Mauve : bienfaits, allergie, comment l'utiliser ?

La mauve est intéressante pour ses propriétés adoucissantes et antitussives en cas de bronchite, de maux de gorge et de toux. Légèrement anti-inflammatoire, elle s'utilise aussi sur les irritations cutanées, les gerçures, les yeux secs. Comment s'en servir ? Sous quelle forme ? Mode d'emploi.

Mauve : bienfaits, allergie, comment l'utiliser ?
©  ibrahimkavus-123RF

Nom de la plante

La mauve, ou Malva sylvestris, mauve sylvestre, est aussi nommée Grande mauve, fausse guimauve, herbe à fromage et fromageon car son fruit jaunâtre ressemble à un fromage en parts. Elle est reconnaissable à ses fleurs roses violacées striées de pourpre.

Partie de la plante utilisée

Les fleurs, les racines, et parfois les feuilles séchées sont utilisées en phytothérapie.

Quels sont les bienfaits de la mauve ?

La mauve est principalement adoucissante (émolliente). Elle est recommandée dans les troubles de la sphère ORL, notamment "en cas de toux, grâce à la richesse en mucillage de cette plante, que l'on utilise en tisane ou en gargarisme pour apaiser les maux de gorge. Elle est aussi légèrement anti-inflammatoire", précise Marie-Ange Guillemet, conseillère en phyto-aromathérapie et aromacologue. En revanche, "elle ne sera pas assez puissante sur les toux des asthmatiques, ou devra être utilisée en synergie avec d'autres plantes. La mauve est aussi un laxatif doux", idéal pour les enfants et les personnes âgées. La mauve est indiquée également dans les problèmes de peau, "pour soulager une piqûre d'insecte, des crevasses et des gerçures, et sur les yeux secs". Associée à l'argile verte, elle peut aider à soulager l'eczéma.

Sous quelle forme l'utiliser ?

  • En tisane de ses fleurs séchées : l'infusion est idéale à boire ou en gargarisme, dans les cas de toux, de bronchites, de constipation. Elle peut être appliquée (une fois refroidie) sur la peau : sur les yeux, les piqûres d'insectes, les crevasses, les gerçures.
  • En teinture-mère : pour soulager les toux, ou le soir au coucher en cas de constipation (uniquement chez les adultes).

Peut-on être allergique à la mauve ?

Il n'existe aucune allergie connue.

Posologie

  • En tisane : 1 poignée de fleurs séchées par litre d'eau bouillante. En boire 3 fois par jour, ou en gargarisme, dans les cas de toux, de bronchites, de constipation. "Cette infusion, une fois refroidie, peut être appliquée sur la peau : sur les yeux, les piqûres d'insectes, les crevasses, les gerçures, sur la durée des symptômes" indique l'experte.
  • En teinture-mère : 15 à 30 gouttes 2 fois par jour sur la durée des symptômes (toux), ou le soir au coucher en cas de constipation (uniquement chez les adultes).

Dangers et effets secondaires

Il n'existe pas de toxicité à la dose normale recommandée, en revanche la graine est toxique. Il faut toujours respecter les posologies indiquées sur les produits contenant de la mauve et demander conseil à un pharmacien spécialisé en cas de doute.

Contre-indications

La mauve s'utilise sans aucun danger, au dosage recommandé.

Grossesse

L'infusion de mauve en usage interne et externe peut être utilisée chez les femmes enceintes et allaitantes, sans excès.

Merci à Marie-Ange Guillemet, conseillère en phyto-aromathérapie et aromacologue.

Phytothérapie