L-Carnitine : rôle, bienfaits, poids, danger

La L-carnitine (ou Lévocarnitine) est un acide aminé qui permet la production d'énergie par l'organisme. Quels sont ses bienfaits ? Où la trouver dans l'alimentation ? Quand prendre le médicament Lévocarnil? En complément alimentaire ? Quels effets sur le poids ? Quels dangers ? Focus.

L-Carnitine : rôle, bienfaits, poids, danger
© satuszka - 123RF

Définition : c'est quoi la L-Carnitine ?

La L-carnitine (lévocarnitine) est un acide aminé doté d'une fonction ammonium quaternaire et qui synthétisé par le foie et les reins à partir de 2 autres acides aminés : la lysine et la méthionine. Elle est retrouvée dans certains aliments tels que la viande (rouge particulièrement) et dans une moindre mesure les produits laitiers ainsi que dans certaines graines, noix, légumes, fruits ou céréales. Pour qu'elle soit synthétisée normalement par l'organisme, le fer, la vitamine C, la vitamine B3 et la vitamine B6 sont indispensables. En transportant les acides gras jusqu'aux mitochondries des cellules, la L-Carnitine permet à l'organisme de produire l'énergie nécessaire au métabolisme, à savoir le fonctionnement des muscles dont le cœur. Elle est fabriquée en quantité suffisante sauf dans des cas particuliers comme certaines pathologies ou la prise de certains médicaments. La L-Carnitine de synthèse chimique, c'est-à-dire celle retrouvée dans le commerce, est nettement moins bien absorbée par l'organisme que la L-Carnitine naturelle. On trouve la L-Carnitine sous forme de compléments alimentaires (diverses spécialités en vente libre) et sous forme de médicament (Lévocarnil®), disponible uniquement sur ordonnance (liste 1).

Quel est le rôle de la L-Carnitine ?

La L-Carnitine a un rôle fondamental puisque c'est le seul transporteur des lipides capable de les faire passer au travers de la membrane interne des mitochondries présentes dans les cellules. Son rôle est ainsi de permettre la production d'énergie par l'organisme sous forme d'ATP, à partir des acides gras apportés dans les mitochondries, l'ATP étant la source d'énergie des muscles et particulièrement du cœur.

Quels sont les bienfaits de la L-Carnitine ?

Depuis 2012, toute allégation santé des compléments alimentaires à base de L-Carnitine a été interdite par les autorités sanitaires européennes (EFSA).

Les effets positifs de la L-Carnitine n'ont été démontrés que dans les cas de pathologies touchant les artères, telles que l'artérite avec claudication intermittente. Les études n'ont aujourd'hui pas mis en évidence d'autres propriétés thérapeutiques, malgré ses diverses réputations présumées. D'ailleurs depuis 2012, toute allégation santé des compléments alimentaires à base de L-Carnitine a été interdite par les autorités sanitaires européennes (EFSA). Un dérivé de la L-Carnitine, l'acétyl-L-carnitine, a toutefois montré des effets positifs sur la maladie d'Alzheimer (formes précoces, chez des patients jeunes) mais des études cliniques sont en cours afin de confirmer ces résultats préliminaires.

Quand prendre de la L-Carnitine ?  

La L-Carnitine sous forme de médicament (Lévocarnil®) peut être indiquée en cas de :

  • déficits de la bêta-oxydation des acides gras,
  • déficits primaires en carnitine
  • déficits en carnitine secondaires aux aciduries organiques.
  • Aussi, les personnes qui utilisent certains traitements contre l'épilepsie ou contre le VIH et qui sont ainsi à risque de carence peuvent, sur avis médical, prendre des compléments alimentaires à base de L-Carnitine.

Quel est le mode d'action de la L-Carnitine ?

Elle permet la production d'ATP c'est-à-dire d'énergie pour le coeur notamment

La L-Carnitine joue le rôle de transporteur pour les acides gras activés, en s'y fixant au niveau de leurs chaînes acylées afin de former l'acylcarnitine. Ces acides gras sont acheminés à l'intérieur de la mitochondrie cellulaire où ils sont ensuite dégradés par bêta-oxydation, afin de permettre la production d'ATP c'est-à-dire d'énergie. La L-Carnitine intervient également dans le métabolisme dit secondaire, comme par exemple en transportant les fragments issus du métabolisme des acides gras, en économisant le coenzyme A dans la mitochondrie ce qui augmente l'énergie disponible dans la cellule, en stimulant le métabolisme d'acides aminés à chaîne ramifiée, en participant à la cétogénèse hépatique (mécanisme qui permet l'apport d'énergie au cerveau en l'absence de glucose, comme notamment pendant un jeûne).

Quelle efficacité sur la perte de poids ?

Aucune efficacité de la L-Carnitine sur la perte de poids n'a pu être démontrée par les études. Les compléments alimentaires à base de L-Carnitine ne peuvent donc pas prétendre à favoriser la perte de poids au cours d'un régime par exemple, cette allégation ayant d'ailleurs été interdite par les autorités sanitaires depuis 2012.

Quel est le dosage de la L-Carnitine ?

Le Lévocarnil® (médicament à base de L-Carnitine) se présente sous forme de flacon de 10 ml de solution buvable dosée à 100 mg/ml ou sous forme d'ampoules de 5 ml de solution injectable dosée à 1g/5 ml.

La L-Carnitine en complément alimentaire est généralement proposée sous forme de gélules dosées de 300 mg à 1500 mg, la dose recommandée étant de 1 à 3 g par jour.

Quels sont les dangers et les effets secondaires de la L-Carnitine ?

La L-Carnitine présente peu d'effets indésirables. Ses éventuels effets sont :

  • des nausées,
  • des vomissements,
  • des diarrhées (malodorantes avec "odeur de poisson" en cas de dose élevée de L-Carnitine),
  • des maux de ventre,
  • une odeur anormale de la peau,
  • des sueurs abondantes,
  • un érythème,
  • de l'urticaire ou des démangeaisons,
  • des crampes et des douleurs musculaires
  • une augmentation de l'INR, un indicateur de la coagulation sanguine. 

Quelles sont les contre-indications de la L-Carnitine ?

La L-Carnitine est contre-indiquée en cas d'allergie à un des éléments contenus dans le produit concerné. De plus son administration répétée à des doses élevées peut provoquer une accumulation de métabolites pouvant être potentiellement toxiques, c'est pourquoi il faut être vigilant en cas d'insuffisance rénale sévère ou terminale. De même en cas de prise d'insuline ou de médicaments hypoglycémiants oraux, le Lévocarnil® peut provoquer une hypoglycémie. Une prudence s'impose également chez les patients sous anti-vitamine K car Lévocarnil® peut augmenter leurs effets et ainsi le risque de saignements. La L-Carnitine est à administrer avec prudence chez la femme enceinte ou qui allaite, et seulement si les bénéfices attendus sont supérieurs au risque que représenterait une exposition du fœtus ou du nouveau-né à la L-Carnitine.

Principes et substances actives