Remèdes naturels contre la sciatique : tisane, huiles essentielles...

La sciatique est une douleur intense et lancinante qui commence généralement au niveau des lombaires et irradie la fesse, l'arrière de la jambe jusqu'au talon. Des remèdes naturels peuvent venir soulager cette douleur, cette inflammation. Diane Briol Roque, naturopathe à Lavaur (81) nous donne ses recommandations.

Remèdes naturels contre la sciatique : tisane, huiles essentielles...
© oilslo-123RF

"La sciatique doit être différenciée de la sciatalgie qui est une douleur qui irradie le haut de la cuisse et la fesse. Il y a deux types de sciatique : la sciatique à gauche qui peut être causée par l'intestin alors que la sciatique à droite par une surcharge hépatique", souligne Diane Briol Roque, naturopathe. Il existe des remèdes naturels pour soulager la zone douloureuse et réduire l'inflammation du nerf sciatique : quand celle-ci est localisée à gauche, l'intestin doit être soulagé et on va avoir recours à la chaleur, à l'hydrologie et à la réhydratation ; quand celle-ci est localisée à droite, le foie doit être nettoyé par le biais d'infusions, de compléments alimentaires. Un équilibre alimentaire est aussi à adopter en parallèle.

Vinaigre de cidre

Un bain de pieds dans une eau chaude (10 litres) mélangée à du vinaigre de cidre de pommes (2 verres) et du sel (une poignée) peut soulager la douleur. Il ne faut pas hésiter à maintenir ensuite la chaleur procurée par le bain en emmitouflant ses pieds dans une serviette

Miel-Mellite

Grâce à ses effets anti-inflammatoires et antibiotiques, le miel permet de traiter naturellement les douleurs. Un mélange de miel et de poudre de curcuma et de gingembre, aussi appelé le mellite, peut avoir un pouvoir exponentiel sur les épices et sur l'inflammation en cure d'une semaine. Bien mélanger 125 g de miel pour 4 cuillères à café de poudre de curcuma et de gingembre, et laisser fondre 1 cuillère à café dans la bouche de ce mellite.

Tisanes

L'infusion de saule est conseillée en cas de sciatique. Elle est notamment composée de salicine, l'un des principaux actifs de l'aspirine. On peut aussi avoir recours à l'infusion d'aubier de tilleul, de radis noir ou d'artichaut pour aider le foie à se nettoyer.
Le cassis, en feuilles ou en bourgeons, a de très bonnes qualités anti-inflammatoires.

Ortie

À partir de feuilles fraîches d'ortie (Urtica dioica), préalablement plongées dans de l'eau chaude, on peut réaliser des cataplasmes à appliquer à la base de la colonne vertébrale pour se détendre. L'ortie possède de nombreux bienfaits qui aident à détendre le nerf sciatique : on peut aussi prendre un bain avec un litre d'infusion d'ortie pour se soulager.

Huiles essentielles (menthe poivrée, gaulthérie…)

L'huile essentielle de menthe poivrée est l'un des remèdes naturels contre la sciatique : c'est un anti-inflammatoire, qui est recommandée pour les douleurs sciatiques. Il faut l'appliquer deux fois par jour, mélangée à de l'huile végétale d'arnica, à partir des fesses jusqu'aux jambes en massant. Ce mélange régule ainsi la circulation sanguine et soulage les douleurs. On peut aussi utiliser sous forme de compresse chaude, l'huile de gaulthérie et déposée la compresse sur la zone douloureuse, et ce 3 fois par jour jusqu'à ce que la douleur s'atténue.

Homéopathie

Dans le cas où le patient souffre de douleurs dorsales, le traitement préconisé sera à base d'Aconit napel. Ce remède homéopathique est principalement indiqué aux personnes souffrant de névralgie sciatique ayant tendance à s'atténuer lorsqu'elles se reposent ou s'exposent à la chaleur. Si la névralgie sciatique est associée à un stress émotionnel, si la souffrance est plus importante en cas d'exposition au froid et à l'humidité, le traitement indiqué sera Colocynthis. Si, au contraire, la névralgie sciatique s'atténue avec l'air frais, on se soignera avec du Chlorantum d'ammonium.

Acupuncture

C'est un traitement qui nécessite l'insertion de plusieurs aiguilles fines à des points spécifiques du corps. Il accroît le flux d'énergie et participe au bon fonctionnement des nerfs. Les points d'acupuncture vont associer l'inflammation, les zones sensibles et l'apaisement, le soulagement des points de douleur. La première consultation s'accompagne généralement d'un soulagement soudain et peut être résolue en plusieurs séances.

Hydrotomie percutanée

C'est une technique de réhydratation des cartilages qui va prendre en charge la douleur : elle consiste en l'injection d'une solution saline physiologique par voie intradermique ou sous-cutanée. Le "coussin d'hydrotomie" ainsi créé constitue un véhicule d'apport thérapeutique avec une diffusion loco-régionale. Cela permet de très bons résultats.

Quelles précautions ?

Selon les symptômes et l'inflammation, il faut envisager 3 semaines de traitement pour soulager la sciatique. Il ne faut pas hésiter à consulter si l'évolution n'est pas spontanée. En effet, la sciatique peut être une conséquence d'une hernie discale. "Si elle est récurrente et fait l'objet d'une invalidité de la sensibilité au niveau du pied, il faut consulter un neurologue ou un chirurgien pour vérifier que cette douleur répétée ne soit pas une hernie discale", souligne Diane Briol Roque.

Quelles contre-indications ?

Demandez toujours conseil à un professionnel de santé comme un pharmacien avant toute utilisation de remèdes naturels, notamment chez la femme enceinte.

Précautions pendant la grossesse

La sciatique est souvent chez la femme enceinte une sciatalgie qu'il faut prendre en charge car elle peut se poursuivre après l'accouchement. L'ostéopathie peut à travers des exercices d'assouplissement et d'étirement soulager la douleur à travers la prise en compte de la posture. 

Remerciement à Diane Briol Roque, naturopathe à Lavaur (81).

Remèdes naturels et autres médecines douces