Médicaments qui font grossir : liste, pourquoi, précautions

"Médicaments qui font grossir : liste, pourquoi, précautions"

Certains médicaments, de par leur mécanisme d'action dans l'organisme, ont pour conséquence de faire prendre du poids. Lesquels ? Pourquoi ? Et que faire quand ça arrive ? Liste des médicaments qui font grossir, causes et précaution d'usage.

Liste : quels sont les médicaments qui font grossir ?

Certains médicaments, de par leur mécanisme d'action dans l'organisme, ont pour conséquence de faire prendre du poids. Cet effet peut dans certains cas être intéressant d'un point de vue clinique (exemples : patients dépressifs ou anxieux en sous-poids, patients dénutris), mais peut aussi être un inconvénient, surtout si la personne est déjà en surpoids ou que le traitement responsable de la prise de poids est pris au long cours. Les médicaments connus pour faire grossir sont les suivants : 

  • Certains antidépresseurs tels que l'imipramine, l'amitriptyline, la mirtazapine, la paroxétine, la fluoxétine, la miansérine, la sertraline, le lithium et les IMAO, 
  • Certains antipsychotiques comme la clozapine, l'halopéridol ou la rispéridone, 
  • Les corticoïdes comme la prednisone et la prednisolone pour les plus courants, 
  • Les traitements hormonaux oestroprogestatifs tels que les contraceptifs ou les traitements hormonaux substitutifs de la ménopause,
  • Certains antihistaminiques H1 comme la loratadine, la desloratadine, la cétirizine et les dérivés des phénothiazines,
  • Certains antidiabétiques comme l'insuline, les sulfamides hypoglycémiants (gliclazide, glimépiride, glibenclamide pour les plus fréquents) et les glitazones
  • Certains antihypertenseurs, notamment les béta-bloquants
  • Les somnifères,
  • Certains antiépileptiques tels que le valproate et la carbamazépine
  • Les anticancéreux, notamment certains protocoles de chimiothérapie ou d'hormonothérapie (exemple : cancer du sein)
  • Les antimigraineux.

Pourquoi certains médicaments font-ils grossir ?

Certains médicaments entraînent une prise de poids en conséquence de leurs mécanismes d'action. Ils peuvent perturber un ou plusieurs facteurs jouant un rôle dans la régulation du poids, que ce soit des facteurs neuronaux, hormonaux, génétiques ou encore psychologiques. Parfois, c'est la modification de l'état de la pathologie qui provoque une prise de poids, et non le médicament directement. Par exemple, un état dépressif ou anxieux peut couper l'appétit, et le simple fait d'améliorer cet état par l'action des antidépresseurs peut entraîner une augmentation de l'appétit responsable d'une prise de poids. Il en va de même concernant les troubles du sommeil pour lesquels les somnifères améliorent le sommeil, ce qui aboutit à une diminution des dépenses énergétiques (augmentation du temps de sommeil et réduction des processus consommateurs d'énergie). Les causes les plus courantes d'une prise de poids liée aux médicaments sont les suivantes : 
► Une augmentation de la masse graisseuse (exemples : antidiabétiques, traitements hormonaux, corticoïdes, antipsychotiques, antidépresseurs), 
► Des rétentions d'eau (exemples : corticoïdes, traitements hormonaux, antihypertenseurs), 
► L'augmentation de l'appétit par diminution de la satiété (exemples : antidépresseurs, antipsychotiques, traitements hormonaux, corticoïdes), 
► Une baisse des dépenses énergétiques par action sur le métabolisme (exemples : antihypertenseurs, somnifères), 
► Une augmentation de la soif pouvant conduire à la consommation de boissons sucrées (exemple : antidépresseurs tricycliques)

Quels sont les symptômes d'alerte ?  

Lors de la prise d'un médicament susceptible d'entraîner une prise de poids, il convient d'être vigilant aux modifications de l'état général comme une diminution de l'activité physique, de la nervosité (l'état anxieux est consommateur d'énergie) ou encore l'apparition d'œdèmes ou de gonflements de certaines parties du corps pouvant témoigner d'une rétention d'eau. Il est également important d'être attentif aux modifications des habitudes alimentaires telles qu'une augmentation de l'appétit, de la soif ou une envie plus prononcée de sucre, qui peuvent être le point de départ d'une prise de poids. Toute prise de poids observée suite à la prise du traitement doit conduire à en informer le médecin, car dans certains cas tels que le diabète ou d'autres pathologies cardiovasculaires, une prise de poids peut être un facteur de risque de dégradation de l'état de santé avec des conséquences non négligeables.

il est important de conserver une alimentation saine tant en qualité qu'en quantité

Quelles sont les précautions à prendre ?

Dans certains cas, il peut être déconseillé de consommer des médicaments connus pour entraîner une prise de poids, comme chez les personnes déjà en surpoids ou obèses, ou encore chez les personnes diabétiques ou à risques cardiovasculaires. De même, en cas de traitement médicamenteux en cours et pour lequel la posologie est déterminée en fonction du poids, une prise de poids peut conduire à une moindre efficacité du traitement et nécessitera une réévaluation de la posologie. Aussi, si la prise de poids est réversible à l'arrêt de la plupart des médicaments qui en sont responsables, ce n'est malheureusement pas toujours le cas et le poids initial peut parfois être difficile à retrouver. La balance bénéfices-risques est donc à prendre en compte en cas de prise d'un médicament susceptible de faire grossir. Pour toutes ces raisons, il est important d'informer le médecin de toute pathologie connue, de tout antécédent cardiovasculaire et de tout médicament en cours, ainsi que de toute prise de poids survenant pendant le traitement. Le médecin déterminera si une alternative peut être proposée ou si le traitement doit être stoppé. Un bilan sanguin peut être indiqué dans certains cas afin de vérifier les paramètres cardiovasculaires (cholestérol, glycémie, sodium, etc.) et de détecter d'éventuelles anomalies, voire une pathologie sous-jacente. Enfin, il est important de conserver une alimentation saine tant en qualité qu'en quantité, en limitant les apports de sucre et de sel, ainsi qu'une activité physique régulière durant la prise d'un médicament susceptible de faire prendre du poids.

Effets et risques