon, prise d'appui, etc., explique Cyril Sellier, kinésithérapeute et préparateur sportif. Il joue également un rôle fondamental dans la statique de l'homme debout et possède, à ce titre, une action lordosante majeur."

Quels sont les symptômes d'une déchirure ?

"On parlera plutôt de lésion que de déchirure du psoas" précise d'emblée Cyril Sellier. Une lésion de la jonction myotendineuse du muscle ilio-psoas pourra se manifester, par exemple, par une douleur antérieure de hanche irradiant au pli de l'aine ainsi qu'une boiterie et une difficulté à la reprise sportive. 

Quelles sont les causes ?

En tant que fléchisseur principal de la hanche, le psoas est très sollicité dans de nombreuses activités sportives : course à pied, football, athlétisme, aviron, rugby, danse classique, etc. "Par exemple, un départ trop rapide en athlétisme peut générer une blessure" explique Marine Philipaux, kinésithérapeute et ostéopathe.

SCHMEMA PSOAS
schéma du psoas © 123RF

Quand et qui consulter ?

Il est préférable de consulter son médecin généraliste en présence d'une douleur d'apparition brutale suite à un traumatisme sportif.

Quel est le diagnostic ?

Lors de l'examen clinique, le praticien recherchera une douleur à la palpation (passage ligament inguinal), à l'étirement en décubitus ventral et lors de la flexion de hanche contrariée en décubitus dorsal. Une échographie ainsi qu'une IRM permettront de poser avec plus de certitude un diagnostic. 

Quels sont les traitements pour soigner une déchirure au psoas ?

"Le repos est indispensable pour limiter l'aggravation de la blessure avant d'envisager une rééducation, précise Cyril Sellier. Les lésions qui tardent à cicatriser pourront faire l'objet d'injections de Plasma Riche en Plaquettes (PRP)." 

Combien de temps de repos ? 

En fonction de la lésion, il est conseillé d'éviter le sport entre une et quatre semaines, le temps que le muscle cicatrise. 

Comment prévenir les récidives ?

La prévention du risque de récidive passera par une rééducation fonctionnelle ainsi qu'une analyse du geste sportif afin d'éviter une nouvelle blessure. "Muscle profond, le psoas iliaque est trop souvent ignoré, conclut Cyril Sellier. Or, il mérite un travail spécifique d'étirement et de renforcement avec un professionnel."

Merci à Cyril Sellier, kinésithérapeute et préparateur sportif.

Blessures