Antidouleurs naturels : puissants, règles, dent, lesquels ?

Mal de dent, mal de tête, arthrose, règles... Voici les plantes et huiles essentielles antidouleurs incontournables à avoir à la maison pour calmer les douleurs aiguës et chroniques.

Antidouleurs naturels : puissants, règles, dent, lesquels ?
© Huile essentielle de clou de girofle / 123RF-windnarsil

Mal de dent, de tête, arthrose... Le premier réflexe en cas de douleur est bien souvent de prendre un médicament : paracétamol, ibuprofène... Les traitements dits allopathiques ont l'avantage de soulager rapidement mais peuvent à la longue entraîner des effets secondaires. On les évite ainsi quand les douleurs durent, se répètent comme celles liées aux rhumatismes, migraines... Dans ce cas, il peut être bon de connaître les plantes et huiles essentielles antidouleurs. Liste des incontournables à avoir à la maison pour calmer les douleurs aiguës et chroniques.

Reine-des-prés et écorce de saule contre les maux de tête

La Reine-des-prés comme l'écorce de saule sont deux antidouleurs naturels quasi incontournables. "C'est à partir de ces plantes qu'a été créée l'aspirine car l'une et l'autre contiennent des dérivés salyciliques qui sont des molécules antidouleurs" rappelle Marie Borrel, auteure avec le Dr Yann Rougier du "Guide des antidouleurs naturels" aux Editions Leduc. La Reine-des-prés et l'écorce de saule vont être surtout efficaces contre les douleurs articulaires et les maux de tête. Moins pour calmer des douleurs de règles.

► Décoction d'écorce de saule : mettre 1 cuillère à soupe d'écorce séchée dans 25 cl d'eau froide, faire chauffer et baisser le feu juste avant l'ébullition, laisser cuire 2 minutes, arrêter le feu et infuser 10 minutes. Filtrer et boire 3 bols par jour. La plante est aussi disponible sous forme de gélule.

► Infusion de Reine-des-prés : faire chauffer 25 cl d'eau, arrêter quand elle est bouillante puis verser sur une demie-cuillère à soupe de Reine-des-prés (sommités fleuries avec ou sans feuilles). Infuser 10 minutes, filtrer et boire 2 à 3 bols par jour. La plante est aussi disponible sous forme de gélule.

Attention : les personnes allergiques à l'aspirine doivent demander un avis médical avant de consommer ces plantes puisqu'il existe un risque de réactions secondaires. En cas de doute, demander conseil en pharmacie.

Le bicarbonate de soude contre les brûlures d'estomac

Le bicarbonate de soude alimentaire dispose d'un effet anti-acide : "Il neutralise rapidement l'acidité dans l'estomac en cas de brûlure digestive ou de reflux gastro-oesphagien (RGO)" expliquent le Dr Yann Rougier et Marie Borrel.

Verser 1 cuillère à café de bicarbonate de soude alimentaire dans un demi-verre d'eau à température ambiante, mélanger bien et boire immédiatement. Le bicarbonate n'a pas de contre-indications.

La gaulthérie contre les douleurs articulaires 

En cas de douleur articulaire avec une articulation rouge et chaude (signe d'inflammation), on privilégie la gaulthérie couchée en huile essentielle. C'est une huile essentielle vasodilatatrice, anti-inflammatoire et antalgique.

► Ponctuellement : 3 à 5 gouttes pures d'huile essentielle de gaulthérie en friction ou massage sur la zone douloureuse. Si la zone est grande, il faut diluer 30 gouttes d'huile essentielle dans 15cl d'huile végétale (argan par exemple).

► Contre-indications : enfant, femmes enceintes, allaitantes, personnes allergiques aux dérivés salicylés (aspirine), hémophiles, sous traitements à base d'aspirine, d'anticoagulants ou héparines, personnes à peau sensible.

L'huile essentielle de menthe poivrée en cas de piqûre

L'huile essentielle de menthe poivrée est particulièrement efficace pour soulager une piqûre d'insecte localisée (moustique...). Il suffit d'en mettre une goutte pour sentir immédiatement ses effets rafraîchissants et légèrement anesthésiants. Il faut l'éviter par contre sur de grandes zones car elle peut refroidir le corps en profondeur (jamais dans un bain par exemple), ainsi que sur une peau lésée ou irritée.

► Contre-indications : enfant, femmes enceintes, allaitantes, asthmatiques, épileptiques, hypertendus.

La camomille contre les règles douloureuses

La grande camomille en tisane est assez efficace pour soulager des douleurs de règles. "C'est une grande plante antidouleur mais elle n'a pas la même sphère d'action que la reine-des-prés et l'écorce de saule. Comme elle est apaisante, elle va davantage agir sur les douleurs liées au stress" précise notre interlocutrice. L'huile essentielle d'estragon (5 gouttes) diluée dans une cuillère d'huile végétale peut aussi s'appliquer en friction sur le bas du ventre pour apaiser des douleurs de règles. Enfin, ne pas oublier la bonne vieille méthode de la bouillote chaude sur le ventre, allongée dans un endroit calme sans trop de lumière.

► Infusion de grande camomille : faire chauffer 25 cl d'eau, arrêter quand elle est bouillante puis verser une demie-cuillère à soupe de grande camomille. Infuser 10 minutes, filtrer et boire 2 à 3 bols par jour.

