Aliments anti cholestérol : bienfaits, liste des plus efficaces

Le cholestérol est souvent diabolisé et chassé de notre alimentation. Mais quel est l'impact réel de ces aliments anti-cholestérol sur notre santé ? Et lesquels privilégier au quotidien pour faire baisser ce taux néfaste pour le coeur ?

Aliments anti cholestérol : bienfaits, liste des plus efficaces
© Elena Veselova - 123RF

Qu'est-ce que le cholestérol ? 

Le cholestérol fait partie de la famille des lipides. Il est le précurseur des hormones stéroïdiennes (œstrogènes, testostérone, etc.). C'est également un élément important des membranes cellulaires, notamment au niveau du cerveau. Comme les autres lipides, il est transporté dans le sang sous forme de lipoprotéines (VLDL, LDL ou HDL). Une concentration plasmatique en cholestérol élevée est un facteur de risque de maladies cardiovasculaires.

Rôle de l'alimentation dans le cholestérol

Dans l'organisme, le cholestérol provient essentiellement (75%) d'une synthèse endogène (par l'organisme lui-même) et d'une plus faible proportion (25%), de l'alimentation. La synthèse, comme l'absorption du cholestérol, font l'objet d'une régulation fine permettant d'assurer un niveau stable de cholestérol dans l'organisme. Dans l'alimentation, le cholestérol est exclusivement apporté par les produits animaux qui contiennent des graisses saturées (viandes, oeufs, fromages, lait entier, crème fraiche, beurre...). Dans les végétaux, les phytostérols, des molécules ressemblant au cholestérol, sont présentes en très faibles quantités.

Liste des aliments les plus efficaces pour faire baisser son cholestérol 

Pour limiter un excès de cholestérol, il faut miser sur les aliments : 

  • Riches en fibres pour limiter l'absorption des graisses saturés : ce sont principalement les fruits et légumes, les céréales complètes (riz, quinoa, pain complet, au levain...) et légumineuses (lentilles, pois chiches...)
  • Riches en antioxydants protecteurs que sont les vitamines C et E et le béta-carotène, les caroténoïdes, les polyphénols : ces éléments sont fournis essentiellement par les fruits et légumes frais ;
  • Riches en oméga 3 et oméga 9 tels que les huiles d'assaisonnement (huile d'olive, de colza, huile de noix...), les produits de la mer dont les poissons gras (sardines, maquereaux, saumon, thon...) et les fruits oléagineux (amandes, noix, noisettes, avocat...).
  • Pauvres en acides gras saturés en préférant les viandes maigres, les produits laitiers peu gras (yaourts nature, fromage de brebis ou de chèvre)

Découvrir aussi :

Quels résultats espérer ?

L'hyper-cholestérolémie est un facteur de risque avéré des maladies cardiovasculaires mais le rôle du cholestérol alimentaire dans la survenue de ces maladies reste controversé. Les nombreuses études d'intervention chez l'homme qui ont examiné l'effet du cholestérol alimentaire sur les lipides plasmatiques, ont obtenu des résultats contradictoires. L'ensemble des données disponibles ne penche pas en faveur d'un rôle clé du cholestérol alimentaire dans la survenue des maladies cardiovasculaires. L'alimentation "anti-cholesterol" ne serait donc pas une cible prioritaire pour prévenir les maladies cardiovasculaires.
HanselB, GiralP (2015) Cholesterol alimentaire et morbi/mortalité cardiovasculaire, Cahier de nutrition et de diététique ;50 :202-208

Agissent-ils sur le diabète et l'hypertension ?

Le diabète et l'hypertension, tout comme le cholestérol sont des facteurs de risques des maladies cardiovasculaires. Afin de réduire ces risques, l'alimentation préconisée est donc la même : elle doit être variée et équilibrée, riche en fibres, en acides gras insaturée et limitée en sucres.