Vicodin : définition, effets, une drogue, un opioïde ?

Vicodin® est un médicament qui présente un effet antidouleur puissant. Qu'est-ce que c'est exactement ? Un médicament opioïde ? Une drogue ? Dans quels cas l'utiliser ? Est-il disponible en France ?

Vicodin : définition, effets, une drogue, un opioïde ?
© ivantaborov-123RF

Définition : qu'est-ce que Vicodin ? 

Vicodin® est le nom de marque d'un médicament commercialisé par les laboratoires Abbott, il renferme une association de deux molécules analgésiques : le paracétamol (500 mg par comprimé) et l'hydrocodone (5 mg par comprimé). Le Vicodin® n'est pas commercialisé en France, tout comme sa substance active, l'hydrocodone.

Est-ce un opioïde ? 

Le médicament Vicodin® comporte un analgésique non opioïde de palier 1 (le paracétamol) et un analgésique opioïde de palier 2 (l'hydrocodone). Les opioïdes regroupent les médicaments utilisés en thérapeutique (morphine, tramadol, hydrocodone, etc.) et les drogues illicites (héroïne). Une substance opioïde est une molécule dérivée de l'opium qui présente des effets comparables à ceux de la morphine. En activant les récepteurs aux opiacés mu (μ), kappa (κ) et delta (δ), elle exerce une action puissante contre la douleur. 

Quels sont les effets de Vicodin ? 

En fonction des doses administrées, Vicodin® présente des effets variables. Aux doses recommandées, les effets thérapeutiques se caractérisent par des propriétés antitussives, antalgiques voire analgésiques. De plus, une somnolence sans gravité peut survenir, mais ne constitue pas l'effet recherché. À fortes doses, des effets secondaires sévères apparaissent tels qu'une altération des fonctions mentales et physiques rendant certaines tâches impossibles à réaliser (conduire une voiture, utiliser une machine ou encore travailler). Un surdosage important mène à une dépression respiratoire dont la gravité dépend de la dose administrée. De plus, une somnolence intense induisant un coma, un relâchement musculaire, des sueurs froides, un rythme cardiaque lent et une hypotension viennent compléter le tableau clinique. Dans les cas les plus graves, un surdosage en Vicodin® peut causer une asphyxie et un arrêt cardiaque conduisant à la mort.

Pourquoi est utilisé Vicodin ? 

Vicodin® est utilisé pour traiter les douleurs d'intensité modérée à sévère chez des patients souffrant d'un cancer et ayant subi une opération chirurgicale ou un traumatisme. Ce médicament est prescrit dans ces indications lorsque des analgésiques de palier 1 (paracétamol, anti-inflammatoires non stéroïdiens) sont inefficaces. En outre, Vicodin® est indiqué dans le traitement de la toux sèche en raison de la propriété antitussive de l'hydrocodone.  

Est-ce considéré comme une drogue ? 

Vicodin® peut être considéré comme une drogue psychoactive. Comme tous les opioïdes, la prise d'hydrocodone à fortes doses ou sur une longue période peut conduire à un état de dépendance comparable à celui d'une drogue. Le médicament est défini comme une drogue dès lors qu'une situation de dépendance psychique voire physique s'installe et que l'activité mentale est perturbée par des effets néfastes sur la concentration, la mémoire et les perceptions. Un individu dépendant à Vicodin® est contraint d'augmenter les doses en raison du phénomène d'accoutumance. Pour limiter la dépendance, le traitement doit être instauré et interrompu de manière progressive.

Est-il commercialisé en France ?

Non, Vicodin® n'est pas commercialisé en France, tout comme sa substance active, l'hydrocodone. En France d'autres opioïdes équivalents sont disponibles (codéine, dihydrocodéine, poudre d'opium). Aux Etats-Unis, l'hydrocodone constitue le médicament opioïde le plus couramment prescrit. En effet, plusieurs associations d'hydrocodone et de paracétamol (appelé acétaminophène) sont commercialisées à différents dosages et sous plusieurs noms de spécialités. 

Sources : 
- Laboratoires Abbott
- Hydrocodone à libération prolongée – cadeau ou malédiction ? Krashin D., Murinova N., Trescot A. (2013). Extended-release hydrocodone – gift or curse ? Journal of Pain Research, 6, 53-57.
- Hydrocodone et acétaminophène. Habibi M., Kim P. (2022). Hydrocodone and Acetaminophen.

Définitions et conseils