L'harpagophytum contre les douleurs d'arthrose

Les douleurs d'arthrose sont chroniques. Rien à voir avec une douleur liée à un mal de dent qui survient brutalement et se calme après une visite chez le dentiste. Là, la douleur ne régresse pas et surtout ne disparait jamais vraiment. "Il faut apprendre à vivre avec et c'est là que les solutions naturelles deviennent intéressantes car quand on a une douleur ponctuelle on peut prendre un comprimé de paracétamol, quand on a des douleurs régulières, aucun antidouleur allopathique ne peut être pris régulièrement sans surveiller les doses. Les alternatives naturelles permettent de prendre le comprimé uniquement quand on a une crise violente" explique Marie Borrel. Contre l'arthrose, la plante incontournable c'est l'harpagophytum, plus précisément sa racine. Cette plante que l'on peut trouver en vrac en herboristerie, magasin bio ou pharmacie est systématiquement présente dans les compléments alimentaires de l'arthrose. Elle atténue la douleur et freine un peu l'usure du cartilage. Elle s'utilise en cure pour contrer le phénomène dégénératif à l'origine de l'arthrose. La respiration et la relaxation peuvent aussi aider à passer les crises arthrosiques douloureuses.

► Décoction de racine d'harpagophytum : faire tremper la racine séchée d'harpagophytum pendant 4 heures dans l'eau froide. Mettre 1 demie-cuillère à soupe dans 25 cl d'eau froide, faire chauffer jusqu'à ébullition, arrêter le feu et laisser infuser 10 minutes. Filtrer et boire 2 bols par jour, loin des repas. La plante est aussi disponible sous forme de gélule.

Du lavandin super contre les crampes

En huile essentielle, le lavandin super est analgésique et décontractant. Il est ainsi conseillé en cas de crampes musculaires. Autre avantage, le lavandin super (comme la lavande) détend et participe au sommeil ce qui peut aider quand les crampes surviennent la nuit.

Mettre 5 à 10 gouttes de l'huile essentielle pure et masser la zone douloureuse pour faire pénétrer.

Le clou de girole contre le mal de dent

Le clou de girofle est un remède naturel réputé pour soulager les douleurs dentaires. On peut utiliser son huile essentielle à raison d'une goutte sur le bout du doigt pour masser la gencive douloureuse plusieurs fois par jour. "Cela contribue à assainir l'infection, l'inflammation et à atténuer la douleur" précise Marie Borrel. Excellent remède à prendre en attendant d'aller consulter son dentiste. La visite chez ce dernier reste incontournable pour traiter la cause du mal de dent. L'huile essentielle apaise uniquement le symptôme.

Prendre le temps de respirer pour réduire la douleur

Prendre le temps de respirer détend. Plus on pratique des exercices de respiration, plus "la sécrétion de neurohormones s'équilibre naturellement favorisant celles du calme et du plaisir au détriment de celle du stress et de la tension nerveuse. Le seuil de perception de la douleur se modifie en douceur" expliquent le Dr Yann Rougier et Marie Borrel.

► Exercice en cas de douleur ponctuelle : assis, le dos bien droit, les pieds au sol, les mains posées à plat sur les cuisses, épaules détendues, les yeux fermés de préférence ou fixes, inspirer doucement en comptant jusqu'à 3 ou 4 puis souffler en comptant jusqu'à 6 ou 8. Recommencer pendant 3 minutes et rouvrir les yeux.

► Exercice en cas de douleur chronique : dans la même position qu'au-dessus, inspirer en comptant lentement jusqu'à 3, bloquer le souffle pendant la même durée puis souffler plus lentement en comptant jusqu'à 6, relâcher le ventre sans inspirer en comptant jusqu'à 3 et inspirer à nouveau. A faire pendant 10 minutes au moins 3 fois par jour.

L'efficacité des antidouleurs naturels est-elle puissante ?

Ils ont des molécules qui améliorent l'assimilation et empêchent toute brutalité sur le corps. Elles sont moins agressives que les médicaments

L'antidouleur naturel ne soulagera pas aussi vite qu'un comprimé de paracétamol ou d'aspirine car le médicament est plus concentré en principe actif "mais en prenant de l'aspirine, vous risquez des effets secondaires qui ne sont pas dans les plantes. Les antidouleurs naturels ont des molécules qui améliorent l'assimilation et empêchent toute brutalité sur le corps. Elles sont moins agressives que les médicaments" argue Marie Borrel. Il faut cependant toujours bien respecter la posologie des plantes et huiles essentielles car elles ne sont pas dénuées de risque et comportent elles-aussi des effets secondaires si elles ne sont pas utiliser avec précautions. En cas de doute, ne pas hésiter à demander conseil à un pharmacien.

Quelles précautions avec les solutions naturelles antidouleur ?

  • Toujours respecter les posologies indiquées sur les emballages des compléments alimentaires à base de plantes.
  • Ne pas utiliser d'huile essentielle seule par voie orale sans prescription médicale (pas de problème en friction, massage ou inhalation).
  • Enfants, femmes enceintes, allaitantes : demander un avis médical ou en pharmacie avant de prendre une plante et bien lire les emballages.

Merci au Dr Yann Rougier et à Marie Borrel, auteurs du livre "Le guide des antidouleurs naturels" aux Editions Leduc. Source supplémentaire : Tout soigner avec 16 huiles essentielles, Dr Françoise Couic Marinier et Dr Anthony Touboul.

Remèdes naturels et autres médecines douces