Médicaments non utilisés : les donner, qu'en faire ?

Lorsqu'ils n'ont plus d'utilisé ou qu'ils sont périmés, que faire des médicaments ? Les jeter à la poubelle normale ou leur offrir une seconde vie en les rapportant à la pharmacie ? Explications et mode d'emploi du réseau Cyclamed.

Médicaments non utilisés : les donner, qu'en faire ?
©  olegdudko

Que faire d'un médicament non utilisé ?

Si vous avez terminé votre traitement, inutile de stocker les gélules ou comprimés qu'il vous reste en prévention d'autres maux, au risque de prendre des médicaments non adaptés ou périmés par mégarde ou que vos enfants les avalent par erreur. La solution ? "Mettez l'emballage en carton et la notice en papier dans la poubelle du tri sélectif pour un recyclage matière et rapportez les gélules, comprimés, ovules, collutoires et autres sirops à votre pharmacien, explique Bénédicte Niérat, responsable de la communication de Cyclamed. Celui-ci s'occupe de la collecte de médicaments non utilisés (MNU), qu'il confie ensuite à Cyclamed, organisme agréé par les pouvoirs publics, qui se charge de les éliminer dans le respect de l'environnement". Un système aujourd'hui bien rôdé, puisque 86% des Français trient leurs MNU et les rapportent à leur pharmacien (Etude BVA 2021 /Source Cyclamed). En revanche, ne vous en débarrassez surtout pas à la poubelle ou dans les toilettes, car ils risquent de contaminer les sols et les eaux.

Que faire d'un médicament périmé ?

Tout comme les médicaments non utilisés, un médicament périmé peut être rapporté à la pharmacie. Il sera pris en charge via le dispositif Cyclamed.

Peut on donner un médicament non utilisé à quelqu'un d'autre ?

Il est fortement déconseillé de donner ses boites de médicaments à une autre personne : le traitement vous a été prescrit par votre médecin ou recommandé par votre pharmacien en fonction de vos symptômes, vos antécédents de santé et vos traitements en cours. Il correspond donc à votre profil. Pris par une autre personne, sans conseil médical, il risque de provoquer des effets indésirables et /ou des interactions médicamenteuses graves.

Tous les médicaments peuvent ils être rapportés à la pharmacie ?

"Tous les médicaments, à usage humain, sous toutes leurs formes (sirops, pommades, gélules, comprimés, collutoires, aérosols,  inhalateurs…) peuvent être rapportés à la pharmacie", assure Bénédicte Niérat. Mais d'autres produits sont exclus du dispositif Cyclamed, comme :

  • Des seringues et aiguilles usagées ou non
  • Des médicaments vétérinaires
  • Des thermomètres à mercure
  • Des lunettes et prothèses auditives
  • Des produits de parapharmacie
  • Des compléments alimentaires
  • Des radiographies
  • Des produits chimiques
  • Des dispositifs médicaux

Pour vous aider, au moindre doute, identifiez, en un simple clic, si le produit fait partie des médicaments à recycler  grâce au moteur de recherche : www.cyclamed.org. Bon à savoir : toutes les officines ont l'obligation de reprendre vos  MNU.. 

Que deviennent les médicaments non utilisés ?

"Ils sont éliminés par incinération dans des unités de valorisation énergétique (50 partenaires de Cyclamed ) à des températures comprises en 800 et 1000°C. L'énergie ainsi dégagée fournit de l'électricité ou de la chaleur qui servira ensuite à chauffer ou éclairer des milliers de foyers ou d'établissements publics", explique Bénédicte Niérat.

Merci à Bénédicte Niérat, responsable de la communication de Cyclamed.

Définitions et conseils