Remèdes naturels contre la diarrhée : riz, banane, menthe, Coca...

"Remèdes naturels contre la diarrhée : riz, banane, menthe, Coca..."

Que ce soit à cause d'une gastro-entérite ou d'un aliment qui passe mal, lorsque le transit s'emballe, le ventre, gonflé, fait souffrir. Pour retrouver le calme intérieur, il existe de nombreuses solutions naturelles. Liste et explications avec Sylvie Hampikian, pharmacologue spécialisée en médecines douces.

Riz

Il possède des propriétés astringentes, absorbantes et adoucissantes qui aident à couper court à la diarrhée. Dès les premiers symptômes, préparez-vous une assiette de riz et, idéalement, conservez l'eau dans laquelle ce féculent à cuit pour l'utiliser en bouillon et profiter ainsi de ses actifs astringents dissouts dans l'eau de cuisson. Préférez le riz blanc, car le riz complet contient des fibres qui peuvent accentuer vos douleurs.

Jus de citron

Grâce à ses vertus antimicrobiennes cet agrume aide à traiter une diarrhée. Pour profiter de ses bienfaits, diluez le jus d'un demi citron dans un grand verre d'eau chaude et buvez-en jusqu'à 3 tasses par jour. Si l'acidité vous déplait, vous pouvez le sucrer d'une-demi cuillerée à café de miel.

Banane 

La banane contient des fibres solubles qui gonflent au contact de l'eau, cela permet de "mouler" les selles et de réduire la diarrhée liquide. "Vous pouvez en consommer une après chaque repas, à la place des autres fruits. En revanche, évitez les prunes, cerises et oranges qui peuvent accentuer la diarrhée", recommande Sylvie Hampikian.

Thym

C'est un excellent antiseptique gastro-intestinal. De plus, il stimule le système immunitaire. "Il est donc conseillé en cas de diarrhée d'origine infectieuse, notamment si elle s'accompagne de fièvre (toxi-infection, gastro-entérite virale). Prendre 2 ou 3 tasses de tisane de thym par jour", conseille notre expert.

Salicaire

Les fleurs de cette plante sont riches en tanins aux propriétés astringentes : elles resserrent les muqueuses de l'intestin, contribuant à calmer la diarrhée. Elles possèdent également des effets antispasmodiques et antiseptiques. Versez de l'eau frémissante sur une pincée de fleurs de salicaire. Laissez infuser 5 minutes, avant d'en boire 2 à 3 tasses par jour. Son goût est neutre. Vous pourrez l'agrémenter de quelques feuilles de menthe : en plus de rehausser le goût de votre boisson chaude, celle-ci possède des effets antidouleurs. Un coup double bienvenu !

Bouillon de légumes

Les bouillons de légumes avec des aromates (estragon, persil, thym, girofle, etc.) et éventuellement avec viande maigre (poulet, veau, boeuf…) n'ont pas pour effet de calmer une diarrhée mais ont l'avantage de réhydrater l'organisme. "D'autant plus qu'ils sont généralement un peu salés, or le sodium favorise la rétention de l'eau dans l'organisme", précise la pharmacologue.

Coca-cola

Cette boisson apporterait des bénéfices antiseptiques et apaisants, grâce à ses sucres et la quinine qu'elle contient, sur le système digestif qui aideraient à calmer à la fois la diarrhée et les nausées. A quelques conditions toutefois : qu'elle soit bue à température ambiante et sans bulle, au risque d'avoir l'effet inverse. Cette boisson permettrait aussi de réhydrater l'organisme, la diarrhée ayant tendance à provoquer une déshydratation.

Menthe Poivrée

Intéressante en cas de diarrhée associée au syndrome du côlon irritable. Elle favorise la digestion et assainit le système digestif. A prendre en tisane ou gélules.

Cannelle

"Cette épice contient du cinnamaldéhyde, un composé aromatique à la puissante action antibactérienne. Grâce à cela, la cannelle aide à traiter la diarrhée", assure notre expert. Vous profiterez de ses bienfaits en râpant de la cannelle sur une compote de pommes, une boisson chaude. La cannelle peut aussi être prise sous forme d'huile essentielle. L'huile essentielle de Cannelle de Ceylan est particulièrement puissante sur les infections intestinales, et traite efficacement les gastro-entérites et tourista des adultes grâce à son action anti-infectieuse. Dès les premiers symptômes, chez l'adulte, prenez une goutte d'HE de cannelle sur un comprimé neutre, un morceau de pain ou une cuillerée à café de miel. A prendre jusqu'à 4 fois par jour, durant 5 à 7 jours.

Les automassages

Pour tempérer votre transit et calmer les douleurs abdominales, allongez-vous sur le dos, les genoux pliés. Posez votre main à plat sur votre ventre, et dessinez de grands huit sur tout votre abdomen. Respirez amplement et lentement durant le massage. Commencez par une pression légère, mais n'hésitez pas à l'augmenter si vous en ressentez le besoin. Ces mouvements mobilisent les intestins et calment leur travail. Si ce souci de santé est lié au stress, apposez vos deux mains l'une sur l'autre sur votre plexus solaire, situé juste en-dessous du sternum, et faites de petits mouvements de haut en bas sur la zone, pendant 2 minutes. Pour terminer, massez le creux de votre main avec le coude du bras opposé : ce point de réflexologie apporte détente et sérénité.

Huiles essentielles

Deux huiles essentielles (HE) sont particulièrement conseillées contre la diarrhée : 

► HE de Cannelle de Ceylan : elle est particulièrement puissante sur les infections intestinales, et traite efficacement les gastro-entérites et tourista des adultes grâce à son action anti-infectieuse. Dès les premiers symptômes, prenez une goutte d'HE de cannelle sur un comprimé neutre, un morceau de pain ou une cuillerée à café de miel. A prendre jusqu'à 4 fois par jour, durant 5 à 7 jours.

► HE d'origan : grâce à ses vertus anti-infectieuses et antibactériennes, elle aide à venir à bout de la diarrhée de l'adulte. Dès les premiers symptômes, prenez une goutte d'HE sur un comprimé neutre, un morceau de pain ou une cuillerée à café de miel. A prendre jusqu'à 4 fois par jour, durant 5 jours.

Attention : Les huiles essentielles sont déconseillées aux personnes sujettes aux allergies, fragiles (insuffisance rénale et/ou hépatique) ainsi qu'aux enfants de moins de 7 ans. Ne pas utiliser chez la femme enceinte ou allaitante sans avis médical.

Précautions

  • Les huiles essentielles sont déconseillées aux personnes sujettes aux allergies, fragiles (insuffisance rénale et/ou hépatique) ainsi qu'aux enfants de moins de 7 ans. 
  • Ne pas prendre de manière prolongée en interne sans avis médical.
  • Ces conseils ne peuvent remplacer l'avis d'un médecin ou d'un pharmacien. Si les manifestations persistent ou s'aggravent, il est conseillé de consulter rapidement son médecin traitant.

Contre-indications

Contre-indication chez les femmes enceintes et allaitantes.

Merci à Sylvie Hampikian, pharmacologue spécialisée en médecines douces.

Remèdes naturels et autres médecines douces