Cyprès : propriétés, bienfaits de la plante médicinale

Le "cyprès toujours vert" signe son efficacité dans le traitement de toutes les manifestations de l'insuffisance veineuse : jambes lourdes, varices, hémorroïdes... Il est utile également en cas de toux sèche, d'extinction de voix. Mode d'emploi et précautions avec Amélie Mounier, naturopathe.

Cyprès : propriétés, bienfaits de la plante médicinale
©  avictorero - 123RF

Nom de la plante médicinale

Egalement connu sous les noms de "cyprès toujours vert", cyprès pyramidal ou cyprès d'Italie, le cyprès (Cupressus sempervirens) est un conifère, de la famille des Cupressacées. Originaire d'Europe orientale, en particulier des bords de la mer Egée, il apprécie les climats chauds, et se plait aussi dans les jardins plus continentaux. Facilement reconnaissable à ses branches disposées en fuseau, le cyprès peut mesurer jusqu'à 25 mètres de haut et vivre près de 2000 ans.

Parties utilisées de la plante

Les parties utilisées sont les cônes, autrement appelés noix de cyprès, récoltés avant maturité.

Propriétés

Les cônes de cyprès renferment des flavonoïdes, aux propriétés anti-inflammatoires, et des leucoanthocyanes (ou tanins) qui protègent le système vasculaire et maintiennent le tonus veineux. Le cyprès est ainsi indiqué "pour soigner toutes les affections du système veineux et lympathique telles que les hémorroïdes, les varices, les varicosités, les jambes lourdes et douloureuses, les œdèmes des membres inférieurs, la congestion pelvienne, les métrorragies et les troubles de la ménopause, indique Amélie Mounier naturopathe. Il possède des propriétés toni-veineuses, vasoconstrictrives, décongestionnant du système lymphatique" et aide ainsi à mieux résorber le sang après un bleu par exemple. Le cyprès est également un antiseptique (désinfectant) interne et externe, ainsi qu'un anti-inflammatoire qui traite efficacement les toux irritatives, sèches et spasmodiques, les extinctions de voix en cas de laryngite et pharyngite. "Cette découverte est plus récente et moins pratiquée" précise l'experte. Le cyprès est enregistré dans la liste des plantes médicinales de la Pharmacopée française.

Posologie

  • En décoction : 15 à 25g de noix de cyprès pour 1 litre d'eau froide. Faire bouillir ¼ d'heure, laisser infuser 10 minutes. Prendre jusqu'à 3 tasses/ jour entre les repas.
  • En bain de siège pour les hémorroïdes, préparation en décoction comme ci dessus, puis laisser refroidir et quand l'eau est tiède, faire un bain de siège entre 10-15 min, 2 à 4 fois/ jour pour atténuer la douleur et favoriser une vasoconstriction qui limitera la dilatation des veines.
  • En huile essentielle (HE) en cas de toux sèche et spasmodique : prendre 1 goutte d'HE dans un peu de miel ou 1 cuillerée à soupe de sirop homéopathique contre la toux sèche à base de cyprès, 2 à 3 fois par jour, pendant 3 à 5 jours.
  • En huile essentielle (HE) en cas d'extinction de voix : prendre 2 gouttes associées à 1 goutte d'HE de thym à thujanol dans un peu de miel ou 1 cuillerée à soupe de sirop à base d'alpha-amylase (en pharmacie), 3 fois par jour, pendant 2 à 3 jours.
  • En huile essentielle (HE) en cas de crise d'hémorroïdes : déposer 3 gouttes sur une compresse stérile préalablement imbibée de 10 gouttes d'HV de calophylle inophyle et appliquer sur la muqueuse anale dès que possible, jusqu'à 3 fois par jour pendant 2 jours maximum. Il est également possible d'appliquer directement le mélange à la main sans prendre de compresse.
  • En huile essentielle (HE) en cas de jambes lourdes : ajouter 2 gouttes associées à 2 gouttes d'HE de menthe poivrée dans 1 grosse noix de gel d'aloe vera ou d'huile végétale de Calophylle et appliquer en massage des jambes (toujours du bas vers le haut), en fin d'après-midi. En complément, pour favoriser une bonne circulation veineuse et lympathique, vous pouvez aussi associer des huiles essentielles de Cyprès toujours Vert au Lentisque Pistachier, 1 goutte de chaque dans de l'huile végétale de Calophylle et masser vos jambes (toujours du bas vers le haut) 1 à 2 fois / jour lorsque les jambes sont gonflées, douloureuses…
  • En huile essentielle (HE) en cas de congestion pelvienne : mélanger 3 à 4 gouttes d'HE de cyprès toujours vert dans une huile végétale de votre choix et appliquer sur le bas ventre et bas du dos, 1 à 2 fois/ jour, de 5 à 7 jours.
Cupressus sempervirens cyprès
Cupressus sempervirens - Cyprès © 123RF-Iva Villi

Précautions d'emploi et contre-indications

  • L'utilisation du cyprès n'est pas recommandée aux femmes enceintes ou en période d'allaitement.
  • "L'huile essentielle a un effet hormon-like, il est donc déconseillé en cas d'antécédents de cancer hormonodépendant, mastose ou endométriose."
  • Si vous êtes sous traitement médicamenteux, prenez soin de le préciser à votre médecin ou à votre pharmacien avant de vous faire prescrire un traitement phytothérapeutique. Ces conseils ne remplacent pas l'avis d'un médecin ou d'un pharmacien. Si les symptômes persistent ou s'aggravent, il convient de consulter rapidement son médecin traitant.
  • En raison de ses effets irritants sur la peau, l'HE de cyprès toujours vert est à diluer au minimum à 10 %.

Effets secondaires indésirables

Les effets indésirables sont rares. Des troubles digestifs bénins et passagers peuvent apparaitre, ainsi que des allergies au pollen.

Une plante toxique ?

Ne pas utiliser l'HE de cyprès issu du bois du tronc dont la molécule principale est toxique pour le foie (vérifier la partie utilisée sur l'étiquette). "Et limiter la prise par voie interne, privilégier l'application locale " préconise la naturopathe. Enfin ne pas confondre l'HE de cyprès toujours vert avec celle de cyprès bleu de l'Arizona (Cupressus arizonica) qui peut être abortive et neurotoxique.

Merci à Amélie Mounier, naturopathe certifiée FENA, à Vincennes.

Phytothérapie