Arthrite dentaire : traitements, durée, que faire en cas de crise ?

L'arthrite dentaire correspond à l'inflammation du ligament qui entoure la racine de la dent. Quelles sont ses causes ? Ses symptômes ? Quels traitements et remèdes naturels en cas de crise ? Le point avec le Dr Edmond Binhas, chirurgien-dentiste, président du groupement Dentéon Santé.

Arthrite dentaire : traitements, durée, que faire en cas de crise ?
© obencem - 123RF

Définition : qu'est-ce que l'arthrite dentaire ?

On parle habituellement d'arthrite dans le cas de l'inflammation d'une articulation. Cependant, on parle d'arthrite dentaire lorsque c'est le ligament qui entoure la racine de la dent qui est enflammé. Il ne s'agit donc pas d'une arthrite au sens premier et c'est par abus de langage qu'on emploie ce terme. 

Quelles sont les causes ?

Le Dr Edmond Binhas explique que l'on distingue plusieurs causes : 

  • Une réaction à un médicament. Le patient peut faire une réaction au produit utilisé par le dentiste pour obturer le canal radiculaire qui a dépassé l'apex de la dent et qui est donc au contact du ligament. On parle alors d'arthrite médicamenteuse.
  • Une infection de la pulpe de la dent qui atteint le ligament par l'intermédiaire de l'extrémité de la racine.
  • Une sinusite aiguë
  • Une agression répétée du ligament par un corps étranger (poils de brosse à dents, appareil mal ajusté, nettoyage trop brutal, arrêtes de poisson, croûtes de pain).
  • Des traumatismes comme le bruxisme, les troubles occlusaux ou des chocs violents peuvent provoquer une inflammation, tout comme un appareillage ou un implant mal adapté.

Quels sont les symptômes ?

L'arthrite dentaire se manifeste généralement par :

  • une douleur aiguë et persistante
  • des rougeurs au niveau de la gencive
  • des douleurs lors de la mastication dues à la mobilité de la dent
  • un œdème ainsi que des douleurs lors de l'ingestion d'une boisson chaude.

Non prise en charge, l'arthrite dentaire peut devenir chronique.

Quelle est la durée ?

"L'arthrite dentaire dure plusieurs jours et peut évoluer par poussées. D'où l'intérêt de consulter un dentiste rapidement afin qu'il puisse établir un diagnostic et proposer un traitement", indique le chirurgien-dentiste.

Quel est le diagnostic ?

"Le diagnostic est généralement assez facile à poser pour le dentiste. Il lui suffit de trouver les causes et surtout d'écouter la description de la douleur par le patient. L'examen buccal permettra d'affiner la cause et d'envisager son traitement", remarque le Dr Edmond Binhas. 

Quels traitements en cas de crise ?

Le traitement de l'arthrite dentaire commence par le traitement de la cause. Il peut s'agir soit de rétablir le bon équilibre dentaire en corrigeant un implant ou une prothèse mal adaptée, soit de soigner une carie, de réajuster l'appareil dentaire, ou de poser une gouttière en cas de mauvais contact ou bien encore en traitant la dent cariée voire même en la dévitalisant… Généralement, le traitement s'accompagne d'une prise d'antalgiques et/ou d'anti-inflammatoires pendant quelques jours pour que la douleur reste supportable le temps que l'inflammation disparaisse. En cas d'origine infectieuse, la prise d'antibiotiques peut être indiquée.

Quels remèdes naturels ?

Il n'existe pas d'automédication possible pour soigner cette pathologie. "Il est indispensable de prendre contact avec son praticien" insiste le Dr Edmond Binhas.

Arthrite dentaire sur une dent dévitalisée : que peut-on faire ?

L'arthrite dentaire peut également se propager sur une dent dévitalisée. "Les causes sont les mêmes que pour une dent "vivante", note le chirurgien-dentiste. Le traitement dépendra donc de l'origine de la pathologie".

Que faire en cas d'arthrite dentaire chronique ?

L'arthrite dentaire chronique n'existe que si les causes persistent et ne sont pas traitées. Il est donc primordial de suivre le traitement prescrit par le chirurgien-dentiste.

Quelle est la prévention ?

Il est assez simple de prévenir une arthrite dentaire en adoptant une bonne hygiène bucco-dentaire.

  • Se brosser méticuleusement les dents deux fois par jour après les repas pendant 2 minutes.
  • Ne pas hésiter à utiliser du fil dentaire ou des brossettes inter-dentaires pour pouvoir nettoyer les zones difficiles d'accès.
  • Utiliser des bains de bouche régulièrement. 
  • Faire au moins une visite annuelle chez le dentiste pour un détartrage et s'assurer de la bonne santé de sa dentition.
  • Consulter immédiatement en cas de douleur.

Merci au Dr Edmond Binhas, chirurgien-dentiste, président du groupement Dentéon Santé.

Dents