Maigrir à l'adolescence : régime, sport, dans quels centres ?

Une prise de poids est tout à fait normale avant la puberté. Toutefois, si celle-ci est trop importante et ne se stabilise pas, il est important que les parents s'en inquiètent. Pourquoi grossit-on à l'adolescence ? Comment maigrir avec un régime ? Avec le sport ? Quels dangers ? On fait le point avec Arnaud Cocaul, médecin nutritionniste à Paris.

Maigrir à l'adolescence : régime, sport, dans quels centres ?
© luismolinero - stock.adobe.com

Pourquoi grossit-on à l'adolescence ? 

Juste avant la puberté, à la fin de l'enfance, une prise de poids est tout à fait normale. "C'est physiologique. Chez les jeunes filles notamment, cela leur permet d'avoir leurs règles, car il faut de la masse grasse. Cela permet la maturation des hormones. Il s'agit d'une mise en réserve de l'énergie qui anticipe l'accélération du métabolisme et du développement corporel", explique Arnaud Cocaul, médecin nutritionniste à Paris. 

A quel moment les parents doivent-ils s'inquiéter ?

"L'emballement de la courbe de poids doit interpeller les parents", note le Dr. Cocaul. Pour le médecin il est important avant tout de vérifier si le début de cette prise de poids correspond à un événement traumatisant pour l'enfant ou l'adolescent. "Décès, divorce, tensions dans la famille... Il faudra mettre tout cela à plat pour que le processus de perte de poids aboutisse. L'aspect psychologique est indispensable dans la prise en charge", ajoute le spécialiste. Selon une enquête de la Drees, publiée en 2019, en 2017, 18% des adolescents en classe de troisième étaient en surcharge pondérale et 5 % obèses. "Entre 2009 et 2017, les prévalences sont à la hausse, aussi bien en ce qui concerne la surcharge pondérale (respectivement 17 % à 18 %) que l'obésité (3,8 % en 2009, contre 5 % en 2017)", note le rapport. 

Quel est l'IMC à l'adolescence ?

L'IMC est l'Indice de Masse Corporelle qui correspond au poids divisé par la taille au carré. Il permet d'évaluer la corpulence d'un individu. Chez les adolescents, en période de croissance, il doit être interprété en fonction de l'âge et du sexe. La courbe de corpulence est l'un des critères essentiels pour poser un diagnostic et pronostiquer une prise de poids. Pour calculer l'IMC chez l'enfant et l'adolescent, on doit connaître son poids, sa taille, son âge et son sexe. On reporte l'IMC sur la courbe de corpulence qui correspond au sexe de l'enfant dans le carnet de santé. 

Comment maigrir avec un régime ? 

Le premier réflexe ? Ne jamais parler de régime ni soumettre un adolescent à un régime restrictif, ce serait totalement contre-productif. "Il faut être extrêmement prudent avec cela. C'est en faisant des régimes que de nombreux adolescents, surtout des adolescentes, développent des troubles alimentaires. Cela entraîne de lourdes connaissances pour la santé, pouvant aller jusqu'à la mort. On parle là d'un véritable problème de santé public qui  tend à s'intensifier. Donc pas de régime", met en garde Arnaud Cocaul. 

Ne jamais parler de régime ni soumettre un adolescent à un régime restrictif

Dans cette logique, il n'y a aucun interdit alimentaire. "Sinon, la démarche est vouée à l'échec. Il faut lui apprendre à bien manger et l'empêcher de grossir. S'il est pris en charge suffisamment tôt, étant donné qu'il continue de grandir, l'adolescent n'a pas forcément besoin de perdre du poids. L'objectif n'est pas de perdre du poids mais de ne pas prendre de poids", nuance notre expert. Pour empêcher l'installation des kilos chez l'enfant et l'adolescent, il est essentiel d'en finir avec les mauvaises habitudes comportementales, comme manger devant la télévision ou un ordinateur. 

Quelles règles instaurer ? 

  • Manger à table, sans aucun écran 
  • Manger à chaque repas, y compris au petit-déjeuner, ce qui permet d'éviter les fringales et une consommation rapide de nourriture souvent trop grasse et trop sucrée  
  • Manger aux heures des repas et pas en dehors
  • Ne pas manger sur un lit ou dans un canapé

"Par ailleurs, il est important de consommer moins d'aliments transformés et de bouger. C'est ce qu'il faut regarder et encadrer. Si l'adolescent a bien compris l'enjeu, il perdra du poids sans avoir une seule fois avoir entendu le mot régime, ni être entré dans un régime", assure le nutritionniste.  

Comment maigrir avec le sport ? 

Il est évidemment recommandé de l'inciter à faire un peu d'exercice physique, sans tomber dans l'excès. "Dans ma pratique, je mène un interrogatoire pour comprendre le mode de vie de l'adolescent : combien de temps passé devant la télévision par jour, quelle activité sur une semaine, combien de temps de marche... ? On s'aperçoit souvent que certains adolescents ne bougent pas du tout". Une situation qui peut rapidement devenir délétère. Selon les recommandations du site Ameli.fr, chez un jeune âgé de 12 à 17 ans, il est nécessaire de planifier au moins une heure d'activité physique d'intensité modérée à élevée par jour, de limiter la sédentarité -soit ne pas rester assis plus de 2 heures consécutives- et dormir entre 8h30 et 9h30 par nuit. Le sommeil est en effet un paramètre important car la fatigue active la sensation de faim et l'envie de manger. 

Comment maigrir en centre ? 

Ces centres habilités pour la prise en charge de l'obésité de l'enfant et l'adolescent peuvent effectivement être très bénéfiques pour la santé. "Mais la France compte très peu de centres de ce type et le délai d'attente est bien trop long, au moins un an pour la plupart. La priorité est donc donnée aux cas les plus graves, ce qui est tout à fait normal, mais, si rien n'est fait, la situation peut se dégrader très rapidement pour les autres ado...", regrette le professionnel.

Quels médicaments pour maigrir à l'adolescence ? 

La prise de médicament est absolument déconseillée et dangereuse. "Il ne faut pas prendre de médicaments pour maigrir à l'adolescence. Aucun n'est autorisé actuellement en France et tant mieux car les effets secondaires sont trop importants. Ce genre de risques pour un adolescent ne vaut vraiment pas le coup !"

Quels dangers ? 

La prise de poids anormale à l'adolescence est une situation sérieuse qui nécessite une prise en charge rapide. "Plus vous tardez, plus l'adolescent risque de pérenniser son obésité, de développer des pathologies comme le diabète, l'apnée du sommeil, l'hypertension...", explique le médecin. La prise de poids excessive est dangereuse, tout comme un régime restrictive. "L'adolescence est une période physiologiquement très exigeante et les risques de carences sont réels : fatigabilité, moindre résistance aux infections, douleurs musculaires... "

Quelles précautions ?

  • Ne pas aller trop vite
  • Etre suivi par un spécialiste 

Merci à Arnaud Cocaul, médecin nutritionniste à Paris, pour son expertise. 

Régimes et équilibre alimentaire