Intoxication à l'eau de Javel : symptômes, que faire ? 

Chargement de votre vidéo
"Intoxication à l'eau de Javel : symptômes, que faire ? "

L'exposition à l'eau de Javel est un des accidents domestiques le plus redoutés. Il suffit que l'eau de Javel ait été transvasée dans une bouteille vide d'eau minérale pour que quelqu'un de la famille la boive par inadvertance… Que faire dans ce cas ? Quels sont les symptômes les plus fréquents ? Est-ce une urgence ?

L'eau de Javel, ou hypochlorite de sodium, est un puissant agent anti-infectieux et blanchissant. C'est un caustique (c'est-à-dire qu'elle fait partie des substances capables de brûler les matières vivantes et de détruire les tissus) de la famille des oxydants, commercialisé dans des contenants distinctifs en matière plastique pour éviter au maximum les accidents. Mais l'intoxication aux caustiques (dont l'eau de Javel) est tout de même la troisième cause d'intoxications domestiques en France (Source CAP TV Paris 2003). L'ingestion d'eau de Javel demeure le plus souvent bénigne, car elle est rarement consommée en grande quantité. "La Javel pure brûle très fortement, et on le sent immédiatement, ce qui fait que généralement, les patients n'en ingèrent pas beaucoup ", explique le docteur Jacques Majer, médecin ORL et chirurgien cervico-facial. D'une façon générale, la lésion est proportionnelle au temps de contact avec la paroi digestive. Lorsqu'elle est ingérée en très petite quantité, ou diluée, elle provoque de simples irritations. En revanche, cette intoxication peut provoquer des brûlures au niveau des muqueuses, comme la bouche, mais aussi dans l'œsophage ou l'estomac, lorsqu'elle est ingérée pure et en grande quantité. Il en est de même des eaux de Javel étrangères ou de fabrication artisanale (ajout de potasse ou de soude). "En cas d'ingestion en très grande quantité, le pronostic vital est engagé et le patient doit être hospitalisé d'urgence ", insiste le médecin. 

Quels sont les symptômes d'une intoxication à l'eau de Javel ?

"Le premier symptôme, particulièrement pour l'eau de javel concentrée, est la brûlure. D'après ce que j'ai entendu, c'est une douleur presque insoutenable, on le sent immédiatement ", décrit le médecin. Mais, "quand on ingère ou qu'on respire de l'eau de Javel diluée, on ne sent pas forcément le goût et il peut ne pas y avoir de symptômes immédiatement, ils vont se déclarer peu à peu ", précise le médecin. Ces symptômes seront alors moins violents, les plus fréquemment rapportés sont :

  • Une irritation oropharyngée
  • De la toux
  • Des douleurs oropharyngées 
  • Des vomissements

Il faut savoir que selon l'étude de CAP TV, 33% des cas d'exposition concernaient des enfants de moins de 5 ans. Il faut donc être particulièrement vigilant en cas d'apparition de ces symptômes. 

Quels sont les risques si on boit de l'eau de Javel ?

Quand on ingère de l'eau de javel diluée, les risques sont moins importants et la vie du patient n'est pas en danger. Cependant, quand il s'agit d'eau de javel pure, cela devient alors une urgence. "Le risque avec l'eau de Javel concentrée que l'on boit, c'est qu'elle mousse dans l'estomac, puis ça remonte dans l'œsophage, et crée une inflammation qui remonte aux poumons ", décrit-il. L'eau de javel peut, dans les cas les plus graves, engranger des complications, comme une médiastinite, c'est-à-dire une infection rare et grave du médiastin, l'espace du thorax contenu entre les deux poumons. "C'est une véritable urgence, puisqu'un patient sur deux succombe à ce type d'infection ", alerte le médecin.

Quels sont les risques des vapeurs d'eau de Javel ?

Avec la peur du coronavirus, certains Français se sont récemment mis à utiliser l'eau de Javel de manière intensive pour nettoyer leurs affaires personnelles en contact avec l'extérieur. Ainsi, les centres d'antipoison ont rapporté une hausse des consultations pour les symptômes d'intoxication à l'eau de Javel. En effet, "les vapeurs d'eau de javel peuvent causer des irritations même s'il n'y a pas de contact direct avec le produit ", nous informe le docteur. Parmi ces symptômes, il y a de la toux, des nausées, des maux de tête... "Ça va chauffer au niveau des yeux, des muqueuses nasales et des muqueuses pulmonaires ", précise-t-il.

Il ne faut surtout pas pas boire d'eau après avoir ingéré de l'eau de Javel.

Est-ce une urgence ? Que faire ?

Il y a deux cas de figure :

  • Si vous, ou l'un de vos proches, avez bu de l'eau de Javel, que ce soit concentrée ou diluée, oui, c'est une urgence. Il faut alors se rendre le plus rapidement possible aux urgences. Ainsi, les médecins réaliseront une endoscopie digestive pour évaluer la gravité des lésions respiratoires et digestives causées par le produit. Si les lésions ne sont pas importantes (en cas d'ingestion d'eau de Javel diluée ou d'une légère quantité d'eau de Javel pure), un lavage d'estomac sera pratiqué. En cas de complications, comme une perforation d'organe, ou encore de péritonite, le pronostic vital est engagé. Une opération devra être pratiquée le plus rapidement possible.
  • Si vous, ou l'un de vos proches, avez respiré des vapeurs de Javel qui vous piquent les yeux ou la gorge, dans ce cas, il n'y a pas besoin de se rendre aux urgences. "Il faut bien se rincer les yeux en continu pendant vingt minutes à l'eau tiède, faire un lavage de nez au sérum physiologique et aérer la pièce ", conseille notre interlocuteur.

Qu'est-ce qu'il ne faut pas faire ?

Lorsqu'on a ingéré de l'eau de Javel, que ce soit pur ou pas, il y a trois choses à ne pas faire :

  • Il ne faut pas boire d'eau, cela peut empirer la situation, sauf si elle était très diluée (mais un lavage d'estomac sera tout de même nécessaire)
  • Il ne faut surtout pas se faire vomir, car la Javel peut alors toucher plus d'organes comme la trachée et causer une plus grande inflammation
  • Il ne faut pas prendre de pansement gastrique, cela est inutile

Merci au Dr Jacques Majer, médecin ORL et chirurgien cervico-facial.

Symptômes et questions diverses