Glucosamine : indication, arthrose, danger, effets

La glucosamine (sulfate ou chlorhydrate de glucosamine) est un acide aminé que fabrique l'organisme à partir du glucose et de la glutamine. Cette substance permet de maintenir en bonne santé le cartilage articulaire. Elle est vendue en tant que complément alimentaire ou médicament. Précisions avec Augustine Pithon, pharmacienne.

Glucosamine : indication, arthrose, danger, effets
© fahroni-123RF

Définition : qu'est-ce que la glucosamine ? 

La glucosamine est une substance que le corps synthétise naturellement à partir de la glutamine (un acide aminé) et du glucose. La glucosamine sert à renforcer le cartilage et les articulations. Si le processus de synthétisation de la glucosamine dysfonctionne, les cartilages vont perdre de leur robustesse et ainsi favoriser l'apparition de l'arthrose. C'est en raison de ses propriétés que la glucosamine est vendue en tant que complément alimentaire ou médicament. La glucosamine existe sous diverses formes. De façon générale, le traitement doit être pris entre un mois et un mois et demi avant d'en ressentir pleinement les effets. Généralement la glucosamine est associée à la chondroïtine (qui favorise la reconstruction du cartilage), en particulier si le soulagement est insuffisant après deux mois de traitement. 

Comment agit la glucosamine ? 

La glucosamine est extraite de la carapace de certains crustacés tels que les crevettes, les crabes ou les langoustines. "On ne sait pas exactement son mécanisme d'action", reconnait Augustine Pithon, pharmacienne. "Elle augmenterait l'action lubrifiante du liquide synovial - qui sert à limiter les frictions lors des mouvements – et qui est naturellement présent dans les articulations"

Quelles sont les indications de la glucosamine ? 

"La glucosamine est utilisée pour lutter contre les symptômes de l'ostéoarthrite (plus connue sous le nom d'arthrose) lorsque celle-ci est légère ou modérée", poursuit la pharmacienne. "Elle permet en effet d'agir au niveau de la douleur et de rendre un peu de mobilité aux articulations touchées". La glucosamine est surtout employée en cas d'arthrose du genou mais également en cas d'arthrose de hanche (elle se révèle peut efficace en cas d'arthrose vertébrale). De plus, la glucosamine est utilisée pour ralentir l'évolution de l'arthrose. Dans certains cas, elle permet d'éviter une intervention chirurgicale visant à mettre en place une prothèse. Enfin, on l'utilise pour accélérer la guérison chez les athlètes ayant été victimes d'une blessure articulaire (notamment au niveau du genou). En 2012, les autorités de santé européennes (EFSA, European Food Safety Authority et la Commission européenne) se sont prononcées sur certaines allégations santé des compléments alimentaires contenant de la glucosamine. Après examen des données scientifiques, elles ont estimé que ces produits ne peuvent pas prétendre à :

  • soulager ou prévenir les inflammations ;
  • renforcer la résistance du corps aux infections et stimuler le système immunitaire ;
  • ralentir ou réduire le processus de destruction du cartilage et, conséquemment, réduire le risque d'arthrose ;
  • favoriser la mobilité des articulations, la santé des surfaces articulaires, des cartilages, des ligaments, des os, des vaisseaux sanguins ou de la peau.

Ces revendications d'effet sont désormais interdites pour les compléments alimentaires contenant de la glucosamine. 

Quels bienfaits contre l'arthrose ? 

"La glucosamine possède un effet analgésique et anti inflammatoire", assure notre interlocutrice. "Elle permet ainsi de soulager les symptômes de l'arthrose légère à modérée (douleur, mobilité restreinte) avec moins d'effets indésirables que les anti-inflammatoires non stéroïdiens. En revanche, elle n'est pas efficace sur l'arthrose lombaire".

Quels médicaments contiennent de la glucosamine ? 

La glucosamine est utilisée dans plusieurs médicaments, soit sous forme de comprimés dans Dolenio®, Flexea® et Voltaflex®, soit sous forme de gélules, dans Structoflex®, soit sous forme de solution buvable, dans Osaflexan®.

Quels sont les effets secondaires et danger de la glucosamine ? 

En mars 2019, l'ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) a signalé avoir reçu des signalements d'effets indésirables suite à la prise de compléments alimentaires contenant de la chondroïtine sulfate et/ou de la glucosamine. Les effets signalés sont variés : nausées, diarrhées, aigreurs d'estomac, maux de ventre, rougeurs et démangeaisons, hépatites ou purpura (lésions hémorragiques de la peau). 

Quelles sont les contre-indications de la glucosamine  ?

"Par mesure de précaution on n'utilisera pas de glucosamine chez la femme enceinte et allaitante car aucune étude clinique n'a été réalisée à ce jour", insiste notre pharmacienne. "Elle est également à utiliser avec précaution chez les patients sous anticoagulant oraux type AVK".

Merci à Augustine Pithon, pharmacienne Evolupharm à Beauvais (60).

Principes et substances actives