Corps étranger dans le nez : symptômes, traitement, extraction

Perle, bille, grain de riz, petit jouet... Un corps étranger peut pénétrer accidentellement dans le nez et provoquer une gêne respiratoire. Quand s'inquiéter ? Quels sont les symptômes ? Les conséquences ? Comment procéder à l'extraction ? Définition, causes et traitements avec le Dr Didier Bouccara, ORL à l'hôpital Européen Georges Pompidou.

Corps étranger dans le nez : symptômes, traitement, extraction
© jomkwan7 - 123RF

Quels sont les symptômes ?

À part chez les enfants, il est rare d'avoir un corps étranger dans le nez. Les enfants, en revanche, glissent souvent dans leur nez de petits cailloux ou des billes. Chez les adultes, la présence d'un corps étranger dans le nez est généralement accidentelle. Cet objet étranger dans le nez peut entraîner :

  • une gêne,
  • une douleur,
  • une irritation nasale,
  • une sensation de nez bouché,
  • un écoulement nasal unilatéral purulent (rhinorrhée),
  • des saignements (épistaxis)
  • avec parfois des difficultés à respirer.

Parfois, la présence d'un corps étranger dans le nez passe inaperçue et peut être découverte de manière fortuite, au cours d'une consultation.

Quelles sont les causes ?

"Les corps étrangers fréquemment retrouvés dans le nez sont des grains de riz, des morceaux de coton, des graines, des piles plates, des perles, des cailloux, ou encore du papier", indique le Dr Didier Bouccara. Le corps étranger peut parfois arriver par l'arrière du nez, par exemple des grains de riz aspirés au moment d'une quinte de toux.

Quelles conséquences ?

En cas de gêne respiratoire, de saignements de nez très abondants (épistaxis) ou de signes d'infection (fièvre, rougeur, écoulement nasal unilatéral), une consultation en urgence est nécessaire.

Quand et qui consulter ?

Si le fait de se moucher n'extrait pas le corps étranger, il convient de consulter un médecin généraliste ou un ORL rapidement.

Diagnostic : comment savoir si on a quelque chose dans le nez ?

Le diagnostic est posé par le médecin, qui constate la présence d'un corps étranger dans le nez après avoir examiné l'intérieur du nez avec un spéculum nasal. Au préalable, l'interrogatoire du patient peut avoir fait suspecter un objet enfoncé dans le nez.

Traitement : quelle est la conduite à tenir ?

Il est formellement déconseillé d'effectuer le retrait de l'objet soi-même.

La prise en charge repose sur l'ablation du corps étranger qui s'est glissé dans le nez. Il est formellement déconseillé de chercher à effectuer cette manipulation soi-même. En cas d'infection, des antibiotiques peuvent être prescrits.

Extraction du corps étranger : comment faire ?

"Il faut éviter de tenter d'enlever le corps étranger soi-même parce que l'on risque de le repousser en arrière et d'obstruer les voies aériennes par inhalation, prévient l'ORL. Le médecin va procéder à l'ablation de l'objet à l'aide d'un spéculum et d'une pince nasale. Si l'objet est descendu vers l'arrière de la fosse nasale, une anesthésie générale peut être nécessaire pour l'extraction du corps étranger".

Merci au Dr Didier Bouccara, ORL à l'hôpital Européen Georges Pompidou.

Symptômes et questions diverses